Green Humeurs

Une Vie au milieu des Plantes !

Pilea Peperomioides

Il y a encore 3 ans en arrière, nous avions peu de plantes chez nous. Le tout se résumait je crois à une orchidée qui m’avait été offerte, ainsi qu’à un Yucca. Autant dire que ça n’allait pas loin en termes de présence de végétaux dans notre lieu de vie.

Puis quelques cactus et plantes grasses sont arrivés, suite à des visites chez Ikea ou encore Truffaut. Ces plantes étaient de petite tailles. On faisait attention car avec nos deux félins, on préférait éviter les déconvenues, comme des pots renversés ou tentatives de manger des feuilles.

Cependant, en seulement quelques mois, tout s’est accéléré. Une véritable passion est née. L’appartement s’est donc rempli progressivement de plantes en tout genre.

Plantes en suspension

Aujourd’hui, plusieurs types de plantes cohabitent : Des plantes grasses, des plantes vertes d’intérieur et quelques cactus. Il y en a dans presque toutes les pièces, mais surtout dans la cuisine, une pièce à laquelle les félins n’ont pas accès. Une pièce qui a une fenêtre suffisamment grande pour offrir beaucoup de lumière aux plantes et boutures qui en ont besoin.

Côté plantes relativement communes et classiques, on peut trouver à la maison du Piléa Peperomioides, de la Monstera Deliciosa avec les racines dans l’eau, de la Monstera Obliqua

Hydroculture Monstera Deliciosa

La plupart des plantes vertes que nous avons, tropicales pour la majorité, vit dans l’eau. C’est le cas de presque tous nos pieds de Monstera Déliciosa mais aussi de deux Philodendrons Atom. J’adore cette culture qui offre un effet visuel assez sympa mais qui permet aussi de pouvoir contrôler l’évolution et la santé des racines d’une plante. Cette culture n’est bien entendu pas adaptée à toutes les plantes et est à prendre avec des pincettes. Mais m’y intéresser fait sans nul doute partie de mes principales aventures végétales de ces derniers mois. Depuis, je ne jure que par elle, même si je reste encore prudente sur certains des aspects de cette culture : Apport en aliments pour les plantes etc…

Chez nous il a aussi ponctuellement des plantes ou fleurs que je ramène souvent avec moi. Fleurs de cerisiers japonais (sakura) ou du Magnolia. Je ne suis pas une grande fan de fleurs à la base mais certaines ont un charme tel que je ne peux parfois pas résister à rentrer avec certains spécimens.

magnolia

Enfin bien sûr, il y a de très nombreuses plantes grasses un peu partout. De l’echeveria, du Sedum et toutes sortes d’autres succulentes. De petites tailles pour beaucoup car nous n’habitons pas un palais et cela prend tout de même un peu de places à force d’acquisition et de cumul de boutures.

Etageres murales

Forcément, tout ça donne souvent des envies de vie à la campagne avec plus de surface à l’intérieur mais aussi avec un petit bout de vert pour jardiner, même si c’était un humble petit jardinet de quelques mètres carrés.

En attendant, on s’organise comme on peut en dealant entre espace qui commence à manquer et sécurité des félins comme des plantes.

Meubles Plantes

Souvent, j’aimerai avoir plus de temps pour m’occuper encore mieux des plantes que nous avons. Bon, la plupart vivent très bien avec un minimum de soin et entretien, du coup je ne vais pas mentir en disant que ça m’inflige un boulot de grand malade. Ce serait faux :) ! Les plantes demandent tout au plus un peu de nettoyage de temps à autres pour retirer de la poussière des feuilles ou retirer des feuilles mortes, mais c’est à peu près tout. L’apport en eau reste rapide et peu fréquent, alors pas besoin de poser un RTT pour ça.

Et puis s’occuper des plantes est souvent une vraie thérapie. Un plaisir simple, sans prise de tête. Des moments en dehors du quotidien qui peut parfois nous user. Des instants amusants et étonnants avec la compagnie de nos félins qui adorent jouer de curiosité en sentant les plantes, en hésitant même à les toucher du bout des coussinets.

Chat et succulentes

Si on m’avait dit il y a plusieurs années que je serai une fana complète de plantes, au point où j’en suis aujourd’hui, je crois que je serais restée dubitative voire que je n’y aurais pas cru.

Pourtant, force est de constater que cette passion s’est bel et bien emparée de moi. Et qu’elle me fait du bien. N’est-ce pas là le plus important ? D’être bien dans une vie au milieu des plantes ?

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :