Green

Les Racines aériennes de Monstera Deliciosa

discrete racine aerienne de monstera deliciosa faux philodendron

Elles font souvent leur vie, ces longues racines aériennes de Monstera Deliciosa. Parfois, elles sont très nombreuses et très longues, tant et si bien qu’il devient indispensable de tenter de les maîtriser. Sinon, il n’est pas rare qu’elles se mettent à vouloir tout envahir ou presque, en cherchant l’humidité.

Je l’avoue. Alors que je ne connaissais pas grand chose de la Monstera Deliciosa et des plantes tropicales en général, ces fameuses grandes racines m’intriguaient déjà. Pourtant, assez longtemps, je ne m’en suis pas préoccupée. Puis j’ai appris à les connaître. Comprenant leur intérêt indéniable dans la bonne évolution d’une plante de ce type.

Quand on connaît peu la Monstera Deliciosa et toutes ces plantes tropicales disposant de ces fameuses racines aériennes, il n’est pas rare de vouloir se défaire de ces dernières ou en tout cas, de vouloir en réduire le nombre et/ou la longueur. Pourtant, ces racines sont très stratégiques et importantes pour les plantes de ce type.

Voici d’ailleurs une longue et d’épaisseur honorable, racine aérienne de Monstera Deliciosa dont la plante mère évolue en eau depuis l’été 2017. J’avais alors fait le choix à l’époque de ne pas guider la racine dans l’eau.

Racine aérienne de Monstera dans l eau

Voici l’autre cas d’une racine aérienne de Monstera qui pousse en l’air, discrètement, en haut de la photo qui suit, datant d’il y a deux ou trois semaines :

racine aerienne de monstera deliciosa qui pousse en l air

Les bulles sont de vraies bulles que ma moitié faisant pour amuser notre petit garçon de 15 mois :) En effet, les deux grosses Monsteras de notre collection trônent en haut d’un meuble dans la chambre des enfants.

Les Racines Aériennes des plantes Tropicales

Pour mieux connaître et appréhender ces racines aériennes, j’ai beaucoup lu à leur sujet. Je me suis véritablement documentée ces dernières années. J’ai aussi fait un test. Ou deux, avec certaines d’entre elles, pour voir comment elles réagissaient.

En l’occurrence, dans la nature, les racines aériennes de plantes comme le faux philodendron, à savoir la Monstera Deliciosa, n’ont pas vocation à s’enterrer comme les racines dites classiques. Elles cherchent en effet à s’accrocher aux arbres ou autres grands végétaux, pour que la plante puisse avoir un support et évoluer. Elle sert également à capter l’humidité ambiante, ce qui en milieu naturel, à savoir en zone très humide comme une canopée, est évidemment important.

En appartement, il s’en va pas forcément de même. Un peu d’humidité est bienvenue pour nous les humains, mais pas plus. Sinon, les conséquences sont rarement sympathiques ;) Tâches sur les murs et consort ! On s’en passe donc bien volontiers. Aussi, autant laisser les racines aériennes de nos jolies plantes tropicales, faire leur vie et tenter de capter l’humidité qu’elles peuvent et qu’elles veulent.

Bien entendu, ces racines aériennes peuvent et savent très bien s’enraciner en terre si elles y ont facilement accès. J’ai fait le test quand j’ai eu une Monstera Deliciosa en terre avant de l’offrir, il y a environ deux ans. Elles fonctionnent donc comme d’autres racines, quand l’environnement le permet et si leur longueur le permet.

Idem dans de l’eau. J’avais également fait le test avec la même plante en terre qui avait de nombreuses racines aériennes très longues. J’avais guidé le bout d’une des racines aériennes dans un tout petit pot d’eau posé au pied de la Monstera. En une semaine ou deux, elle me faisait de jolies racines bien blanches et bien charnues :)

C’est au terme de ces expériences que j’ai compris l’intérêt général de ces racines aériennes, qui il faut bien l’avouer, peuvent parfois être encombrantes et rendre une plante difficile à manipuler.

S’agissant de faire des boutures de monstera deliciosa, les racines aériennes de Monstera me sont d’une aide indéniable. Tant et si bien que j’y reviendrai probablement au détour d’un article.

Couper les racines aériennes ?

Personnellement, je ne le fais pas et je ne le conseille pas. Certaines Monsteras ont d’ailleurs très peu de racines aériennes. Cela dépend des plantes. D’autres en revanche en ont vraiment beaucoup et cela peut sembler disgracieux. Là encore, c’est une histoire de goût, selon moi.

Quand les racines aériennes sont ou deviennent trop nombreuses et trop encombrantes, ce qui s’entend tout à fait quand on est dans un espace réduit comme un appartement etc… Il est tout à fait possible de les tuteurer ou de les guider. Il suffit de les manipuler délicatement et par exemple, de les attacher à une des branches principales de la Monstera. Vous pouvez également les guider vers la terre du pot ou l’eau de votre conteneur si votre Monstera (ou la bouture) pousse en eau.

Voici pour ma part le cas de deux boutures suffisamment grandes maintenant, pour lesquelles une des racines aériennes prenaient ses aises. Or dans notre cuisine où le pot se trouve, la place libre se faisant rare, la racine a été guidée vers l’eau. Elle ne s’est pas faite prier pour y faire sa place et comme on dit : Raciner :) Photo ci-dessous :

racine aerienne de monstera guidee dans l eau

Les racines aériennes peuvent aussi être délicatement attachées ensemble quand plusieurs sont proches et partent dans tous les sens. Cela évite alors qu’elles s’invitent partout autour de votre plante et soit par exemple accessible pour vos jeunes enfants ou encore de vos animaux de compagnie comme votre chat. La Monstera deliciosa étant considérée comme toxique, autant éviter les désagréments et déconvenues.

Les racines aériennes font donc partie intégrante de la plante. Les couper ne tuera probablement pas une plante forte et en bonne santé. Mais cela ne l’aidera clairement pas non plus. Au mieux, rien ne changera. Cependant, puisque ces racines peuvent être maîtrisées, pourquoi en priver nos jolies plantes ?

 

 

You Might Also Like

1 Comment

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :