Green

Monstera obliqua, La beauté tropicale

Monstera Obliqua

J’adore les Succulentes, nul doute. Cependant, je dois admettre que je craque également très fort pour certaines plantes tropicales. Ce plus particulièrement pour diverses plantes de la Famille des Philodendrons et autres Monsteras. Il en était question d’ailleurs il y a quelques mois par ici.

Je leur porte d’ailleurs une attention indéniable. J’essaie de faire au mieux. De leur apporter la luminosité qui convient, le milieu de culture qui leur sera favorable. Parfois même, je tente comme récemment, une culture différente de certaines de ces Monsteras comme l’hydroculture. Jusque là, pas de perte à déplorer dans la famille Monstera. J’espère que cela durera ainsi !

Mais aujourd’hui, il est question de la Monstera Obliqua. Une beauté tropicale qui me fait vraiment craquer. Elle est belle, graphique et si particulière. Ses feuilles d’un vert foncé franc. Et cette texture étrange au toucher ! Sa finesse… Je trouve cette plante aux airs si fragiles, une vraie subtilité. Bref, j’adore !

Je n’ai qu’une seule représentante de ce type de Monstera et je ne compte pas forcément acquérir d’autres pieds d’Obliqua. Peut-être qu’un jour je tenterai une bouture, mais je l’aime tellement comme elle est, que j’aurais peur de l’abîmer ! Et puis je ne suis pas une tête brûlée en jardinage. Je tente des petites choses mais je suis aussi une grosse trouillarde. Et là, la concernant, je n’ai pas envie de faire de ravage :)

L’entretien de la Monstera Obliqua

Rien de compliqué la concernant, sinon de ne pas lui donner trop à boire, comme pour toutes les plantes de la familles des Monsteras. Il vaut mieux également éviter le soleil direct sinon les feuilles le font savoir rapidement en séchant et prenant une couleur marron assez évocatrice.

S’agissant de l’engrais, je préfère l’engrais liquide, dont je diminue les doses de moitié par rapport aux indications.

J’essaie d’humidifier quand c’est possible, les feuilles tout comme je fais au mieux pour en retirer la poussière avec un chiffon humide. C’est tout !

Feuille de Monstera Obliqua

Quand la plante a soif, les tiges qui d’habitude sont dressées en l’air, prennent un air retombant. Je prends souvent cela pour le signal indiquant que la plante réclame de l’eau.

La Monstera Obliqua, une douceur tropicale

Parfois, je peine à croire que cette plante fait partie de la Famille des Monsteras. Et pourtant ! C’est bien le cas. Les trous des feuilles, les racines aériennes… Elles ont tellement en commun. Ce que j’adore chez la Monstera Obliqua, c’est la douceur de ses feuilles. Au toucher, c’est une sensation si différente de la monstera classique.

Pour le moment, la plante ne s’étend que peu avec une seule tige qui se dresse vraiment en dehors du pot. Alors pas besoin de tuteur à mon goût. Elle trône souvent en hauteur dans cuisine ou est parfois installée non loin d’une baie vitrée dans une chambre.

Monstera Obliqua Profil

L’Obliqua que nous avons est d’ailleurs une Monstera qui ne présente que peu de racines aériennes. En revanche elle vraiment très touffue et fournie en feuilles.

J’ai hâte de voir comment elle évoluera à l’avenir, de la voir grandir, prendre ses aises. Contrairement au Philodendron Atom qui ne se plaisait définitivement pas en terre, la Monstera Obliqua a l’air de s’y sentir parfaitement bien. Régulièrement depuis le printemps, elle fait de nouvelles petites feuilles qui ressemblent à des petites flèches d’un doux vert clair.

C’est via la toile que j’ai pu obtenir il y a presque un an cette belle plante néo-tropicale . En effet, je n’en trouvais jamais en jardinerie et n’en croise d’ailleurs toujours pas. La plante semble être surtout prisée des connaisseurs et de Plant Lovers qui ont déjà une très bonne expérience et connaissance de l’univers des Monsteras. Ceci dit, vu la beauté de cette plante, je ne doute pas qu’elle puisse devenir d’ici quelques mois, un Must Have, tant elle est graphique et simple à entretenir.

Et vous, craquez vous pour la Belle Monstera Obliqua ?

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :