Green Humeurs

La Thérapie par les Plantes

sakura prunus

Ces derniers temps, pour ne pas dire ces derniers mois, tout ne roule pas comme sur des roulettes. J’aimerai pouvoir dire que ça va, que j’ai le smile du matin au soir, notamment en semaine. Mais ce serait mentir.

Alors, quand je suis at home, je profite de laps de temps pour me vider la tête de tout ce qui me pollue. Cela devient ces derniers temps une vraie thérapie. Pas besoin de se prendre le chou avec les plantes. Suffit juste de leur apporter le minimum vital. De l’eau, un peu d’entretien. Et elles nous le rendent tellement bien.

Bassiner les plantes grasses, voir fleurir le Prunus que j’ai eu (en avance) pour l’anniversaire qui arrive. Ou encore préparer des boutures. Des trucs simples.

bassinage-succulentes-succulents-bath

Ce petit article ne porte donc pas sur l’homéopathie, mais bel et bien sur ce que les plantes peuvent apporter. Aussi guimauve et culcul la praline cela peut paraître, j’assume volontiers de dire et écrire que je suis devenue une gardening addict.

Plantes grasses, plantes vertes. Plantes tout court.

C’est devenu bien plus qu’un petit dada du dimanche. C’est une vraie passion. Une passion qui fait du bien. Une passion que je partage parfois, un peu beaucoup, sur Instagram et consort.

boutures-plantes-grasses-feuilles

Une passion loin du digital et du montage de site web, même si j’adore le digital et le web. Une passion palpable, comme un retour à l’essentiel.

Ou quand les plantes sont devenues une thérapie et qu’elles réussissent à tirer un peu de ce qui nous intoxique.

Alors non, elles ne résolvent pas tout et les journées sont tendues. Mais ces quelques moments à m’en occuper, sont comme des bouffées d’air frais, des échappées belles. Loin des écrans.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :