Tradescantia Spathacea purple flame
Green Plantes d'intérieur

Découvrir la Tradescantia Spathacea purple flame

7 novembre 2021

C’est suite à une visite en jardinerie au début de l’été, pour aller faire du stock de litière végétale, que cette plante est arrivée chez nous. Ses airs de tradescantia Nanouk étaient déroutants. Elle était de mémoire à quelques deux ou trois euros. Alors très vite, j’avais eu envie qu’elle fasse partie de notre petite jungle d’intérieur. Sachant qu’elle était dans un tout petit pot de 5 cm de diamètre et qu’elle était il faut le dire, dans un sale état. 

Son surnom de Tradescantia Sitara Purple flame

Suite à quelques recherches, il se pourrait qu’il s’agisse d’une Tradescantia Spathacea et peut être, variegata. Pas facile de bien identifier une plante, mais je viendrai modifier cet article en fonction de mes recherches encore en cours et celles à venir. 

Cela fait un moment que je ne me fie plus aux noms qu’on trouve sur les pots. Mais en attendant de trouver son véritable nom, purple flame me convient :) 

Tradescantia purple flame

Entretien de la Purple Flame

D’après mes constats, un arrosage léger deux fois par semaines lui va. Elle aime l’humidité ambiante, sans abus cependant. Je ne l’expose jamais au soleil direct et elle reste à l’intérieur. J’ai lu qu’il lui fallait de 10 à 16 degrés au minimum. Je n’ai pas testé moins puisqu’elle reste dedans avec en général une vingtaine de degrés minimum, dans la cuisine. 

TRADESCANTIA PURPLE FLAME Tradescantia Spathacea

Le feuillage de la Purple Flame

Comme pour le reste de nos tradescantias, au moindre pépin ou choc, ce sont les feuilles qui trinquent en premier. Auquel cas quand elles sont trop sèches et moches, je les retire. Une feuille abîmée ou sèche tournant au marron clair en moins d’une journée, il est facile de les repérer. 

Toujours concernant les feuilles, au toucher on sent qu’elles sont épaisses et plutôt solides. Cependant, elles n’en restent pas moins fragiles. Elles sèchent justement très facilement. Les pointes s’abîment pour un oui ou pour un non. Aussi, j’essaie de garder cette plante dans un coin où les chocs seront logiquement réduits. Et sans courants d’airs (en tout cas pas de courants d’air directs). 

Ces détails sont mes constats et ne relèvent donc pas de généralités :) Tout dépend j’imagine de l’environnement qu’on propose à sa plante. 

Mon Humble expérience de cette jolie Purple Flame 

Elle est très jolie, très graphique. Mais elle n’en reste pas moins assez fragile. Dans le sens où le moindre choc ou coup de sec (oubli d’arrosage ou d’apport humidité), la marquera sans attendre. Ses feuilles sont épaisses mais cassent et s’abîment très facilement. 

Alors il faut apprendre à prendre soin d’elle pour qu’elle reste « belle » :) Tout simplement ! 

Au début mise dans un petit pot de 5 cm de diamètre, elle est passée depuis dans un pot de 12 cm de diamètre. Elle est en bien meilleur état que lors de son achat, mais elle garde encore quelques marques sur les plus anciennes feuilles de l’époque. J’espère donc qu’elle continuera à bien évoluer et me proposer plein de jolies nouvelles feuilles irisées :) 

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :