3 Plantes parfaites en intérieur pour l’hiver

Il y a plusieurs années, je ne réalisais pas forcément que le chauffage en intérieur pouvait parfois peut-être faire un peu de mal à certaines plantes. En asséchant l’air par exemple. En baissant le niveau d’humidité ambiant… Bref, heureusement, j’ai appris depuis. Et je prends du plaisir en m’occupant de certains de nos végétaux qui sont parfaits en hiver. Quand même lorsqu’on nous chauffons, il ne semble pas y avoir de symptômes sur les feuilles ou encore sur le système racinaire. 

Le Zamioculcas Zamiifolia

Voici sans nul doute la plante parfaite pour un intérieur en hiver. Même bien chauffé. Cette plante est robuste car peu d’autres le sont. La plante ZZ à savoir le zamioculcas zamiifolia est une plante qui se plaît bien à l’intérieur, en hiver mais aussi aux saisons moins froides. Notre plante ZZ ne bouge pas d’un iota en hiver. En tout cas, elle pousse mais ne donne pas l’air du tout de souffrir lorsque nous chauffons parce qu’il commence à faire très froid dehors. 

La plante a triplé de volume en un peu plus de trois ans. Elle n’a quasi jamais de feuilles jaunes ou translucides comme ça peut arriver si cette plante est mise dehors. 

Alors si vous avez un logement même très chauffé et que vous débutez avec des plantes vertes, GO GO choisir celle-ci ! Idem si c’est par exemple pour offrir en fin d’années à Noël par exemple. Vous prendrez peu de risques :)

PLANTE ZZ ZAMIOCULCAS

La langue de belle mère ou sansevieria

Voilà une autre plante très résistante et robuste. Non seulement elle ne craint pas les chaleurs d’un chauffage intérieur en hiver, mais elle ne craint pas le manque de luminosité (dans la limite du raisonnable bien sûr). Bref, il s’agit là d’une plante warrior. 

sansevieria trifasciata langue de belle mere

Peu importe que vous ayez la très traditionnelle langue de belle mère ou une autre sorte (obliqua…), vous constaterez très vite combien cette plante est très solide. Très tolérante, même aux oublies d’arrosage. Même si après plus d’un mois, vous verrez tout de même peut-être le bout et les bordures des feuilles commencer à devenir marrons ou grises et sécher. 

C’est là un végétal relativement tolérant selon les périodes de l’année. Qui supporte plutôt bien les intérieurs chauffés entre décembre et février. 

Bien entendu, ce n’est pas la seule dans ce cas, puisqu’on trouve aussi : 

Le cactus de Noël !

Oui la schlumbergera est une plante qui ne craint pas trop l’hiver ni nos maisons et appartements chauffés. Elle aime la lumière donc il faudra quoi qu’il arrive bien l’exposer autant que possible sous une lumière naturelle. Très près d’une fenêtre, si vous ne la changez pas de place, elle pourrait même vous offrir de jolies fleurs ! 

Attention toutefois, selon les pots et plantes achetés dans le commerce, elles ne réagissent pas toutes de la même façons. Certains pieds sont un peu forcés, comme pour la Jacinthe. Histoire d’attirer le chaland et donc déclencher des achats pendant les fêtes. 

Toutefois, vous n’importe quel cactus de Noël, une floraison est signe que la plante se porte bien. Alors si le votre fleurit en hiver, c’est que vous lui offrez le bon environnement et a priori, la bonne température ambiante ! Notez que vous pouvez d’ailleurs le bouturer même en hiver pour envisager de l’offrir en cadeau !

fleur de cactus de noel schlumbergera

Les plantes qui aiment moins les logements chauffés en hiver

La monstera deliciosa n’est pas à placer près d’un radiateur. Cela reste le meilleur moyen de sécher complètement le substrat, quel que soit le conteneur. Quant à la partie aérienne, les feuilles vous montreront très vite des tâches marrons comme des brûlures, si vraiment il fait trop chaud près d’un chauffage. 

Idem avec beaucoup d’autres aracées, que ce soit de la monstera minima ou autres représentantes de cette famille. Les philos aiment l’humidité et pas la sécheresse ambiante des 21 degrés et plus qu’on trouve souvent dans nos logements chauffés en plein décembre. Un petit arrosage régulier ne sera pas de trop. Mais il faudra surveiller les feuilles surtout. Et les tiges. 

Les succulentes seront en dormance pour la plupart. Donc logiquement, elles resteront plutôt dans le même état. Sans se dégrader. Et si vous constatez un étiolement ou encore des feuilles qui deviennent plus fines, c’est qu’il y aura manque d’eau et/ou de lumière. Il faudra alors les éloigner des points chauds comme les radiateurs, les approcher d’une ouverture comme une fenêtre et les laisser tranquilles (en les surveillant au moins une fois par semaine, historie de). 

Voilà, vous savez désormais ce qu’il en est des plantes d’intérieur parfaites même en plein décembre et même avec le chauffage allumé, alors qu’il fait proche de zéro degrés dehors !

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *