Cats Green

Ce qui a changé depuis qu’on a opté pour le Végétal

cat-lectrice-blog

Alors non, je n’ai pas changé d’alimentation récemment et je ne suis pas devenue végétarienne pendant la nuit. Personne à la maison d’ailleurs. Alors c’est quoi cette histoire de passage au végétal ?

En fait, quand j’écris ici que nous avons opté pour le végétal, j’évoque là notre choix de changer le type de litière acheté que nos chats utilisent pour se soulager. Alors non, ce n’est pas un sujet sexy ni glamour. J’en conviens bien volontiers. Mais bien que ça puisse paraître assez bizarre d’aborder ce sujet par ici, je trouve assez utile de lister tous les points positifs que ça a, vu que des propriétaires de chats, il y en a beaucoup, mais qu’on a pas tous/toutes l’occasion ou forcément envie de tester différentes choses.

iphone 6 & cat

En réalité, nous n’avons pas décidé un matin comme ça, de changer de type de litière. Si nous avons laissé tomber les gros sacs de silice, c’est parce que Lucky, un de nos deux félins, s’était blessé avec justement un de ces gros cailloux blancs qui constituent cette fameuse litière. Le truc blanc qui paraît inoffensif, s’était logé dans un des coussinet, provoquant une plaie petite mais moche, qui avait du mal à cicatriser et a fini par faire débarquer une maladie qui a touché quelques semaines plus tard, les 4 pattes.
Bonjour alors, les soins aux pattes matin et soir + les antibiotiques.
Et filer des antibios à un chat, c’est pas le truc qui s’improvise, surtout quand les cachets sont big. Bref. Non seulement il avait mal et boitillait, mais on a lutté pour faire dégager cette maladie qui avait tendance à revenir dès qu’on la croyait partie.
La silice a donc été le point de départ de plusieurs mois de galère pour soigner le chaton qui a trop vouloir bien cacher ses petits cadeaux qui sentent bon la rose, s’était planté des morceaux dans les pattes à 2 reprises.

Aussi, sur conseils d’une amie spécialiste et de notre super véto, nous avons alors changé pour la litière végétale.

Le truc subtil, c’est que changer de litière, ça peut rapidement avoir des conséquences diverses et variées, mais toutes aussi lourdingues les unes que les autres. Les heureux propriétaires de chats qui passeront peut-être par ici, savent sans aucun doute très bien de quoi je parle ;)

1 – Première chose : L’absorption des odeurs. Changer de litière, c’est bien, mais encore faut-il que ça absorbe un peu les odeurs. Parce que le cas échéant, quand vous vous levez le matin dans la tête dans le cucul et que votre mignon petit compagnon vient de vous laisser une petite surprise Kinder, bah ça embaume tout l’espace qui vous entoure, si justement la litière n’absorbe pas bien les odeurs. Bon, parfois, quelle que soit la litière, quand ça pue, ça pue. On ne va pas se mentir. Tout ça pour dire, que changer ok, mais faut changer futé et pas à n’importe quel prix ^^

2 – Venons d’ailleurs au sujet du prix. Quand je lis parfois qu’avoir animal de compagnie est un luxe, ce n’est pas toujours loin de la réalité. Parce que si il y a des tonnes de produits pas chers, qu’ils soient alimentaires ou d’entretien, bah pour d’autres, ça grimpe vite. Super vite. Or la litière, ce n’est pas donné.

3- Enfin et surtout, il y a la façon dont les chats s’adaptent à une litière. Parfois ça passe, parfois pas. Dans d’autres cas comme pour notre Lucky, arrive un moment ou ça ne convient plus.

Du coup, le passage au végétal, ça nous disait bien, mais on s’est quand même demandé si ça n’aurait pas des revers.

Or, plus de 8 mois après avoir abandonné la silice pour le tout végétal, le résultat est sans appel :

  • Le chat s’y est bien fait et sa copine pareil. C’était primordial puisque c’était la raison première nous poussant à changer. Bingo !
  • C’est bien moins cher ! Même si on prenait de la silice loin d’être onéreuse, bah la litière végétale est quant à elle encore moins chère. Bref, on fait des économies et on ne perd pas au change.
  • Le végétal, ça absorbe bien les odeurs. On craignait que ça ne fasse pas le job mais en fait ça roule. Alors tripeul bingo !
  • Enfin, c’est 100% naturel vu que végétal, donc biodégradable. Le petit bonus qui n’est pas négligeable.

Alors regrette-t-on d’avoir changé ? Non, évidemment non. En l’occurrence nous avons désormais 8 mois de recul sur ce changement. Et ce sera donc, sans retour arrière.

Le seul truc pas forcément top, c’est qu’on n’en trouve pas partout. Du coup, faut parfois faire un peu de chemin pour en trouver et revenir avec 4 ou 5 sacs de 8 Litres. On essaie donc quand c’est possible, de profiter de promo et de stocker des paquets à l’avance.

Voilà, c’en est fini pour cet épisode un peu bof glam. Mais quand on veut le meilleur pour la santé de nos tendres petits copains, ça vaut parfois vraiment la peine que de se préoccuper de ce genre de sujet, même si justement ils sont tout sauf sexyglamour.

Ciao !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte
    5 mars 2017 at 11 h 11 min

    Ca fait un moment que j’ai changé pour le végétal et mon chat s’est super bien adapté et c’est vrai que ca absorbe mieux les odeurs.

    Bisous

    • Reply
      GG
      5 mars 2017 at 12 h 26 min

      En fait, ça reste le mieux pour nous à l’heure actuelle depuis qu’on a nos petits compagnons. On avait commencé par le sable : misère ! puis silice et enfin le végétal qui convient juste perfetto :)

  • Reply
    Dame Oiselle de papier
    30 mai 2017 at 9 h 07 min

    J’ai toujours pris ça pour mon lapin et c’est vrai que niveau absorption des odeurs c’est magique et surtout ça m’évite d’acheter des copeaux de bois qui font de la poussière et sont allergisants. C’est parfait !!!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :