Accueil Musique Et écouter Labrinth un artiste suprenant

Et écouter Labrinth un artiste suprenant

par Griselidis
430 Vues

En découvrant le trio LSD il y a quelques années en arrière à savoir en 2019, je découvrais dans le même temps, deux artistes dont j’ignorais l’existence. Il s’agissait en l’occurrence de Duplo et Labrinth. Or, plus le temps passe et plus je réalise que leur univers me plaît beaucoup, notamment celui de Labrinth. Dont le titre Forever fait un carton sur des réseaux sociaux puisque utilisé par beaucoup de personnes comme bande son pour des vidéos.

Le titre Forever est le générique de la série Euphoria diffusée sur Netflix. Je n’ai pas regardé ce programme et ne prévoit pas de le faire. Mais cela joue sans nul doute sur la popularité de ce morceau principalement instrumental.

Pourquoi j’aime beaucoup ce titre ? Parce qu’il est planant et prenant. Parce que c’est exactement le type de morceaux que j’aime écouter. Notamment quand je travaille et que je suis seule.

En l’occurrence, je connaissais déjà très bien un autre titre de Labrinth, sûrement parce qu’interprété en duo avec SIA que j’adore. Cet autre titre c’est Oblivion. Un morceau dans le même goût que Forever.

Des titres comme ceux-ci font du bien à l’écoute ces temps-ci. De quoi éteindre la télévision et avoir quelque chose de doux et sympa en fond sonore. Les actualités sont si flippantes. Si stressantes. Que pour ma part, j’essaie de faire en sorte de mettre quelque chose que j’aime plutôt qu’entendre d’énièmes annonces qui ne feront que me miner.

Labrinth n’est sans doute pas l’artiste qui sort les titres les plus joyeux du monde. Mais ces titres dont il est question, me font du bien. C’est le genre de musique qui en ce moment me convient. Je crois qu’il n’y a pas forcément d’explication à ce genre de sensibilités. Un peu comme quand j’écoutais presque en boucle les titres de Richter dont beaucoup étaient utilisés dans les épisodes d’une série que j’adorais, à savoir The Leftovers. Une série perchée mais très prenante. Notamment les deux premières saisons.

La musique de Labrinth que j’espère apprendre encore à connaître, m’embarque et je ne me lasse pas de créer des playlists avec plusieurs de ses morceaux. Qu’il chante en solo ou avec SIA. Que ce soient des titres instrumentaux ou chantés. Labrinth, j’aime beaucoup et peut-être qu’il deviendra un de mes artistes favoris. L’avenir le dira.

Je prends bien peu de temps pour découvrir de nouveaux artistes et pour découvrir de la musique que je ne connais pas encore. Je fonctionne au coup de cœur et il faut bien avouer que comme je n’écoute quasiment plus la radio, les occasions de faire des découvertes se font bien plus rares qu’il y a encore une douzaine d’années en arrière où je passais ma vie à écouter de la musique et notamment des dizaines de nouveautés.

Pourtant, dès que je me plonge dans des écoutes, je redécouvre le plaisir de se laisser porter par la musique qu’on aime. De quoi parfois oublier ce qui nous tracasse. De quoi parfois remuer la tête parce que le rythme nous emporte. Avec Labrinth, les titres ne sont pas tous dynamiques, quand d’autres le sont. Et ça me va. Du calme, du plus remuant. Mais surtout de très belles mélodies !

 

 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :