Musique

Pink Floyd : Le Best Of double vinyle

Pink Floyd The Later Years 1987 2019 Best Of double vinyle

En ressortant mon tourne disque, j’ai retrouvé un plaisir dont je ne me lasse pas. Ressortir une platine vinyle, ça donne souvent la douce envie de découvrir certains albums avec ce son si particulier de la galette qui tourne sous le petit diamant.

En l’occurrence, dernièrement, c’est le double vinyle Best des Pink Floyd qui a fait l’objet de mes convoitises.

La découverte du Double Vinyle Best Of des Pink Floyd

Les disques des Pink Floyd ont toujours eu des couvertures superbes. J’ai d’ailleurs eu pendant des années, un immense poster d’un des albums de ce groupe, accroché au mur, notamment dans ma chambre d’étudiante.

Et dans le cas présent, ce double Best Of ne fait pas exception. La jaquette est belle. Vraiment belle. Comme celles de la plupart des albums de ce groupe mythique. Aussi, j’étais réellement pressée de l’admirer dès réception. Et je dois bien avouer que je n’ai pas été déçue. La Jaquette est chouette, mais à l’intérieur, c’est pareil. On retrouve de grandes photos du groupe dans un livret que je chéris déjà.

The Later Years 1987-2019

Pink Floyd Best Of double vinyle

double album best of vinyl Pink Floyd par Warner

Sur ce double album best of des Pink Floyd, je suis ravie de retrouver des titres intemporels et magiques comme l’incontournable Comfortably Numb. Bien entendu, j’adore tout autant Shine on you Crazy Diamond dans cette version live tout comme le remix 2019 de Sorrow m’est agréable aux oreilles.

double album best of vinyl Pink Floyd interieur jaquette

Voilà un double album Best Of que je pourrais tout à fait offrir à ma mère. C’est justement à mes parents que je dois certains de mes goûts musicaux. Dont justement les Pink Floyd.

Par ailleurs, en déballant la grande pochette du double Best Of, j’ai découvert et ai pu feuilleté le superbe livret format Vinyle, de 22 pages. J’y ai découvert de magnifiques photos dont je ne dévoilerai pas ici tout le contenu. Sait-on jamais, si vous vous faîtes plaisir un jour avec ce double disque des Pink, autant que vous conserviez un peu de surprise !

L’écoute de Pink Floyd – The Later Years 1987-2019 – Best Of double vinyle

Quand je découvre un nouveau disque vinyle, il y a toujours deux étapes. D’abord, déballer le disque de son film plastifié pour en apprécier la belle jaquette, tourner les pages du livret quand il y a un (j’adore évidemment quand il y en a un). Pour ensuite, déballer le ou les disques et les installer sur la platine. Et enfin. Enfin, pouvoir écouter ce son si propre au disque vinyle.

Pink Floyd The Later Years 1987 2019 Best Of double vinyle

Sans surprise, dès que j’ai commencé à écouter ce double best of, je me suis souvenue de ces morceaux entendus par le passé. Pas besoin de préciser combien c’est chouette d’écouter ces si beaux titres des P.F. Ce groupe a des titres géniaux et ce n’est pas pour rien. Les membres du groupes, qu’on parle de Roger Waters ou de David Gilmour, pour les plus connus et populaires, sont des musiciens très talentueux.

L’écoute de ce double album fait du bien. Clairement. Cela renvoie à des moments où la musique composait une grande partie de mes journées et mes nuits, il y a une dizaine d’années. J’adorais prendre le temps d’écouter tous ces grands groupes comme les Pink Floyd.

Je suis donc conquise par ce double Best of que j’adore déjà.

C’est un groupe qui a accompagné les parents de certain(e)s d’entre nous et dont le son accompagne beaucoup d’entre nous encore aujourd’hui. Alors à l’heure du tout numérique ou presque, je me sens chanceuse d’avoir pu découvrir ce superbe double best of vinyle des Pink Floyd sorti chez Warner. Ils ont mis le paquet avec ce que je considère comme l’équivalent d’un coffret CD qu’on met volontiers en avant dans sa discothèque perso. D’ailleurs chez nous, la pochette est en bonne place pour des écoutes fréquentes qui promettent déjà de beaux moments d’écoute pour les prochains jours !

Double best of Pink Floyd the later years 79 19

Je reste assez persuadée que ce que l’on entend ou écoute quand on est tout jeune, reste quelque part dans un coin de notre tête. Et qu’à l’écoute de ces sons plus tard, cela peut avoir un effet Madeleine de Proust. Pour le coup, avec moi, ça marche assez bien et assez souvent. Avec pas mal d’artistes et de morceaux.

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :