Accueil Humeurs Je n’ai rien contre vous, mais je me désabonne

Je n’ai rien contre vous, mais je me désabonne

par Griselidis
246 Vues
laptop-job-redactrice-web

J’ai plusieurs boîtes mail. Avec du perso et du pro. Et au fil des années, un peu comme beaucoup de monde j’imagine, je me suis abonnée à des Newsletters, à droite à gauche, sur des blogs ou sites web que j’aimais bien. Pourtant parfois, quand je vois le volume de courriels qui arrivent chaque jour (ou chaque nuit hein), je me dis que punaise, quand même, je n’aimais pas autant de sites et blogs que ça. Alors comment expliquer que je recevais autant de mails ? Tout le temps ? Parce que tout de même, c’est chiant d’en recevoir autant. Et en fait, c’est encore plus pénible d’avoir à les supprimer alors qu’en fait, on n’en veut pas. On ne les ouvrira pas. On ne les lira jamais, pour la plupart. 

Bref. Voilà que ces derniers mois, je prends deux secondes supplémentaires lorsque je vois arriver un mail qui ne m’intéresse pas. Au lieu de seulement le supprimer, je vérifie s’il contient ce fameux petit lien minuscule et souvent caché tout en bas Pour faire quoi ? Bah me désabonner pardi

notebook-and-books

Des newsletters automatiques

La plupart du temps, je n’ai rien contre les émetteurs de ces newsletters. Parce que souvent, ce sont des Newsletters purement commerciales, envoyées automatiquement par des robots programmés pour ça. Vous avez acheté une seule fois un truc sur site de vente et paf, pendant dix ans, vous recevez de la pub de chez eux. Quelle que soit la fréquence d’ailleurs. 

Je fais donc doucement mais sûrement ce ménage, pas de printemps mais presque, en me désabonnant de newsletters dont clairement, je n’ai rien à faire. Cela pollue mes boîtes emails. Cela fait perdre du temps à supprimer des emails dont je me fiche et que j’aurais jamais ouvert, ni six mois plus tôt, ni six mois plus tard. 

Digital Detox ?

Je ne peux pas dire que je me connecte moins à mon PC ou téléphone. Disons que pour le téléphone, je fais des efforts. Pour le PC portable, j’ai une routine depuis plusieurs mois, qui fait que ma conso de numérique est équilibrée et presque exclusivement réservée à mon activité pro. Alors non, ce n’est pas ou plus de la detox. C’est une conso équilibrée qui me convient. 

Et ça, c’est aussi lié un peu au fait de se désabonner de ces newsletter et mails que du coup, on ne reçoit plus. Cela fait gagner du temps. Cela économise cette concentration qui peut parfois être perturbée par plusieurs emails qui arrivent alors qu’on est à fond sur un truc. Là, beaucoup moins de dérangement à cause de courriels qu’on n’ouvrira même pas. 

J’espère parfois, pendant une poignée de secondes que ça peut même avoir un chouette effet quelque part, écolo. En évitant de surcharger des serveurs et bases de données. Que ça évite de prendre de la place inutilement, que ça fera consommer moins. Comme on peut le lire à droite à gauche à propos de la pollution générée par le numérique. 

Un équilibre, mais pas à sens unique

Dans la même veine, j’ai stoppé la plupart des envois générés par mes quatre blogs encore en activité. Histoire d’être cohérente :) Je ne propose plus de s’abonner à mes blogs par des systèmes tierces. On peut toujours s’abonner si on le souhaite, via le système natif qui permet aux blogs de tourner (WordPress). 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :