Green Humeurs

Et réfléchir à un petit bout de mur végétal

futur petit mur végétal dans notre cuisine

Parmi les divers (mais raisonnables et en nombre réduit) projets botaniques que j’ai pour 2020, il y a aussi ce petit bout de mur végétal auquel je réfléchis pour notre cuisine. Cette pièce n’est pas immense. Mais elle présente plusieurs avantages. Elle est baignée de lumière toute la journée et n’est pas accessible à nos félins, sauf en notre présence et donc sous étroite surveillance.

Quand j’évoque ce projet de mur végétal, je pense à un pan de mur seulement et non pas à un mur entièrement recouvert de végétaux. En effet, dans notre cuisine, chaque mur est utilisé en partie par du mobilier ou autres éléments d’électroménager. La partie à laquelle je pense se trouve à gauche de la fenêtre, entre deux meubles. Ce bout de mur végétal ferait environ 1m60 de hauteur pour environ 50 cm de largeur. Il serait donc à taille tout à fait raisonnable.

futur petit mur végétal dans notre cuisine

Les étapes souhaitées et rêvées

Aujourd’hui, deux tiges de Ceropegia Woodii sont guidées sur ce bout de mur, par deux punaises et poussent à une vitesse que je trouve phénoménale. Une tige de Monstera Obliqua qui tombait et gênait un peu, a également été délicatement guidée par une autre punaise, sur la droite.

Ce projet n’est pas un projet d’envergure. Il resterait à taille humaine dans une cuisine de taille raisonnable. On aurait évidemment aimé qu’elle soit plus grande, pour plus facilement y circuler à deux. Mais on fait avec ce qu’on a et ça suffit tout même assez bien.

Aussi, pour ce bout de mur végétal, je pense fixer (ou faire fixer par mon cher et tendre ^^) une petite tablette fine et discrète, à environ 1m70 du niveau du sol, en hauteur. Sur cette tablette, je poserai plusieurs pots et boutures de Ceropegia woodii dont les tiges tomberont dans un premier temps. Puis, quand les tiges seront suffisamment longues, grandes et nombreuses, je les guiderai pour qu’elles recouvrent doucement ce bout de mur. Je bouturerai également d’autres plantes que nous avons à la maison, comme de la Monstera Obliqua, dont les tiges tombent presque naturellement. Elle aussi sera sur la petite tablette. Voilà pour le projet dans un premier temps.

ceropegia woodii tiges tombantes

Le Mur Végétal à terme

Avec Treille

La première étape de ce bout de mur végétalisé qui n’en sera donc pas vraiment un au départ, me laissera le temps de choisir une future treille à taille personnalisée qui sera ensuite fixée sous la tablette. Toujours aux dimensions d’environ 1m60 sur environ 55 cm de largeur. Cette treille permettra d’accrocher, guider et faire pousser d’autres plantes d’intérieur.

Je réfléchis déjà justement au choix d’autres plantes couvrantes et ou tombantes. Plantes d’intérieur là encore. J’aime beaucoup le lierre, mais plutôt dehors. Ce ne sera donc pas dans ma sélection.

Avec Panneau Perforé

Parce que je ne souhaite pas que ce projet de pan de mur végétal me coûte trop cher et parce que nous aurons d’autres priorités très prochainement, je pense opter si toutefois je ne trouve pas de treille qui me convienne, pour un panneau perforé comme support. Cela ne coûte qu’une dizaine à une vingtaine d’euros si toutefois acheté dans le commerce. Je pourrai aussi envisager de le faire créer et installer par un proche pour avoir un panneau à des dimensions parfaites et avoir un panneau tout à fait unique.

Grâce aux petits trous de ce panneau perforé je pourrais accrocher un ou deux minis pots et guider les plantes ensuite avec de discrètes accroches.

boutures de Tradescantia Zebrina Misere devenues grandes

Je pense clairement utiliser de la misère, à savoir de la Tradescantia Zebrina, pour ses couleurs et ses tiges magnifiques.

Très vite, je reviendrai ici, partager l’avancement de ce projet qui a déjà pris forme à base de schémas et dessins sur papier. Ma moitié validant l’idée, c’est donc déjà parti pour l’étape 1 !

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :