Accueil MaisonBricolage Et me passionner pour la rénovation et décoration d’intérieur

Et me passionner pour la rénovation et décoration d’intérieur

par Griselidis
221 Vues
verriere vue de la cuisine

Je réalise doucement que depuis bientôt deux ans, une nouvelle passion pointe son nez. Je ne sais d’ailleurs pas forcément nommer ou désigner cette passion. S’agit-il de décoration d’intérieur ou un peu plus ? En l’occurrence, je me passionne pour tout ce qui permet d’optimiser l’espace dans un appartement, pour le tri et ce qui permet de s’y sentir mieux. Pour la rénovation d’intérieur, avec de la récup’ ou du neuf. Ainsi que pour finir, pour la décoration. 

Depuis quand ?

Je crois que tout cela date plus ou moins d’un peu avant la naissance de notre petit garçon il y a déjà plus de trois ans. Puis cela c’est accentué depuis que nous sommes devenus propriétaire du logement que nous avons longtemps loué. Une passion que je dois aussi j’imagine au fait d’avoir vécu comme beaucoup, le travail à distance/télétravail des mois durant et avoir été confinée en famille.

Pourquoi ?

J’ai tout simplement envie d’optimiser un appartement de trois pièces où nous vivons à trois ou quatre selon les jours (famille recomposée oblige), pour le rendre plus fonctionnel, plus agréable encore à vivre. J’ai envie d’en exploiter le potentiel qui n’était pas forcément exploité jusque là parce que pas conçu pour. En gagnant de la lumière par exemple avec des portes vitrées. Ou avec une verrière. En aménageant autrement certaines pièces. En triant et en faisant de la place. En relevant le challenge de la rénovation et recyclage sans claquer un budget que nous n’avons pas forcément au moment T ou que nous voulons pas forcément allouer à ces projets. 

Comment ?

Je me documente beaucoup. Je cherche de l’inspiration. Je compose avec mes goûts et ceux de mon conjoint. Je compose avec un petit budget. Je compare beaucoup. Je cherche beaucoup. Tout ça, ça permet d’apprendre, à mieux agencer une pièce et du mobilier ou encore à optimiser l’espace. Cela permet de tester des solutions différentes chez soi sans dépenser un euro. De redonner vie à du mobilier ancien pour le faire durer comme quand j’ai repeint le mobilier de notre cuisine il y a un an. Cela pousse à chercher constamment comment rendre une pièce plus fonctionnelle comme la cuisine. En déplaçant seule le lave-linge et à en refaire seule les branchements et raccordements d’eau et eaux usées. Cela pousse à se dépasser et à faire soi-même des choses qu’on aurait pas pu faire à d’autres moments (vive les congés). Cela apprend à avoir confiance en ses idées et aussi à renoncer. Cela permet de se tester et se challenger. Ou encore à demander de l’aide. 

Ces limites avec lesquelles je compose

Clairement, je suis une petite joueuse. Parce que je ne dispose pas du toujours du budget allant avec mes idées. Parce que je ne suis pas seule décisionnaire (normal hein), parce je ne sais pas tout faire moi-même (non je n’ai pas la prétention de vouloir me substituer à des professionnels de la déco, de la plomberie ou encore de l’électricité et du bâtiment…). Parce que des idées ne sont pas toujours faites pour être réalisées. Parce que des idées changent et que celles des proches sont parfois meilleures. Parce que nous n’avons pas tout le matériel qui va bien (même si on s’équipe un peu). 

Mais j’adore ça, ça me passionne, je crois qu’il faut enfin le reconnaître. 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :