Musique

Beirut un Groupe à découvrir ou redécouvrir

Beirut Rock en seine 2010

J’ai découvert ce groupe tardivement, en 2009, alors qu’il tournait déjà à plein tubes, c’est le cas de le dire, depuis 2006 au moins. C’est suite à plusieurs écoutes du titre Nantes que j’ai commencé à sentir que ce groupe me plaisait beaucoup. C’était frais. Et différent de ce que j’écoutais à l’époque.

Je me souviens avoir découvert le titre “Nantes”, via ce clip qui m’a beaucoup parlé à l’époque. Un clip tourné en plein quartier Oberkampf, tout proche de là ou j’habitais dans Paris. Un quartier très chouette et animé. Très agréable aux beaux jours pour boire un petit truc en terrasse.

Ce clip n’était d’ailleurs pas l’officiel, mais tourné de manière inopinée dans le cadre d’une invitation par le collectif La Blogothèque, que j’aime beaucoup depuis lors.

J’ai ensuite téléchargé d’autres titres. Et le coup de coeur s’est intensifié, avec “A Sunday Smile” et finalement, une écoute complète de tous les albums déjà sortis. Bah oui, c’est comme ça en général. Quand j’aime, je ne compte pas, surtout quand il s’agit de musique.

C’est donc sans trop de surprise que je suis allée les voir une première fois en concert. C’était à Rock En Seine, à l’été 2010. Toutes les conditions étaient réunies ce jour-là pour que je prenne un pied d’enfer. L’ambiance était bonne, la météo hyper clémente avec une chaleur supportable et un soleil radieux. Bref, j’ai adoré chaque titre. Je me souviens être repartie du Parc de Saint Cloud ce soir-là, avec un sourire qui sera resté des heures et la ferme envie de les revoir très vite.

Je me souviens les avoir revus en live quelques années plus tard. Le concert était complet, mais après diverses recherches sur la toile, j’avais trouvé l’annonce d’une jeune femme qui ne pouvait s’y rendre. Aussi, j’avais eu la chance de pouvoir lui racheter ses places un après-midi à Saint Lazare. J’ai donc eu le bol de pouvoir les voir à nouveau pas très loin de chez moi alors que je vivais entre République et Belleville. Le panard ! D’ailleurs, ce qui a été sympa, c’est que le prix des places achetées n’avaient pas été “augmentés au passage”. Comme quoi, tout arrive :)

Le Groupe

Embarqué par un Zach Condon d’à peine 30 balais, le groupe fait le tour de la planète avec chacun de ses albums. Le dernier opus en date étant Gallipoli sorti cette année. Le son de ce groupe change clairement de la pop rock que j’ai beaucoup eu tendance à écouter ces quinze dernières années. Là, on a des cuivres comme des trompettes et du trombone. On a aussi du Violon. Bref, le son de cette team est clairement surtout orientée Folk, ce qui ne fait pas de mal quand on veut un peu de douceur.

Zach Condon est a priori un grand fan de la culture des pays d’Europe de l’est mais aussi de la France, ce qui explique certaines reprises comme le titre “Le Moribond” de Jaques Brel. Tout comme cela donne des sonorités folkloriques à certains morceaux phares de Beirut.

Beirut Rock en seine 2010

Les revoir en concert ?

Oui, avec plaisir. En revanche, plutôt qu’en festival, je crois que je les préférerai dans une ambiance de petite salle et encore mieux, dans un cadre du type de la Blogothèque avec un Take away show, mais bon l’espoir, fait vivre :D

En attendant de les revoir, je prends toujours autant de plaisir à les écouter, et quand un nouvel album sort, à découvrir leur évolution qui jusque là, ne me déçoit jamais.

[Photo prise par mes soins en concert en 2010 – Rock en Seine]

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :