Green

Multiplier son Philodendron Atom

Multiplier son philodendron atom

Je me souviens encore de cette première bouture de Philodendron Atom. C’était il y a plus d’un an. Je n’étais pas très sûre de moi au début. Pourtant, cette bouture disposait de tout son système racinaire et bénéficiait d’un environnement qui convenait parfaitement à sa plante mère. Alors il n’y avait pas de raison que ça ne prenne pas. Il se trouve que le temps m’avait donné raison.

Depuis, même si j’ai beaucoup moins de temps pour m’occuper des plantes qui sont à la maison, j’ai eu récemment l’occasion de nettoyer et faire le point sur notre principal Philo Atom. Et c’est en remplaçant l’eau du pot en verre dans lequel il vit que j’ai vu qu’il serait peut-être possible de faire de nouvelles boutures. De vraies boutures !

Quand je parle de vraies boutures, je parle du défi que c’est lorsqu’on prélève des petites pousses qui n’ont pas encore de racines. Tenter de multiplier des pousses sans racine aucune, c’est toujours beaucoup moins simple et rapide que lorsqu’il y a déjà un système racinaire.

Et c’est justement ce que j’ai tenté cette fois-ci.

J’ai commencé par prélever des pousses présentes à la base du Philodendron parent. Il y en avait tout plein. J’ai joué la sagesse en en prélevant seulement quelques uns. Quatre en l’occurrence. Je n’ai pas utilisé de lame. Je me suis contentée de les pousser vers le bas en tirant délicatement, de manière à détacher la base de de chaque pousse, sans trop abîmer ce petit monde.

On peut voir ci-dessous la zone de prélèvement des petites pousses sur la plante mère. Il reste d’ailleurs toute une flopée de futures boutures partout à la base du philodendron atom parent.

Zone de prélèvement de boutures sur philodendron atom parent

J’ai ensuite rempli deux pots en verre que j’avais en stock (petits pots trouvés chez Zôdio il y a deux ou trois ans) avec de l’eau. Et hop les boutures y furent installées par deux.

Tout ça a eu lieu au aux environs du 16 mars de cette année. J’aime bien situé ce type d’acte sur mes plantes, pour en mesurer l’évolution et la vitesse de pousse, pour apprendre à mieux connaître chacune d’entre elles.

C’est environ une semaine après qu’on voyait pointer les prémices de racines. Des petits points d’un vert très clair se montraient à la base des boutures comme suit :

Petites racines sur bouture de philodendron atom

Au bout d’un mois, les quelques racines faisaient déjà environ 4 à 5 millimètres.

racines sur bouture de philodendron atom

Pour une plante dite “verte”, la sortie des racines comme leur pousse, est relativement lente. Le philodendron Atom est de toutes façons une plante très lente concernant sa pousse. Il est connu et fait pour rester de petit gabarit et pour avoir une pousse vraiment lente. Je ne suis donc pas surprise que tout ça prenne pas mal de temps. Il faudra d’ailleurs je pense des mois avant que je ne puisse montrer par ici une évolution vraiment flagrante et parlante de ces boutures que je compte donner.

Le philodendron Atom n’est clairement pas la plus graphique des représentants de la famille des philos et autres plantes tropicales très proches. Ses petites feuilles chiffonnées font souvent plus penser à des feuilles de salade qu’à des belles feuilles de plantes stars des réseaux sociaux. Pourtant, cette petite plante est parfaite pour apprendre à appréhender ce type de végétal, qu’il s’agisse d’entretenir la plante et la bouturer. Elle est également hyper résistante même si on l’oublie.

J’ose donc espérer que mes petites boutures trouveront des adoptants :) !

Boutures de philo atom dans de l eau

En bref, multiplier un Philodendron Atom, c’est hyper simple. Il suffit de :
– Soulever les feuilles principales de son philodendron parent.
– Vérifier si des petites pousses d’environ 5 cm et + sont présentes.
– Tirer vers le bas délicatement la pousse future bouture et la détacher de la plante mère en ayant une touffe de plusieurs feuilles. OU : Avec une lame propre, couper la bouture au plus proche de la plante mère.
– Placer sa ou ses boutures dans une eau tiède préalablement placée au repos pour avoir moins de calcaire. Laisser sa bouture à la lumière naturelle pour lui donner des chances de bien pousser :)
– Puis patienter ! Patienter et surveiller ses pousses environ une semaine ou deux après la mise en eau pour voir si des bébés racines pointent leur nez ;)

That’s all Folks !

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :