Séries TV

The Walking Dead : Saison 7 épisode 1

walking-dead-saison-7

J’avoue sans mal que j’appréhendais. J’appréhendais d’être déçue. D’avoir beaucoup patienté pour finalement voir un épisode qui ne décollerait pas et qui ne serait pas à la hauteur du teasing qui dure depuis des mois. Un teasing que les comptes officiels de la série alimentaient, sur les réseaux sociaux comme Facebook ou encore Instagram chaque semaine.

Qui allait y rester ? Glenn ? Daryl ? Ou même un des personnages féminins de la série ? Poah ! Voilà notamment ce que beaucoup attendaient de savoir.

Je n’ai pas pu voir l’épisode juste après sa diffusion dimanche soir. Je l’ai donc visionné hier dans la soirée. Et autant dire que ça valait la peine de patienter.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous raconterai pas l’épisode et ne vous ferai pas de spoiling. Je ne vous dirai pas qui meurt sous les coups de Negan.

Ce que je dirai en revanche, c’est combien l’épisode est fort, dans tous les sens du termes.

L’épisode est gore, violent. Oui la série est trash mais là, on atteint un joli paroxysme dans le genre. L’épisode est également fort dans son montage. Ou comment faire monter la tension chez le spectateur, doucement mais sûrement. D’abord piano piano, puis crescendo. Où quand le palpitant se met à taper dans l’attente de voir l’évolution de la situation.

Lors du dernier épisode de la saison 6, on était resté sur les membres du groupe de Rick, tous agenouillés à terre, lui inclus, faisant face à Negan et sa désormais célèbre arme nommée Lucille.

L’épisode 7 démarre sous les mêmes augures. Sans surprise aucune. Et oui on apprend dans cet épisode ce que l’on aurait aimé pouvoir deviner à la fin de la saison 6.

Sauf que la réponse, elle est juste wow. Elle laisse pantois. Elle laisse perplexe. Elle secoue. Autant dire donc que cette saison, avec cet épisode aussi trash que fort, pose des bases qui promettent une saison aussi violente que rythmée. Une saison où des réponses à des questions arrivent, mais une saison où des dizaines d’autres questions tombent. Fissa.

Quant à Negan. Voilà qui donne aussi le ton. Vous le trouviez rock&roll dans la saison 6 ? Alors préparez-vous à le voir dans un style bien plus hardcore dans cette nouvelle saison. Fou, sadique, ultra violent alors qu’il a finalement une bonne tête, son personnage est central, subtil et flippant.

J’admets que j’aime bien ce personnage et ce qu’il dégage. Son humour noir et son style amènent un peu de nouveauté et de rafraîchissement. Ce personnage semble avoir plus d’épaisseur que celui de Rick le faux torturé. Un personnage que j’aurais bien mieux imaginé en frontal avec un Daryl qu’avec un Rick mou du genou. Parce que Rick, faut bien le dire, même si personne ne veut vraiment le voir mourir, ça reste quand même le héros gentil un peu glandu. Torturé mais pas trop, qui couche tous les 4 matins avec des femmes différentes alors que niveau sex appeal, en réalité on est proche du 36ème dessous.

D’ailleurs, restera-t-il avec Michonne dans cette saison ?

Vivement le prochain épisode, qui apportera je l’espère des réponses et pourquoi pas une micro pause dans la violence.

Ou pas !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Julia
    25 octobre 2016 at 13 h 48 min

    Mon coloc et moi étions tout bonnement choqués.
    On s’est regardés … “bon, on va fumer une clope ?” … “non je vais vomir”.

    Cet épisode c’est 45 minutes de violence.
    Il est de loin le pire de que j’ai pu voir ces 3 dernières années dans les séries que je regarde régulièrement.

    Dis-toi, que je sais même pas si je veux voir la suite.

    • Reply
      GG
      25 octobre 2016 at 14 h 31 min

      Bah chose rare, ça m’a fait cauchermarder cette nuit, le truc qui m’était pas arrivé depuis mes 14 ou 15 ans, en tout cas suite à un visionnage de film ou série.
      Là à froid ça va mieux, mais hier soir et cette nuit, j’étais mal à l’aise.
      Mais pas suffisamment mal à l’aise pour ne pas vouloir voir la suite. Enfin on verra dans une semaine quand le prochain épisode sera disponible.

  • Reply
    AuroreVoyage
    25 octobre 2016 at 14 h 41 min

    Ils auraient pu éviter de tuer mon peros préféré. Au 1er mort , je me dis é oh zut” mais ça passe, hein. Au 2ème … j’en aurais pleuré. Ca démarre très fort, et on va très loin dans l’horreur humaine. Les zombies ne sont vraiment pas les plus fous dans cette série !

    • Reply
      GG
      25 octobre 2016 at 18 h 37 min

      oui et je pense que c’est sûrement voulu et suggéré pour qu’on réalise combien l’humain va plus encore et plus que jamais, dans l’horreur. C’est flippant, super flippant

  • Reply
    Sweet Judas
    28 octobre 2016 at 9 h 29 min

    Les zombies n’ont jamais vraiment été les plus fous. Pour moi, The Walking Dead a abandonné le côté “zombie movie” depuis longtemps pour essayer de réfléchir sur un sujet plus large : quand la situation semble t’ôter tout espoir autre que celui de prendre une respiration de plus, il te reste quoi ?
    Les zombies ont un avantage sur les survivants : ils n’ont plus de question à se poser, ils errent sans but autre que celui de manger, et ça leur suffit. Tout l’intérêt est pour moi de déterminer à quel moment un type lambda est enfin tenté d’abandonner ses derniers relents d’humanité pour faire autre chose que survivre. La totale incompréhension et l’horreur dégagée par le personnage de Negan vient de là. “Adaptez-vous ou mourrez”, c’est une nouvelle forme de folie mais qui offre un but en soi, finalement.
    (Je sais pas si je suis très claire, ahah)

    Bref, tout ça pour dire que la violence de cet épisode ne m’a pas dérangé. Elle marque le tournant que j’attendais depuis longtemps dans la série. Et j’ai d’autant plus hâte de voir l’influence de Negan sur Carl et Rick…

    P.S. : La BD comporte des scènes encore plus dures à supporter, de mon point de vue. Je pense en l’occurence à un viol collectif perpétré sur Michonne, qui m’avait clairement donné envie de vomir.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :