Souvenirs de ses nuits de bébé

Ces dernières semaines, j’ai refait du tri chez nous. Et plus précisément, du tri parmi les affaires de bébé d’Anthony. Je pensais avoir quasiment tout donné. Mais la réalité est que j’avais conservé des souvenirs de lui bébé. Des vêtements et autres gigoteuses utilisées lors de ses premiers jours, premières semaines et premiers mois. 

Parmi tous ces souvenirs qui sentent encore le bébé (effet madeleine de Proust sans doute), il y avait des chaussons tricotés à la main. Des pyjamas dans lesquels je le revois encore, notamment à la maternité. Et ces quelques turbulettes choisies avec soin à l’époque. Que j’ai aimé tant pour leur douceur au toucher que pour leurs motifs clairs et mignons. Des turbulettes qui furent utilisées jusqu’à ses 18 mois au moins. Peut-être même plus. 

Bref, de nombreux souvenirs sont remontés en prenant ces vêtements bébés dans les mains. Et oui, à la question, est-ce que j’ai senti certains vêtements en fermant les yeux, je répondrai sans nier que oui. Je l’ai fait. 

Ses doux et jolis vêtements de bébé

Je dois bien avouer que lorsque Anthony est né, il a été très gâté. Beaucoup de très jolies choses furent offertes avant même sa naissance. Notamment pour les premiers mois. Nous avions alors tout ce qu’il fallait de pyjamas doux ou encore de gigoteuse bébé. Sans surprise, nous nous étions aussi occupés de certains achats qui nous plaisaient. Notamment chez Jacadi. Qu’il s’agisse de bodies pour nouveau-né, de bonnets ou encore de chaussons. Nous avions pris de quoi offrir tout ce qu’il fallait de douceur à notre petit chéri. Pour que ses journées mais aussi ses nuits soient aussi agréables que possible. 

Comment ses affaires de bébé furent choisies

Concernant tous les vêtements et affaires textiles bébé, j’avais pris le temps pendant mon congé maternité, de bien comparer tout ce qu’il y avait sur le marché. Un marché que je découvrais alors. J’avais fait le tour de tout ce qui se faisait et très vite, j’avais compris que choisir la qualité serait le mieux pour notre fiston. Car la qualité, c’était une garantie que les vêtements choisis dureraient longtemps (body, pyjama, turbulette et autres…). Qu’on pourrait très bien les garder pendant des mois en fonction de notre fiston et sa croissance, mais aussi pour pouvoir transmettre une partie de ces affaires bébé à des proches attendant un heureux événement. 

petits pieds de bébé de 7 mois

La qualité était donc un critère important pour nous. Tout comme nous souhaitions que les vêtements bébé soient doux au toucher avec des matières clean. De quoi éviter toute déconvenue et assurer des journées et des nuits agréables pour notre petit garçon. Alors oui, dans notre choix, il y avait du coton et beaucoup de textiles aussi naturels que possible. Parce que nous savons que le confort quotidien d’un bébé tient aussi dans son confort. 

Ses nuits de bébé

Lors des premiers mois d’Anthony, tout n’a pas été simple. Jusqu’à au moins son cinquième mois, notre petit chéri a souffert de coliques. Cela a donc été difficile pour lui. Les bras de son papa auront su un peu atténué la douleur je crois, car cela semblait le calmer lors des crises. Blotti dans le creux des bras paternels, notre petit chéri a eu des crises qui se calmaient lorsqu’il se sentait maintenu. Ce sont là d’autres souvenirs que j’ai de ses nuits de bébés. Avec ces aléas si douloureux que peuvent être les coliques. 

Le reste du temps et après cette période de coliques, notre petit chéri a pu évoluer plus sereinement. Entre ses doudous et notre regard toujours présent. Car son berceau puis son lit bébé furent installés successivement dans notre chambre. 

Ses nuits de bébé, ce sont des souvenirs divers mais agréables, qui me rappellent combien le temps passe vite. Combien il aura été un bébé souriant et coquin. Joueur et mignon. Des nuits qu’on tentait de rendre les plus rassurantes, belles et douces. 

Petits pieds de bébé

Lui montrer des souvenirs de lui bébé

Je ne me lasse pas de regarder des photos ou des affaires de lui bébé quand une occasion se présente. Et si Anthony est avec moi quand ça arrive, je tente toujours de lui montrer ces éléments du passé. De lui quand il était bébé. Et j’aime l’entendre qu’il adore la couleur bleue quand il voit que beaucoup de ses pyjamas bébé étaient en bleu. Tout comme j’aime l’entendre me dire qu’il aime beaucoup les petits motifs de ses gigoteuses quand il voit des photos de lui bébé bien installé dans son lit à barreau. Cela lui permet de voir comment c’était quand il n’avait que quelques semaines ou quelques mois. Ce qui me laisse agréablement à penser qu’on choisissait plutôt bien ses petites affaires de bébé. 

Des choix justes pour ses affaires bébé

Aujourd’hui, quand je vois combien les affaires bébé que nous avons gardé sont en super état, je me dis que nous avons fait un bon choix alors. Nous avions opté pour de la qualité, des valeurs sûres. Des affaires qui tiennent sur la durée, à la fois simples, sobres et délicates. Aussi une chose est sûre. Nous referions les mêmes choix s’il fallait revenir en arrière. Nous ferions confiance à nouveau au savoir faire qui permet de garder longtemps ces vêtements bébé qui permettent de proposer du confort à son très jeune enfant. Des affaires de puériculture qui pourront ensuite être transmises, avec le sourire, parce qu’on saura qu’on donne de la qualité. 

Tous ces souvenirs de notre fils bébé ne me rendent pas nostalgique. Je suis surtout heureuse de voir combien il grandit bien et combien il a l’air bien dans sa peau aujourd’hui. Alors qu’hier encore, il était très fier de nous dire que sa maîtresse nous proposait son passage en grande section. C’est bien le plus important à mes yeux. Que tous ces souvenirs soient bons, pour lui d’abord, pour nous aussi. Et qu’aujourd’hui, il soit un petit garçon qui respire la vie et l’innocence d’un petit chéri de bientôt cinq ans déjà. 

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *