Il rentrera déjà en CP

Bon, je me prépare doucement. Car dans quelques mois, il rentrera déjà en CP. Est-ce que lui est prêt ? A priori pas encore. Je sais que notre petit garçon a une forte appréhension vis à vis des changements de ce type. C’est à dire les gros changements. Mais j’espère que tout ira bien.

Le CP déjà

Je suis une primipare. Je n’ai pas l’expérience d’une entrée au CP déjà faite pour mon propre enfant. Alors quand il vit ces fameuses premières fois, je les vis avec lui. Et est-ce que je suis prête avec lui à l’accompagner vers l’entrée en cours élémentaire ? Je fais tout pour. Et plus le temps passe, plus j’essaie d’aborder tout doucement avec lui cette question.

Pour le moment, ce n’est pas un sujet dont il veut parler. Il élude la question, préfère parler d’autres choses.

Pourtant, la visite de l’école aura bientôt lieu. Puis son école maternelle sera détruite. D’abord fermée dès le début de l’été puis en travaux… Alors que ça puisse le rendre anxieux, je n’ai pas de mal à l’imaginer. En réalité, je le comprends. Car je suis une de ces personnes anxieuses.

Oui c’est arrivé vite. Plus vite que je ne le pensais. Je le revois encore à son entrée chaotique en maternelle. Lui n’était pas prêt. Il aura mis plusieurs semaines à s’y faire. Normal, c’était pour notre fils un choc des cultures. Toute sa petite vie changeait. Ses repères avec.

Mon grand garçon

Je n’affiche pas son visage sur le blog. Mais oui, il a tellement changé. Il parle comme un grand. Déchiffre des mots. Fait des calculs savants en mathématique. Je constate bien son évolution. Son vocabulaire qui l’enrichit. Je découvre qu’il est capable de suivre plusieurs conversations. Et de tout retenir, avec une mémoire d’éléphant qui me rappelle la mienne. Une mémoire visuelle commune aussi.

Mon bébé est un grand d’un mètre 14. D’une vingtaine de kilos. Je ne peux presque plus le porter car ce gros paquet est devenu bien lourd pour ma cinquantaine de kilos à moi.

Mon grand sait écrire maman papa. Sait écrire son prénom et son nom. Anthony. Il sait l’épeler, à toute vitesse.

Bref, en théorie, il est prêt. Mais dans sa petite tête de grand bébé, je sens bien qu’il ne l’est pas encore.

enfant photographe

Nous connaissons déjà sa future école. De nom. Nous la découvrirons bientôt lors d’une réunion pour les parents des futurs CP.

Avec cette entrée en CP, le fameux CP, c’est une page qui se tourne dans ma vie de maman. Je ne serai plus la maman d’un petit. Mais d’un élève de cours élémentaire. Avec tout ce que ça importe de nouveautés, de bon et de moins bon.

Est-ce que je m’impliquerai en tant que représentante de parent d’élève à nouveau ? Aucune idée. Le travail me laisse peu de temps et je ne suis pas certaine d’avoir cette énergie. Nous verrons bien l’année prochaine. Enfin, dans 3 mois déjà.

Déjà. Le mot qui dit tout ou presque. Qu’une étape est déjà là. Arrivée peut-être trop vite. Trop vite pour moi ? Pour lui ? Pour nous deux ? Pour moi je crois. Même si la transition se fait finalement en douceur. Naturellement.

Pour lui ? Le temps nous le dira.

Déjà. Comme le déjà qu’il nous sort tel un ado de 13 ans, alors qu’il a 5 an et demi. Et qu’on lui dit qu’il est l’heure d’aller se coucher le soir. Déjà, comme quand il passe un bon moment à faire quelque chose qu’il aime ou quand on est quelque part et qu’il s’éclate. Le déjà qui sonne comme un « attends un peu, j’suis pas encore prête, je m’éclate là ».

Déjà le CP.

Partager :
Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *