10 ans déjà avec notre féline Capuche

En mai, cela fera déjà dix ans que Capuche vit avec nous. Qu’elle fait partie de notre famille recomposée. Nous étions installés dans notre appartement depuis plusieurs mois quand la forte envie mais aussi la mûre réflexion quant à l’adoption d’un chat nous étaient évidentes. Et c’est ainsi qu’en mai 2014, nous nous étions rendus au Centre SPA le plus proche. 

Je ne réécrirai pas toute l’histoire déjà partagée par ici. Toujours est-il que je ne peux que confirmer ce que j’ai aussi souvent rédigé dans le coin, à savoir que je ne me verrai pas sans eux. Car Lucky nous a rejoint à la mi-octobre 2015. 

Cela me fait bizarre d’ailleurs de rédiger un article sur celle qui fut prénommée Capuche. Mais que nous appelons affectueusement Pupuche ou ma Puce. Tant il est souvent question de Lucky que nous appelons Nanou. Car il est assez fragile niveau santé. Et qu’il accapare ainsi beaucoup notre attention. 

Capuche ou la force tranquille incarnée version chat

Elle est solide à tout point de vue. Notamment niveau santé. Niveau caractère… C’est une féline qui je crois est bien dans ses pattes. Une grosse dormeuse. Joueuse. Câline. Qui aime le contact des adultes comme des enfants. Bien qu’elle les choisisse ! Elle n’aime pas du tout l’aspirateur et quand il est allumé, elle part se cacher sous le lit des enfants. Elle n’aime pas quand l’interphone sonne et s’enfuit aussi si elle sent que ce n’est pas l’un d’entre nous qui va rentrer. C’est donc une peureuse qui préfère son calme quotidien aux excursions et intrusions quelconques. C’est une maman chat qui n’a pas eu de petit mais qui se comporte comme telle avec son comparse Lucky, notre chat mâle. 

Une gourmande aussi, ce qui lui vaut d’être au régime également. Une amatrice du jeu de balle. Une grande amatrice du grignotage de carton. Qui aime aussi bien entendu se cacher dedans. Une coquine qui aime venir me câliner au milieu de la nuit parce qu’elle a un petit creux et qu’elle veut des croquettes. Une choupette qui est née en 2013 et dont on ignore le passé avant qu’elle passe par la SPA. C’est ce qui nous a été indiqué quand nous avons croisé son regard doux et vert. Et que la décision de l’adopter fut prise ce jour-là. Il faut dire qu’à l’époque, il n’y avait pas encore l’étape du formulaire et du délai de réflexion avant l’adoption d’un animal tel qu’un félin. 

plaid cocooning et chatoune

Capuche et Anthony

Anthony a déjà 5 ans depuis septembre 2023. Et il adore vraiment câliner notre chatte. Il faut avouer qu’elle est très friande de ces caresses d’un petit mec capable de lui offrir de longs moments de bisous et câlins pendant des quarts d’heure entiers. Ces deux-là font un très beau duo de douceur. 

Pourtant, quand Anthony était un nourrisson, Capuche restait toujours à distance. Jamais loin car elle aimait l’observer. Mais elle ne restait pas à côté ou contre notre fils quand il était encore un bébé. Alors que Lucky n’hésitait pas à jouer la vraie proximité avec notre fiston. 

Les choses évoluent seules et Capuche est devenu la meilleure copine de notre pitchou. Elle sait s’en aller quand elle en a marre mais sait aussi s’imposer quand elle veut des câlins. 

Cette coquine aime aussi s’installer sur les installations de jeu au sol d’Anthony. S’il se crée un parcours pour ses voitures, elle aime s’allonger sur la route par exemple. Ce qui évidemment, peut fâcher notre petit chéri. Auquel cas, il me suffit de mettre une serviette ou couverture pas loin d’elle pour qu’elle bouge sans négociation. Un plaid vous comprenez, ça reste mieux que des jouets !

Ma féline vieillit

Ces presque 10 années avec notre chatoune sont si vite passées. J’admets que là, ça met une petit claque sur le nez. Je suis consciente qu’elle vieillit. Pourtant à la voir toujours aussi joueuse et coquine, parfois je suis dans le déni, car pour moi elle est toujours comme une belle chatoune pour qui les années sont sans effet. Mais la vérité est bel et bien qu’elle est une féline sénior. Ou quasi. 

Du coup on fait attention à elle. On joue avec elle, on la brosse et on câline. On checke aussi régulièrement ses quenottes, ses oreilles ou encore sa gueule. Avec son pote Lucky, je suis devenue assez craintive sur les soucis de santé. Alors je joue la prévention en regardant là où je le peux pour vérifier si tout va bien. 

Côté alimentation, on est sur des croquettes pour chats sensibles au niveau allergies alimentaires recommandées par notre vétérinaire (pour notre mâle). Mais aussi sur de la croquette de régime. Car nos deux félins ont encore quelques centaines de grammes à perdre. Nous y allons doucement car il nous a été recommandé très souvent de ne pas faire perdre du poids vite à un chat. Car cela peut avoir des impacts sur leur santé. Alors nous surveillons leur perte de poids régulièrement et nous adaptons leurs repas entre nourriture humide et sèche. 

Leur litière à ce jour et depuis 2015 au moins est toujours de la litière végétale. Nous ne sommes plus jamais revenus à de la litière minérale et autres silices. C’est plus écologique. Mais hélas, plus aussi économique que fut une époque. Cependant, aucun regret. Même si parfois mon budget est serré, je ne compte plus s’agissant de leur santé. 

 

 

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *