Musique

Retour aux sources, aux premiers amours

music

Je ne sais pas comment j’ai tenu. Comment j’ai tenu autant de temps sans publier ne serait-ce qu’une ligne sur elle, sur la musique. Voilà des années que j’écoute de la musique, beaucoup de musique. Dans le bus, dans le métro, dans le tram ou en tant que piétonne, au travail, à la maison… Le casque vissé dans les oreilles, j’ai des heures d’écoute au compteur. Du Rock, de la Pop, des groupes étrangers ou français, encore en activité ou non. Je ne me lasse pas. Je ne me lasse jamais.

Ce matin, je retrouve le plaisir de découvrir de nouveaux titres. Ne serait-ce qu’un. Et je ressens à nouveau un sentiment que j’avais perdu ou oublié. Celui qui file cette envie d’écrire sur toutes ces sensations que procure la musique.

Je regrette presque de ne plus avoir ce webzine que j’ai tenu pendant des années, à savoir pendant pas loin de 5 ans. J’avais passé des semaines à le monter, le personnaliser. J’avais tout fait moi-même. Puis il a été piraté. Une fois. Deux fois. Puis trois. Et il a été remonté. Il y a eu ces collaborations, avec des amis qui chroniquaient des groupes, albums et concerts. Un de mes petits frères avait même rédigé sur un groupe qu’il affectionnait, à savoir Broussaï. Mais le temps passant, j’ai laissé mourir le site de sa belle mort, après plusieurs tentatives de relance, sans grand succès car sans grande conviction. Je n’avais plus le temps, plus l’envie.

Pourtant, des années après, il est des moments comme ce matin, pendant lesquels j’aurais envie, envie de rouvrir un espace comme celui que j’avais. Un espace pour parler à nouveau de musique, de tout ce qui me botte ou pas, de ce que j’ai vu et veux voir en concert. Un espace pour écrire sur ces titres écoutés des milliers de fois.

Mais soyons sérieux. Avec pas moins de 3 ou 4 Blogs, un boulot à temps plein et du freelancing en parallèle, la chose paraît déjà morte dans l’oeuf avant même d’avoir vu le jour. Je suis nostalgique mais est-ce au point de relancer un projet de cet acabit ? Avec le boulot que cela demande ?…

Mais si je ne dédie pas à nouveau un site complet sur la musique, je peux en revanche tout à fait dédier ici un espace à la musique qui fait partie intégrante de ma vie. Aujourd’hui et depuis hier, c’est Skip The Use qui rythme mes heures d’écritures, notamment le titre Être Heureux, un titre à l’air mélancolique, mais dont le titre me parle et me convient tout à fait. Surtout les paroles : Je suis venu te dire faut être heureux. On a qu’à sourire et penser que c’est un jeu.

Ne dit-on pas que les chansons les plus tristes sont aussi les plus belles ?

J’adore écrire sur toutes ces autres passions que sont le Blogging, le webmastering, sur des sujets plus ou moins techniques, sur le freelancing, sur l’écriture elle-même. Mais je crois qu’au final, je n’aurai jamais tout à fait le même plaisir que celui que j’ai quand j’écris sur la musique.

C’est un rapport différent, un rapport plus personnel, qui tire sur d’autres ressources et sentiments. Qui appelle des réflexions différentes. Et ce rapport là, il me manque.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :