Green

Plantes Grasses : En trouver pour débuter une collection

echeveria-succulente-velue-plante-grasse

Voilà un moment que désormais, j’ai fait le tour de pas mal de magasins et jardineries, en ressortant avec des plantes grasses. Ou pas ! Parce que parfois, il faut bien le reconnaître, le choix est réduit selon les enseignes. Ou alors les prix bastonnent trop par rapport à la concurrence. Ou encore parce que tout simplement parce que j’essaie de rester raisonnable ^^ !

Toujours est-il qu’avec le temps qui passe, je commence à bien connaître ce que proposent la plupart des jardineries et autres vendeurs de plantes grasses. Ce qui me permet de mieux choisir les plantes que je suis susceptible d’acquérir et de ne pas faire des erreurs de “casting” quand à celles qui rejoindraient ma petite jungle intérieure.

sedum-burrito-macro-photo-succulente-plante-grasse

Certaines de mes premières plantes grasses venaient de chez Ikea. Il y avait du choix, de jolis pots, des prix abordables. Alors j’avais craqué. Mais si toutefois les plantes étaient belles, rapidement j’ai constaté que la terre était hyper sèche et pauvre. Dans certains pots, la terre était très tassée, dans d’autres, c’était l’inverse. Au final, en appuyant sur la terre, le pot n’était qu’à moitié rempli. Alors avec le recul, je sais que les succulentes proposées sont sympas, mais qu’il est tout bonnement indispensable de les rempoter dès acquisition. Sans quoi certaines, sauf pour les très solides comme les Haworthias, la fin interviendra sous quelques mois seulement.

Concernant les plantes grasses venant de chez Truffaut, là, le conditionnement est simple à chaque fois que je m’y rends : Petits pots en terre cuite. Prix un peu plus conséquent que chez Ikea, mais toujours abordable. Et là par contre, la terre est beaucoup plus adaptée pour les succulentes. On est bien dans  une jardinerie et pas chez en vendeur d’ameublement suédois ;) Désormais, je ne rempote pas toutes celles que je trouve chez Truffaut. Seulement si la plante l’exige parce que plus fragile ou parce qu’en vérifiant la terre, je trouve qu’elle est limite. Grosso modo, je fais donc relativement confiance à Truffaut pour les plantes grasses.

Chez Jardiland, idem que chez Truffaut. Les rapports qualité/prix et taille/prix de la plante restent acceptables. Je regrette cependant le manque de choix dans les plantes proposées. La terre quant à elle, est de mémoire pas trop mal.

Enfin, chez Botanic, c’est plutôt la très bonne surprise. Dans le magasin fréquenté, les pots sont de très petites tailles mais restent abordables. Ce qui est parfait pour commencer une petite collection à taille volontairement réduite. Beaucoup de choix, des arrivages réguliers, bref, le bonheur !

Partout en jardinerie, je remarque qu’il faut toujours prendre le temps de bien choisir les plantes. Partout où je suis allée, il y avait toujours des pots dans lesquels les succulentes semblaient avoir subi des chocs, quand d’autres étaient vraiment abîmées et moches. Au final, j’estime qu’environ un tiers à la moitié des plantes sont dans un état général assez moyen. Est-ce à cause du fait que beaucoup de clients les manipulent pour mieux les voir ? Ou un problème de conditionnement ? Aucune idée, mais le résultat est là. Je passe toujours plusieurs minutes à tout vérifier quand je choisis une plante grasse. Je compare la taille, je regarde l’état général de la succulente, si ses feuilles sont bien, pas tâchées, pas coupées etc… Je regarde toujours aussi, si toutefois des rejets poussent dans un pot, même dans les plus petits. En vue de les bouturer mais aussi parce que ça signifie à mes yeux que la plante va bien.

L’autres détail que je vérifie désormais Systématiquement, c’est si je vois d’éventuelles traces de la présence de parasites. Je parle là notamment des cochenilles farineuses ou des cochenilles à bouclier, qui sont des véritables plaies pour beaucoup de plantes, qu’il s’agisse de plantes vertes d’intérieur ou de plantes grasses. Alors si j’ai le moindre doute, je laisse tomber et je n’achète pas. Car même si on peut se débarrasser des cochenilles et d’autres parasites, ça reste quand même la misère à dégager. D’autant que si une plante est atteinte, alors les autres peuvent aussi super rapidement être touchées aussi. C’est rédhibitoire !!

haworthia fasciata

Sur le web, Arree propose un catalogue hallucinant et des stocks vraiment intéressants. De quoi se faire plaisir ! Niveau budget, c’est bien. Pour une vente à distance, c’est tout à fait bon marché. Deux commandes passées à ce jour et j’en suis vraiment hyper satisfaite. Boutures comme succulentes en pot étaient en super état et s’avèrent être aussi belles que résistantes sur la durée. Le conditionnement et l’emballage sont eux-aussi au rendez-vous. Des plantes par correspondance ? Bah oui et là pour le coup, ils assurent ! Dommage que le second colis que j’attendais de chez eux ne me soit jamais arrivé. Volé purement et simplement. Comment et où ? Quelque part entre le centre de tri de la poste et ma boîte aux lettres ;)

Toujours sur le web, étant donné que là encore je ne me trouve pas dans la région de cette autre pépinière, Karnivores est au top également. Commande prise en compte fissa, envoi hyper rapide. Quant à l’emballage et à la protection des plantes pendant le voyage, impec aussi ! Je suis très contente de mes achats sur ce site.

Pas d’autres testés à ce jour et étant donné que j’ai été satisfaite de la prestation via ces deux sites spécialisés, je m’en tiendrai sans doute là. Les déconvenues récentes avec les colis ayant été nombreuses, je préfère jouer la sécurité ^^ !

fresh-succulent-1024x1015

Une autre des boutures que j’ai à la maison et qui se porte super bien, vient d’un très gros pot de chez des proches. Non seulement la plante va super bien, mais en plus je sais qu’elle est solide et très résistante.

En effet, cette bouture émane d’une plante mère qui passe toute l’année dehors et qui vit très bien en extérieur. Donc dedans, au chaud, là, elle profite un max ! Alors quand l’occasion d’avoir une bouture grâce au bouche à oreille se présente, je fais en sorte de ne pas la rater :) Dans ces cas-là, on sait d’où vient la plante et l’air de rien, c’est rassurant ! Pas forcément besoin donc, d’acheter. La solution du don ou même d’échange de bouture, est une solution qui me semble juste parfaite pour étoffer une collection, sans toucher au budget et en échangeant entre propriétaires de succulentes.

Avec la passion pour les plantes grasses, est arrivée aussi une drôle d’habitude, à savoir celle de regarder et observer un peu partout si j’en vois, dehors. Je jette toujours un rapide coup d’oeil sur les murets et autres recoins. On l’oublie parfois, mais plusieurs types de plantes grasses évoluent dehors toute la sainte année et elles y sont très bien.

Certes, beaucoup d’entre elles ne sont pas parmi les plus esthétiques et graphiques. Mais elles restent très sympas à avoir et surtout : Elles tiennent le coup. Niveau entretien, presque rien à faire ^^ ! Ce sont aussi souvent des plantes grasses très simples à multiplier, ce qui est chouette pour débuter et tester tout ça :)

succulente-bouture-terre

Si on me demandait où aller pour acquérir et débuter une collection de plante grasse, je dirai de voir d’abord autour de soi. Qui sait, un ou une proche en a peut-être qui pourraient autoriser de quoi faire des boutures. Cela reste selon moi le meilleur moyen d’apprendre à connaître une succulente et à s’en occuper, en bénéficiant des conseils du ou de la propriétaire de la plante mère.

Bien entendu, on en trouve facilement dans le commerce et à petit prix, en tout cas pour les pots qui démarrent généralement à un diamètre de 5 centimètres. Le prix dépendant souvent de la taille du pot ou du type de pot (dès que le pot ou conteneur sort de l’ordinaire, alors les prix grimpent inéluctablement). Alors pour un achat dans le commerce, rien de tel que d’aller en jardinerie, voire même idéalement, chez un pépiniériste.

La jardinerie est très bien mais n’a pas toujours le spécialiste qu’on aimerait dans chaque rayon, sinon ce serait trop beau ! En revanche, en pépinière, c’est autre chose :) Encore faut-il en avoir près de chez soi, et là j’avoue, c’est loin d’être gagné d’avance.

Et pour celles ou ceux qui ne peuvent pas trop se déplacer, ne pas exclure l’achat en ligne, qui permet de découvrir des succulentes de super qualité ! Ce sans que les prix ne grimpent trop.

Alors, vous commencez quand ? Et vos succulentes ou cactus, ils viennent d’où ?!!

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :