Films Humeurs Musique

Passer à Côté. Et Regretter

strawberry-keys-laptop

J’étais partie pour aborder ce début d’année 2017. Un début d’année speed et qui laisse peu de temps pour les loisirs. Un début d’année que j’aurais préféré plus calme et plus chaud, accessoirement. Et me voilà à tomber sur ce mail de Rock En Seine, envoyé aux abonnés pour souhaiter une bonne année 2017. D’habitude, je supprime direct ces courriels là, sauf si je comprends via l’objet du mail, qu’il y a par exemple un début d’annonce quant aux groupes qui seront présents à la prochaine édition cet été. Mais là, je n’ai pas supprimé l’email. Je l’ai ouvert et lu. Et j’ai pris une baffe.

J’ai découvert dans ce mail, la liste des albums de l’année 2016. Genre ceux qui auront été les plus populaires. Et voilà que je découvre un album de Radiohead dans la liste. Quoi ? Je ne le connais pas ? Quoi, depuis quand Radiohead a sorti un nouvel album ?

C’est là que j’ai pris une baffe.

J’ai réalisé qu’à bosser comme une dézinguée, je passais à côté de plein de choses que j’adore et qu’il y a quelques années, je suivais de très près. Avant, j’étais au taquet sur ces sujets culturels. Au taquet sur les sorties d’albums comme ceux de Radiohead et Consort. Au taquet sur les supers concerts à venir. Avant, j’aurais écouté les premiers titres disponibles dès les premiers jours, j’aurais téléchargé ces titres sur mon iPhone, j’aurais écouté en boucle, puis j’aurais comparé avec ce que je connaissais déjà, les titres d’avant. Avant, j’aurais même sûrement réécouté les anciens albums. Pour m’injecter une dose de nostalgie par les oreilles. Un petit effet Madeleine de Proust, musical.

Mais ça, c’était avant.

may-flowers-strawberries-dot-fr

Aujourd’hui, et je dirai depuis une à 2 années, j’ai l’impression de passer à côté de tellement de choses. Culturelles entre autres. Et en fait, le pire, c’est que ce n’est pas qu’une impression. C’est la réalité.

Et ce n’est pas plaisant, que de réaliser qu’on passe à côté de ces choses qui nous apportent et qu’on aime. De rater ces détails qui d’habitude, vous auraient fait vibrer, auraient attisée votre curiosité.

Le fait est que je n’ai plus vraiment le temps pour tout ça. Pour me tenir au courant des actualités dans les thématiques que j’aime. De suivre tout ça d’assez près. Plus le temps et plus le déclic pour.

Je n’ai même plus le temps suffisant pour bloguer, pour écrire. Alors que j’adore ça. Alors que c’est une de mes activités principales depuis bientôt 3 ans. Plus le temps, plus la ressource.

follow-your-dreams

Ce matin, du coup, j’ai enfin pris le temps. Le temps de me remettre un peu à jour. Le temps de refaire ce que je ne prenais plus le temps de faire et que je ne pensais plus à faire.

Et je compte bien essayer de retrouver ces habitudes que j’aime. Des habitudes qui font que j’ai de quoi me cultiver, de quoi réfléchir, faire des choses que j’aime.

Découvrir que plein de bons films vont sortir. Savais-tu toi qu’un Trainspotting 2 allait sortir ?

Savais-tu toi, qu’on pouvait perdre aussi vite et sans s’en rendre compte, le fil de ce qui parfois, contribue à nous aider à tenir le coup ?

2017 pourrait donc bien être l’année des tournants, des décisions. Ils se trouvent que des changements s’opèrent déjà. Les mois qui viennent pourraient donc être ceux pendant lesquels, peut-être, je retrouverai ce que j’aime. Un rythme de vie plus sain, moins speed. Des activités différentes. Et du pro, différent lui aussi.

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Adeline
    21 janvier 2017 at 12 h 16 min

    Il y a un an, presque jour pour jour tu avais écrit un article qui s’appelait “Le temps qui file”… Moi aussi j’ai perpétuellement cette sensation, et moi aussi je décide régulièrement de le prendre ce temps, de vivre ma vie maintenant. Un jour il faudra qu’on réussisse à vivre vraiment cette résolution au lieu de sans cesse l’appeler de nos voeux pieux. Je te souhaite que ce soit cette année, que peu à peu tout se mette en place. Gros bisous pleins de lenteur…

    • Reply
      GG
      22 janvier 2017 at 17 h 37 min

      merci miss :) j’aimerai aussi que la vie nous laisse parfois un peu faire, parce qu’il y aussi ces aléas du quotidien qui nous mettent le nez dedans quand on semble être disposé(e) à prendre le temps. Quand je tape ces qq mots j’ai l’impression de sortir ça comme une excuse, pourtant, cela me paraît vrai. Bises !

  • Reply
    Margarida
    22 janvier 2017 at 9 h 35 min

    Cet article tombe à pic… pas plus loin qu’il y a deux jours, je disais à mon Chéri, tu te rends compte, j’ai l’impression qu’on est déconnectés de tout, plus le temps de rien, de flâner, de regarder une belle série, etc. Alors, oui, tu as vraiment raison. Je me dis (pour m’auto-consoler) que ça arrive par vagues ou par pics (au choix :-)) et j’espère qu’on le retrouvera ce temps de flâner et de ne plus passer à côté de ce que l’on aime.

    Bisous,

    • Reply
      GG
      22 janvier 2017 at 17 h 39 min

      Coucou Margarida, Oui, le temps file trop file et il semblerait que ce soit dans l’air du temps, hélas, que nous soyons tant à être over-sollicité au point d’en perdre le fil. Tout va bien trop vite et s’arrêter sur l’essentiel semble parfois être un luxe difficile à s’accorder.

  • Reply
    Cathy / My Name Is Georges
    25 janvier 2017 at 13 h 05 min

    Je connais trop bien cette impression de passer à côté des choses. Dès que tu t’en rends compte tu deviens déjà plus attentive. Et puis après il faut savoir accepter aussi d’être dépassée. Par exemple j’ai longtemps culpabiliser de ne plus être aussi au fait des sorties ciné qu’avant. Aujourd’hui je ne suis toujours pas à la page mais tant pis, quand j’ai le temps je vais voir un film, au hasard, pour les autres ça attendra ^^

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :