Accueil Green Mes plantes grimpantes

Mes plantes grimpantes

par Griselidis
460 Vues
Monstera Minima et pilea peperomiodes sur étagere murale kit Fabuleux RIPATON

C’est parfois seulement en se documentant ou en lisant des informations sur certaines plantes, qu’on découvre que ce sont des plantes grimpantes. C’est mon cas concernant la Monstera Adansonii ou encore pour le rhaphidophora tetrasperma. Ces plantes étant souvent disponibles dans les jardineries à des tailles très raisonnables avec une hauteur de 15 à 30 centimètres, elles ne montrent pas forcément de besoin de grimper. Alors à moins de le savoir avant, il n’est pas rare de passer à côté de ce qui ne relève pas du détail. C’est en effet un élément qui les caractérise dans leur pousse à l’état naturel. Alors autant essayer de respecter ce qu’elles aiment :) 

La Monstera Adansonii

Cette grimpante est une plante tropicale. Ses racines aériennes lui permettent de s’accrocher à d’autres plantes dans la nature. Notre exemplaire actuel n’a que peu de racines aériennes pour le moment, mais c’est une plante encore peu haute et jeune. Aussi, très vite je lui proposerai un tuteur pour l’aider à s’accrocher et à grimper. Histoire de lui offrir quelque chose qui se rapproche de son état naturel. Même si hélas je ne peux lui proposer la canopée dont elle est originaire ! 

jolie monstera adansonii dans pot rose

Jolie monstera adansonii dans pot rose

Le Rhapidophora Tetrasperma Monstera Minima

Pour cette plante, je n’ai appris que quelques mois après son arrivée chez nous, qu’il s’agissait d’une grimpante. Depuis, je tente de la tuteurer comme je le peux. Pas facile pour notre exemplaire qui vit en eau. Notre autre monstera minima en terre ne pose en revanche aucun problème niveau tuteurage. Elle a même l’air d’adorer grimper. Je ne sais pas si ça contribue à la faire mieux évoluer. 

Rhaphidophora tetrasperma new leaf

monstera minima Rhaphidophora tetrasperma

Rhaphidophora tetrasperma en eau

Plantes grimpantes et plantes tombantes ?

J’ai eu nette préférence pour les plantes grimpantes. Je ne saurais dire pourquoi. Peut-être parce qu’elles correspondent plus à mes goûts au niveau graphique et visuel. Pourtant, nous avons plusieurs ceropegia woodii qui sont tombants. Mais c’est je crois la seule plante tombante que nous avons. C’est assez volontaire d’ailleurs, nos plantes tombantes étant de petits tailles dans de petits pots. 

Les grimpantes sont sans doute plus faciles à maîtriser, sauf quand elles sont en eau. Que ce soit temporaire ou plus durable. Les grimpantes en terre sont toujours agréables à guider. Il faut juste trouver le bon tuteur pour les aider. 

Quel tuteur pour ses plantes grimpantes ?

Le tuteur Ikea vert de ce point de vue, n’est pas approprié. Je l’utilise surtout pour tenter de garder droites des feuilles à grandes tiges, comme avec ma grosse monstera deliciosa en terre. Je ne l’utilise pas si c’est pour aider une plante à pousser en s’y accrochant. D’ailleurs ce n’est pas vraiment un tuteur mais plutôt un support. 

Aussi, les tuteurs en fibre de coco sont plus adaptés. Ils sont parfaits pour que nos tropicales s’accrochent aisément. D’ailleurs, beaucoup de plantes déjà grandes quand elles sont vendues en jardinerie, disposent de ces fameux tuteurs avec de la fibre de coco. Je trouve la plupart du temps ces gros tuteurs moches. Mais je suis la première à dire qu’ils sont très pratiques et adaptés pour ces plantes d’intérieur qui sont des plantes tropicales à leur état naturel. 

You may also like

1 commentaires

Ju 12 janvier 2022 - 16 h 38 min

superbes !

Répondre

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :