Musique

Les Disques Vinyles, la Musique autrement

disques vinyles

Je me souviens du crépitement de ce disque Vinyle du groupe Queen. Il s’agissait de l’album News of the World. Il était je crois à ma mère. Elle m’a d’ailleurs transmis un goût pour ce groupe qui aura duré des années. Vous voyez l’ado avec le t-shirt de Queen un peu trop grand ? Et qui se ruinait pour acheter des Cd avec son argent de poche ? That was me ;) Bon, plus tard, vers 15 ans, j’ai bifurqué vers les Smashing Pumpkins sans demander mon reste. Et, aujourd’hui j’écoute de tout (et beaucoup de Beirut, chacun ses mauvais goûts ^^). Bref !

queen-news-of-the-world

Toujours est-il que quand bien même aujourd’hui je n’achète plus aucun CD ou de musique sous un format matérialisé, je pense déjà depuis quelques temps à retrouver le plaisir de l’écoute de disques Vinyles. Une lubie passagère ? Je ne le crois pas. Je m’étais déjà offerte une platine une fois, chinée sur une brocante des Hauts de Seine, pour une poignée d’euros, il y a une douzaine d’années. Hélas, faute d’équipement hi-fi récent et après plusieurs déménagements successifs, la platine a surtout pris la poussière aux milieux de cartons.

J’ai pourtant conservé des vinyles qui appartiennent à la base à mes parents, dont la culture musicale m’a je crois, bien marquée. Je m’en réjouis. Ces Vinyles, j’adorerai pouvoir les écouter à nouveau. J’ai donc récemment parcouru les sites marchands d’équipement de ce type et suis tombée sur des choses pas trop chères, aux alentours d’une centaine d’euros. Il se pourrait donc que je m’offre prochainement, une de ces petites platines tout simples, mais qui permettent de donner une autre dimension à la musique. L’écoute d’un titre de top qualité sonore au format Mp3, c’est du bonheur hein, je ne le nie pas. Mais le charme du vinyle, c’est ni mieux ni moins bien, c’est juste différent. Et j’aime cette dimension.

disques-vinyles-zikkin

Je suis consciente que les vieux vinyles que j’ai récupéré et qui appartienne à mes parents, risquent fort d’être rayés et d’avoir mal vécu d’être baladés à droite à gauche. Sachant qu’ils sont pour la plupart, aussi vieux ou plus vieux que moi. Pourtant, je suis tellement impatiente de les réécouter !

Je saurais même dire exactement à quel moment certains titres souffraient justement de rayures… Comme sur la chanson Spread Your Wings de Queen. Il fallait même remettre le bras de la platine plus loin dans le titre pour avoir la suite. Un geste lourd à l’époque, que j’ai hâte de retrouver bientôt.

Autre chose que j’aime dans le vinyle, c’est tout cet art qu’on avait sur les jaquettes et qu’on a hélas plus nulle part aujourd’hui. Je pense là à tous ces albums vinyles des Pink Floyd, de Queen, des Stones et autres grands de l’époque sur lesquels je craque autant pour les pochettes que pour la musique.

Bref, je crois que je vais craquer sous peu. Et faire débarquer dans le foyer, un objet d’un autre temps. Je suis déjà curieuse de voir comment cela va être accueilli ^^ !

Et pour finir ce billet, j’envoie un clin d’oeil à ma maman avec cette petite vidéo qui ne va pas nous rajeunir certes, mais qui rappellera sans doute avec le sourire ces années pendant lesquelles je la tannais pour avoir un nouveau T-shirt ou album de ce groupe :)

Toutes les photos de cet article sont disponibles gratuitement au téléchargement sur zikkin.com et sont 100% libres de droits.

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Fanny
    20 septembre 2015 at 21 h 17 min

    Tu prêches une convaincue! Mon tourne dusque est un de mes objets préféré! J’ai commencé ma collection de vinyles avec une partie de ceux de mon grand-père, j’en chine en brocante et on en achète de temps en temps à la Fnac pour des albums d’artistes actuels. Mon péché mignon c’est les chansons de noël, ambiance magique garantie !

    • Reply
      GG
      30 septembre 2015 at 11 h 00 min

      J’ai tellement hâte de craquer pour la platine que j’ai repéré ! J’essaie de me raisonner mais cela ne va plus tenir bien longtemps. Je suis nostalgique du son particulier que cela procure ! Je testerai pendant les fêtes, j’ai encore quelques disques pour les fêtes :’)

  • Reply
    My Name Is Georges
    26 septembre 2015 at 8 h 37 min

    Je vis avec un musicien puriste qui ne conçoit plus d’écouter de musique en mp3 pour la mauvais qualité des titres. Alors depuis quelques années nous n’avons qu’une platine à la maison, notre dernière chaîne qui lisait les CD a disparu dans notre déménagement. Aujourd’hui on a une jolie collection de disques et quand j’achète un album récent, c’est toujours un vinyle! C’est certes moins pratique puisqu’il faut les retourner pour avoir la suite, mais quel plaisir d’entendre les crépitements de ces vieux disques!

    • Reply
      GG
      30 septembre 2015 at 11 h 02 min

      Le crépitement oui, c’est un vrai charme supplémentaire je trouve. Tout me plaît dans ces disques : les jaquettes, le son, le crépitement, ce noir intense sur lequel la musique est gravée. C’est incomparable avec le format numérique.

  • Reply
    Cb
    7 septembre 2016 at 16 h 48 min

    Moi ce que j’adore dans le vinyle, au-delà du fait qu’il est synonyme pour moi de chaleur et de partage, c’est tout le rituel que l’on ne trouve pas avec les autres supports, à savoir : Ouvrir le capot de la platine, sortir le disque, souffler un peu dessus pour la poussière, le poser, poser le diamant, entendre ces magnifiques craquements, etc. Une vraie expérience que j’aime tellement. Et puis surtout avec les vinyles, on réécoute les albums en entier, contrairement au MP3 et autres spotify et dezeer, où l’on zap la musique après seulement qques secondes. Bref, que du bonheur !
    Sinon, bel article ;)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :