Accueil GreenPlantes extérieuresérable du Japon Bouturer de l’érable du Japon acer palmatum

Bouturer de l’érable du Japon acer palmatum

par Griselidis
167 Vues
ERABLE DU JAPON ACER PALMATUM

Avec la canicule de juin 2022, notre bel érable du Japon Acer Palmatum qui trône sur notre balcon a pris un coup de chaud. Beaucoup de ses feuilles sont devenues sèches. Aussi, j’ai bien cru le perdre alors que j’avais pourtant fait attention à le mettre un peu à l’ombre et à bien l’arroser régulièrement, notamment en soirée. J’ai d’ailleurs par la suite rentrer l’érable du Japon à l’intérieur, histoire de lui donner des chances de repartir dans des conditions plus normales.

Et puisque j’ai eu peur que l’acer palmatum me lâche, dans le doute, j’ai voulu tenter de le multiplier. Même si c’était sans grande conviction.

Bouturer des portions de branches d’érable du Japon

C’est donc en retirant de certaines branches les feuilles sèches et mortes qui pendaient, que j’ai voulu vérifier si les branches étaient encore vivantes. C’est donc volontairement que furent cassées deux branchettes très fines de l’arbuste. Et bonne nouvelle, c’était bien vert sur la zone de coupe. Les branches étaient donc vivantes et plutôt en bon état. Tant mieux !

Alors puisque j’avais deux branchettes bien vertes à l’intérieur, j’ai planté tout ça dans la terre du pot. Purement et simplement. Sans vraiment réfléchir. Sans y croire ! Les tiges furent piquées dans le substrat, sans ménagement.

Environ deux à trois semaines plus tard, alors que l’érable du Japon était de nouveau sur le balcon et alors que je venais de l’arroser, je fus curieuse de voir ce qu’il en était des branchettes plantées dans la terre. J’ai donc tiré dessus. Pour la sortir de terre. Et là, j’ai vu des racines bien franches. Courtes mais bien blanches et à tous les niveaux enterrés de la branchette. Cela avait donc fonctionné, contre toutes attentes ! Bien évidemment, j’ai tout de suite immédiatement replanté le tronçon dans la terre là où il était planté. Avec le sourire !

J’ai donc désormais deux boutures de notre érable du Japon qui poussent à son pied. Ce qui me ravit étant donné que j’ai cru que j’allais le perdre.

Boutures de tronçon de branches d'acer palmatum erable du japon

Je n’ai pas déterré à nouveau les branchettes pour cet article afin de les ménager.

Notons aussi que je n’ai pas attendu lorsque fut cassée la première branchette, que la plaie de coupe soit sèche. Elle fut piquée dans le substrat en l’état. On dirait qu’elle a tout de même tenu le coup. Si je n’y croyais pas c’est aussi parce que je me disais qu’elle pourrirait peut-être pour la partie enterrée et que le reste sècherait. Que nenni !

Robustesse de l’érable du Japon

L’arbuste acer palmatum est robuste, même si ses feuilles le sont moins. Sans doute trois quarts des feuilles ont souffert à cause de la canicule de juin. Pourtant, les branches ont tenu le coup et montrent combien l’arbre est résistant même si ce très gros coup de chaud ne l’a pas du tout ménagé.

Je veille cependant à ce que tout ne se répète pas avec la canicule en cours.

De nouvelles boutures d’acer palmatum ?

Pas pour le moment. Je ne prévois pas d’autres boutures d’érable du Japon. La période estivale est stressante pour ce végétal et je ne veux pas imposer plus de stress à la plante qui a déjà « pris cher » en juin à cause des très fortes chaleurs.

Ces deux boutures involontaires sont surtout l’objet d’un gros coup de chance je pense. Car d’après mes lectures, il convient tout de même d’être un peu mieux préparé. De prendre des tiges plus longues et idéalement avec des yeux. Avec des tiges de plus de 15 cm environ, des yeux sur ces tiges avec une coupe justement sous un œil. Sachant que l’eau peut être utilisée pour stimuler la tige pendant quelques jours.

Je m’y attèlerai plus tard quand la météo sera plus clémente et peut-être pas d’ailleurs dans les mois qui viennent, histoire que l’arbre puisse se remplumer avec de nouvelles feuilles qui arrivent déjà (ouf !).

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :