Accueil GreenPlantes extérieuresérable du Japon Mon bel érable du Japon acer palmatum

Mon bel érable du Japon acer palmatum

par Griselidis
178 Vues
ERABLE DU JAPON ACER PALMATUM

Différents arbres d’origine asiatique me plaisent énormément depuis plusieurs années. Comme le Ginkgo Biloba ou l’érable du Japon. Il se trouve qu’il y a environ trois semaines, un bel érable du Japon m’a été offert par ma moitié. Trouvé lors du marché au fleurs proposé dans notre commune à un prix abordable, cet acer palmatum est donc arrivé chez nous pour mon plus grand plaisir. Est-ce que j’ai de la chance ? Oui ! Sachant que cet érable du Japon irait tout droit sur notre balcon, il ne prendrait donc pas de place à l’intérieur où parfois, l’espace peut nous manquer. 

Pourquoi un érable du japon ? 

Après m’être documentée sur les érables du japon vu qu’il en existe plusieurs sortes, j’ai découvert combien ce que j’en savais se vérifiait. Les couleurs de leur feuillage sont très belles selon les saisons. Et même si nous avons un balcon assez petit, j’avais envie que nous ayons un petit arbuste de ce type. Histoire d’avoir de manière naturelle, de belles couleurs devant notre fenêtre de salon. 

Par ailleurs, comme je prends vraiment moins de nouvelles plantes depuis un moment et que notre balcon dispose encore de place, je ne voyais que des bonnes raisons pour faire entrer chez nous un joli arbuste. 

L’acer palmatum érable du japon

Il existe plusieurs sortes d’érables du Japon. Et c’est donc un acer palmatum qui me fut offert par mon chéri. Il fait environ 50 cm de haut pour une envergure d’environ 35 cm de large. La couleur de ses feuilles en ce mois de mai très chaud va du joli vert clair au rose. 

D’après mes lectures, cet arbre est donc originaire d’Asie (Japon, Chine, Corée…) et est répandu partout dans le monde. Il fait partie de la famille des Sapindaceae

Le fait qu’il puisse fleurir au printemps me plaît beaucoup. Notre érable japonais n’est pas fleuri cette année mais je patienterai jusqu’à l’année prochaine pour voir si peut-être il nous fait ce beau cadeau ! 

FEUILLES DE ACER PALMATUM ERABLE JAPONAIS

Entretien de l’acer palmatum érable japonais lisse

Niveau entretien, a priori il ne craindrait pas le gel mais il convient de pailler le pied des jeunes arbres en périodes très froides et selon les zones géographiques. Dans notre cas, s’il devait geler à l’hiver prochain, je rentrerai tout simplement notre petit arbuste. Sa taille raisonnable nous y autorise. Vu qu’il était proposé par un producteur en direct lors du marché aux plantes dans notre ville, il était vendu déjà paillé. Pas besoin de m’y atteler donc. Et surtout, ça prouve que certains détails comme celui-ci changent tout quand on achète directement auprès d’un producteur ! Je ne vois que très rarement des arbustes paillés lors de mes visites en jardinerie. 

L’acer palmatum peut a priori être l’objet d’attaque de certains parasites et/ou ravageurs. Comme les cochenilles (encore elles…), les pucerons… Alors je prête régulièrement attention depuis que nous l’avons, à surveiller le tronc, le substrat de son pot d’origine ainsi que l’état de ses feuilles. Histoire de m’y prendre tôt traiter l’arbre si jamais un parasite devait se pointer. 

PETITES FEUILLES D ERABLE JAPONAIS ACER PALMATUM

Passage de l’érable japonais dans un pot plus grand

D’ici le début de l’été, l’acer palmatum sera passé dans un pot plus grand et posé au sol de notre balcon. Pour le moment il reste dans son substrat et pot d’origine le temps qu’il s’acclimate à ce nouvel environnement. Dès que je sentirai qu’il est stabilisé et s’il a l’air d’aller bien, il sera alors déménagé dans un coin plus adapté à son gabarit. 

ERABLE DU JAPON SUR LE BALCON ACER PALMATUM

Les arbres et plantes d’origine asiatique

Parmi les autres arbres ou arbustes d’origine asiatique qui m’attirent, il y a aussi le Ginkgo Biloba. Connu notamment pour la couleur d’un très beau jaune vif à l’automne. Alors si l’occasion m’était offerte d’en croiser un de petite taille et si son prix n’est pas trop énorme, alors peut-être que plus tard, je me laisserai tenter. En attendant, je me documente sur le ginkgo biloba, un arbre que je trouve assez féérique ! 

Par le passé, j’ai eu une période pendant laquelle je rêvais d’avoir un petit jardin aquatique avec un mini bassin. Pour y installer un nénuphar ! Alors quand j’écris que l’Asie m’attire pour sa botanique, ce n’est pas à moitié. En réalité ça se vérifie dans beaucoup de mes goûts pour certaines plantes et arbres :) 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :