Adopter des routines en 2024 ?

Même si je ne prends pas de résolutions à chaque nouvelle année, je réfléchis quelques fois tout de même à adopter de nouvelles habitudes plus saines. Comme à changer certaines choses que je fais ou utilise au quotidien. Que ce soit en termes d’alimentation, d’hygiène ou de beauté. 

Parce que oui, depuis au moins un an, je suis devenue minimaliste. Le maquillage ou make up, appelons ça comme on veut, ce n’est pas une priorité. Cela ne l’a jamais été. Mais c’était encore moins le cas en 2023. Je n’ai d’ailleurs quasiment rien publié depuis sur ce blog. Ce qui reflète bien la réalité. 

Aussi, je réfléchis parfois à changer un peu tout ça. Pour adopter de nouvelles habitudes. Pour prendre un peu plus soin de moi. 

Ce en quoi j’ai confiance

Quoi qu’il en soit, je conserve les produits et marques dont je suis contente depuis presque toujours ou depuis des années. Crèmes, mascara et consorts. Je réagis assez fort quand un produit n’est pas clean ou ne me convient pas. Du coup, je reste assez prudente quand il s’agit d’en choisir de nouveaux que je ne connais ou peu. 

Parmi ce que je conserverai dans ma routine, il y aura donc ce qui est pour moi des classiques. Crème hydratante bio et non parfumée. Quelques produits de make up ou démaquillage relativement simples. Et que j’apprécie parce qu’ils sont efficaces. Pour en savoir plus il n’y a pas besoin d’aller très loin. 

J’ai la peau de plus en plus sensible. C’est aussi pour ça que l’année dernière, j’ai été minimaliste en termes de make up et potentiels nouveaux soins. J’ai préféré laisser ma peau un maximum au naturel. Histoire d’éviter des déconvenues. Irritation, rougeur etc… 

Les changements naturels

Depuis que la quarantaine est là, je sais et je sens bien que les choses changent. Ma peau marque beaucoup plus qu’avant. Bien plus vite. Plus fort aussi. Aussi, je fais ce qui convient encore le mieux, à savoir éviter d’appliquer des produits qui ont l’air top dans leur composition ou packaging. Mais qui risqueraient de ne pas m’aller. 

Les choses changent, je vieillis doucement mais sûrement. Alors je tente de composer avec ça. Sereinement. 

La grossesse n’a pas été sans conséquences sur mon corps et ma peau. Je ne le regrette pas car cela fait partie de cette étape. Je fais avec. Je tente en revanche de voir comment je peux parfois atténuer ces marques comme des vergetures encore visibles des années après. Le plus naturellement possible.

cueillir des fleurs

Consommer différemment en termes de beauté et hygiène

Dans ma routine, ce que j’aimerai changer un peu plus, c’est aussi voir comment consommer différemment. Que ce soit d’un point de vue écologique ou économique. Les deux n’étant pas du tout incompatibles, ce serait une façon d’agir un peu, à ma petite échelle. En utilisant surtout des produits naturels. Aux emballages vertueux. Conçus à partir de matériaux recyclés et qui puissent être recyclables. Dont les concepteurs agissent pour que le monde de l’hygiène et des cosmétiques soit plus vertueux. 

En réalité, chez nous, c’est déjà un peu le cas depuis que notre fils est né il y a plus de 5 ans. Son arrivée dans nos vies a joué dans nos gestes. Dans nos choix. Dans notre façon d’envisager certaines façons de consommer. Nous sommes beaucoup plus exigeants dans nos achats. Sur la qualité de ce que nous achetons. Dans le respect de l’environnement des produits achetés. Et aussi dans l’aspect sain et sûr des produits d’hygiène pour lesquels nous optons. 

Nous voulons donner des bonnes habitudes et des bons exemples à notre fils. Pour qu’il apprenne à utiliser à choisir ce qui est bon. Pour sa santé mais aussi plus largement. 

Oui, l’inflation passe par là et nous oblige à revoir certains choix qui étaient moins coûteux avant. Cela ne nous empêche pas de comparer, de bien observer comment continuer à choisir des produits et soins sains et clean. 

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *