Musique

3 Disques Vinyles que je rêve d’avoir

platine-vinyle

Depuis que nous avons une platine Vinyle, l’envie d’avoir certains albums se fait présente. Je parle de ces albums qui marquent une grande partie de notre vie. Des albums qui nous suivent pendant des années et qui entrent dans la liste des disques qu’on aimera sans doute pour toujours. Alors sans trop de surprise, certains artistes et certains albums, que je n’ai jusque là qu’au format CD, apparaissent sur la petite liste des disques Vinyles que je rêve d’avoir un jour.

Des artistes que j’affectionne. Des groupes qui ont marqué les années Lycée et les années Fac. Des sons d’un autre temps qui rendent l’amplitude du son des vinyles, encore plus doux à l’écoute. Avec un effet Madeleine de Proust qui vous renvoie des années en arrière. Parmi la longue liste, il y a de manière indubitable et intemporelle, les disques qui suivent.

Leonard Cohen : Songs from a Room

J’ai connu Leonard Cohen sur le tard, mais je crois qu’il n’est jamais trop tard pour le connaître. Sa disparition, comme beaucoup d’autres, a été un choc. Je l’écoute encore plus depuis lors. Des titres très connus comme Hallelujah à d’autres moins connus comme The Partisan qui sera repris plus tard par Noir Désir. Et s’il est un album que j’aimerai avoir de lui en Vinyle, ce serait sans aucun doute Songs from a Room, où l’on peut écouter The Partisan justement, mais également Lady Midnight.

Sa voix avec résonance du disque Vinyle, j’en rêve. J’imagine déjà l’ampleur que cela a !

Song from a room - Leonard Cohen

Lou Reed : Transformer

J’ai ce disque au format CD depuis 1998 environ. Il est aujourd’hui dans un carton, rangé avec les autres. Des vestiges des années lycée et fac. Il existe de nombreux très bons disques de Lou Reed, mais j’avais opté pour celui, faute de budget à l’époque, parce qu’il réunissait plusieurs des plus populaires titres du membre du Velvet Underground. Encore aujourd’hui, cet album produit notamment par David Bowie, reste pour moi un must have, un disque culte et intemporel, avec des titres incontournables qui tournent encore beaucoup même à la radio, comme Walk on the wild side ou Perfect Day.

Jaquette Vinyle Disque Lou Reed Transformer

Cet artiste, cette époque 70’s aux USA, j’y suis sensible depuis toujours et je le suis encore. Toute la clique de groupes de cette époque me sont familiers, sûrement du fait des écoutes de mes parents quand j’étais petiote. Entre Deep Purple et Pink Floyd, en passant par les Doors. Un héritage culturel que j’affectionne.

The Smashing Pumpkins : Mellon Collie and The Infinite Sadness

Cet album du groupe de Billy Corgan est le premier que j’ai eu de ce quatuor. Ensuite, très vite, j’ai acquis l’intégral. Je n’ai connu cet album qu’un an après sa sortie. Pas d’internet at home en 1996. Moins facile qu’aujourd’hui, d’être au courant de toutes les sorties. Cependant, pas grave. J’ai tellement aimé dès les premières écoutes que peu importe si l’album datait de plusieurs mois à un an. C’est devenu mon groupe phare pendant plus de 15 ans. Je suis assez convaincue d’ailleurs pour dire que ça reste un concept album culte.

Mellon Collie and The Infinite Sadness

Sans cet album, je ne serai certainement pas allée voir le groupe en concert au moins 3 fois, ni suivi la carrière solo du Leader Billy Corgan même quand il s’est mis à partir dans des délires trop mégalos à mon goût. C’est grâce à ce disque que j’ai donc vu Corgan en concert avec son groupe épisodique ZWAN.

Bien entendu, la liste ne se réduit pas à ces trois albums. Je rêve aussi d’avoir du Bowie en 33 tours. Des Beatles, les Stones, Deep Purple, Pink Floyd. Et d’autres sons plus récents, comme Ok Computer de Radiohead, encore d’autres des Doors…

Un jour peut-être !

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Cathy / My Name Is Georges
    28 mai 2017 at 20 h 10 min

    Trois disques qui font partie de mes classiques, trois artistes majeurs pour moi, en particulier Leonard Cohen avec qui j’ai grandis et que je pleure encore parfois, j’avoue tout! Quand au Smashing Pumpkins, en vinyle, la voix de Corgan résonne encore plus fort! J’espère que tu vas bientôt les acquérir, ce sont des pépites!

    • Reply
      GG
      28 mai 2017 at 20 h 57 min

      J’ai hâte de les trouver et je n’exclus pas de les chercher d’occasion, selon leur état. Pour Leonard Cohen, ce sera sûrement le premier que je vais m’offrir. Purée je suis pressée. D’ailleurs pour Corgan, tu m’as donné encore plus envie de l’écouter en Vinyle ! ^^ Je vois qu’on a des goûts proches niveau musique :)

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :