Humeurs Musique

Ok Computer, 20 ans déjà

20 ans de l'album Ok Computer de Radiohead

Ou comment prendre un coup de vieux mais s’en remettre fissa, avec une douce nostalgie musicale.

Quand j’ai découvert OK Computer, le fameux album si magique de Radiohead, j’étais à la fac. Un soir, une copine était passée me voir dans la chambre universitaire que j’occupais. Purée, elles étaient horribles ces chambres universitaires. Du vieux mobilier encastré marron et vieillot. Esprit années 70. Que dis-je. Années 60. Et encore, je suis gentille. Mais bref, peu importe.

Dans cette chambre et à l’époque, pas de télévision. Autant dire que niveau animation et divertissement, c’était le minimalisme le plus total. Alors un peu forcée par les circonstances et l’environnement, ce sans quoi je n’aurais pas tenu 3 années en chambre universitaire, j’avais un lecteur CD et souvent aussi, la radio qui tournait. Encore heureux, je crois que j’aurais fini en dépression sinon.

Alors souvent voire 100% du temps, j’écoutais de la musique. C’était sans nul doute ma plus grande période Smashing Pumpkins et Rock US. Une période assez Pop aussi. Avec beaucoup de musique from UK.

L’histoire d’amour avec l’album Ok Computer est donc arrivée grâce à cette amie qui lorsque je l’avais vue, m’avait dit d’écouter absolument ce disque. Qu’il était génial. Connaissant nos goûts communs, il ne m’avait alors pas fallu très longtemps pour aller quérir l’objet et commencer à le faire tourner. D’abord une fois, le temps d’appréhender ce son si nouveau et si intemporel en même temps. Le temps de laisser les mélodies rentrer dans la tête et le temps d’en tomber amoureuse. Littéralement.

On dit souvent que les actes valent plus que les paroles. Aussi, à la première occasion, quand j’ai pu dégoter un poster à l’image de la jaquette CD, j’ai recouvert les murs moches et vieux de la chambre universitaire avec. Au milieu des autres affiches qui étaient aussi des pochettes de vinyles et consort. The Wall des Pink Floyd ou encore une belle photo des Beatles en noir et Blanc. Bon pour l’aveu en mode midinette. Oui, j’avais aussi Jim Morrison dans le lot. C’était éclectique. C’était aussi une belle image de ce qu’étaient culturellement pour moi, ces années d’étudiantes.

Ok Computer aura donc été une de mes principales musique de fond pendant les trois années d’études à la fac. Un album dont l’écoute me fait à chaque un effet Madeleine de Proust, me renvoyant à mes 17 ou 18 balais, ma vie d’étudiante, ma vie en Province, à Dijon, à des années de lectures intenses et variées. Des années durant lesquelles les moindres sous qui me restaient à chaque fin de mois, partaient inéluctablement à la Fnac ou chez Gibert Joseph, en musique ou bouquins.

Ok Computer, c’est un bel album, qui aura 20 ans en juin 2017 prochain. Donc ouais, ça file au passage un coup de vieux. Mais ça file aussi au passage l’envie de s’offrir la future galette qui sortira à l’occasion des 20 ans puisque le groupe a déjà annoncé qu’une réédition sera disponible. Pas donnée en revanche puisqu’elle sera a priori à plus de 100 euros. Au pire, pas grave si je ne fais pas partie des heureux propriétaires, la version originale me convenant parfaitement.

maarten deckers sakura flowers

On dit que la musique adoucit les moeurs, j’y crois beaucoup. C’est aussi un génial moyen de se renvoyer à des souvenirs lointains qui nous permettent de voir le chemin parcouru. De repenser à des époques passées qui font de nous en partie ce que nous sommes aujourd’hui.

Ok Computer, parmi d’autres albums, aura été la bande originale pendant plusieurs années de ma vie, avec de bons moments surtout et de moins bons. Mais c’est surtout pour moi synonyme d’années pendant lesquelles la culture faisait partie des priorités. J’avais le temps pour, j’avais la passion pour. J’ai aussi l’impression que se cultiver coûtait accessoirement beaucoup moins cher qu’aujourd’hui.

Alors voilà, à l’occasion des bientôt 20 ans de cet album, je souhaite un bel anniversaire à tous les mélomanes qui ont eux-aussi, adoré cet album culte.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :