Peut-on mettre des succulentes en jardinière ?

Voici une question qui me fut souvent posée ces dernières années. Que ce soit via les réseaux sociaux ou par le formulaire de contact du blog. Alors j’en profite aujourd’hui pour répondre enfin à cette question, à savoir si on peut mettre ou non des succulentes et plantes grasses en jardinières. La bonne nouvelle étant que oui, c’est possible ! La preuve en images tout au long de cette publication. 

Peut-on installer des succulentes en jardinière ?

Disposant non pas d’un jardin mais d’un balcon, j’ai donc principalement l’expérience de cultures de plantes extérieurs en balconnières et en pot. Aussi, puisque nous avons encore pas mal de succulentes et autres plantes grasses, j’ai bien entendu tenté de faire pousser des succulentes en jardinière. Quel en fut le résultat ? Je vous l’indique tout de suite avec quelques clichés : 

HAMPES FLORALES DE ANACAMPSEROS RUFESCENS SUNRISE

deux touffes de sedeveria blue mist

Vous avez donc ici la réponse. Oui, on peut mettre des plantes grasses et des succulentes en jardinière ! Au contraire. il vaut mieux mettre une majorité de plantes grasses en extérieur qu’en intérieur. J’écris bien « une majorité » car il y a toujours des exceptions ;) 

Pour ma part, je dirai que depuis au moins trois ans, 90% de nos succulentes et plantes grasses vivent dehors et beaucoup sont en jardinières. Seules les plus massives sont en pot. 

Quelle jardinière pour des succulentes ?

Beaucoup de jardinières peuvent être utilisées pour la culture de plantes grasses. J’avoue que je préfère les jardinières plutôt profondes car on peut décider de la hauteur de terre à mettre et par exemple, ne pas mettre du substrat jusqu’en haut de la jardinière. Cela permet aux plantes grasses d’avoir une sorte de support pour se tenir quand elles poussent. Ce rebord permet aussi selon la météo, de les protéger. Par ailleurs, avec une jardinière profonde, les racines peuvent plus facilement évoluer avec le temps. Et surtout, cela permet de mettre du gravier au fond pour aérer le substrat et mieux laisser l’eau d’arrosage s’écouler au fond de la jardinière. En évitant ainsi que trop d’humidité s’accumule et risque de faire pourrir les racines des plantes grasses. 

De nombreuses jardinières comme celles-ci font parfaitement le job : 

https://www.gammvert.fr/c/balconniere-et-jardiniere-pour-balcon

Le choix d’un tel équipement dépendra bien sûr de la configuration de votre espace extérieur et notamment de votre balcon si c’est ce que vous avez, comme nous. 

Comment choisir une jardinière pour des plantes grasses ? 

Les plantes grasses se fichent pas mal de quelle jardinière vous allez choisir. Ce qui importe, c’est de trouver des jardinières qui ne prendront pas toute la place sur votre balcon et qui vous permettront d’en profiter autant que vos végétaux. En réalité, ce qui importe concernant la culture de plantes grasses et succulentes en balcon, c’est l’exposition du balcon et de la future jardinière. Et bien entendu, de si vos plantes grasses peuvent supporter telle ou telle exposition. 

Vous pouvez donc optez pour des jardinières de sol épaisses et profondes si vous avez un très grand balcon. Comme vous pourrez opter pour des jardinières fines à installer sur un garde-corps, plutôt côté intérieur du balcon de préférence. Pour des raisons assez logiques de sécurité. D’ailleurs évoquons ce détail et non des moindres ! N’hésitez pas à vérifier la largeur des tiges du garde-corps de votre balcon avant d’acheter une jardinière. Histoire que les adaptateurs soient calibrés à la bonne taille si ce sont des jardinières à accrocher à la barrière du balcon. Généralement, ce sont des dimensions assez standards, mais vu que certains immeubles sont anciens avec des dimensions du passé, autant jouer la sécurité d’achat et ne pas vous retrouver avec des jardinières dont l’adaptateur sera trop profond ou pas assez large pour être accroché. 

futures boutures de senecio au pied de la plante mere

Quelles plantes grasses en jardinière ?

Si vous avez des doutes sur la rusticité de vos plantes grasses et leur capacité à supporter la vie dehors et en jardinière, que ce soit en hiver ou été, il conviendra de vous documenter sur ces plantes. Histoire d’éviter qu’elles lâchent au premier gel et qu’elles sèchent ou grillent aux premiers coups de soleil. 

Dors et déjà, je peux vous indiquer que certaines plantes grasses sont parfaitement adaptées à la vie dehors et donc aussi en balconnière ou pot. Prenons par exemple le sedum palmeri qui peut supporter quasi tous les modes de cultures extérieurs. Pot, massif et pleine terre, jardinière et consort. Idem pour beaucoup d’autres plantes grasses très communes. Pour ma part, j’ai testé avec la sedeveria harry butterfield, le sedum palmeri, le sedum spathulifolium cape blanco qui est chez nous en pot. Mais aussi avec l’anacampseros rufescens, le sedum nussbaumerianum, la sedeveria blue mist… J’en oublie spurement, mais comme vous pouvez le constater, la liste est plutôt longue et prouve combien les plantes grasses sont pour beaucoup très disposées à vivre dehors et donc aussi en jardinière. 

D’ailleurs, de nombreuses autres familles de grassouillettes adorent la vie dehors comme les aloés qui vous sortiront de belles fleurs ! 

 

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *