Green

Les Filles de l’Air !

Fille de L'air Tillandsia Rose

N’imaginez pas que j’ai rejoint un groupe de filles qui s’entraînant au saut en parachute ou que je suis une formation pour devenir hôtesse de l’air. De toutes façons, impossible, trop le vertige et trop peur de l’avion. Donc non, il n’est pas question de moi, mais de ces filles de l’air, celles qu’on appellent ainsi parce qu’elles n’ont besoin de rien d’autre que d’eau et de lumière pour évoluer.

Bon ok, j’en viens au fait, à l’intéressée du jour, à savoir la Tillandsia.

Une plante qui n’a pas besoin de terre pour évoluer, ce qui forcément, attire et attise la curiosité.

C’est donc tout récemment qu’une huitaine de Tillandsia a rejoint notre jungle intérieure. Toutes de rose et de vert, hautes et larges d’une dizaine de centimètres environ. Elles semblent plutôt bien se plaire par ici. Pourtant, il aura fallu un bon nettoyage avant de découvrir leur beauté. Retrait de feuilles mortes, de poussière sur les feuilles… Elles n’étaient pas au top de leur forme au début. Depuis, ça semble aller beaucoup mieux pour nos Filles de l’air.

Tillandsia sur support grille en métal

Pour le moment, elles évoluent sur une simple grille en métal qui leur offre toute la latitude de capter air et humidité sans vergogne. Je n’ai pas encore trouvé l’idée magique qui me permettra de les percher pour leur offrir encore plus de luminosité tout en me permettant de pouvoir leur envoyer de l’eau via vaporisateur, sans trop mouiller non plus les murs à proximité. Mais je ne suis pas inquiète. Je leur trouverai assez facilement une place parfaite puisque les demoiselles de l’air apprécient d’avoir vraiment beaucoup de lumière et supportent les courants d’air. Alors une accroche très près d’une des portes fenêtres fera sans doute l’affaire :)

Je n’ai pas encore trouvé le nom exact des cette huitaine de filles de l’air. Je cherche justement à les identifier. Il me semble que c’est une tillandsia relativement commune.

Ce que je sais, c’est que vu la grande diversité de cette famille de plantes, d’autres rejoindront très probablement la jungle intérieure.

Elles sont très faciles d’entretien et s’adaptent relativement bien à de nombreux environnement. Le seul hic, c’est leur sensibilité aux parasites courants comme les cochenilles. Hélas.

Envie de savoir comment font ces jolies filles de l’air pour évoluer sans terre ? Cette petite vidéo suffira à répondre :) Tout se passe avec les feuilles !

à + dans le bus !

(:

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :