Humeurs

Et voilà que je fais des listes !

dont wait for someday

Je ne pensais clairement pas y venir un jour. Faire des listes. Sur papier. Moi qui ne jure que par mon Smartphone pour tout ce qui est prise de notes et rappels de choses à faire. Pourtant voilà. Je me suis mise à faire des listes, depuis environ deux mois. Des listes de choses à faire, à vérifier… De choses importantes, qui me sortent parfois de la tête et qui pourtant doivent être souvent suivies de près.

Pourquoi faire des listes ?

Ces derniers mois, j’ai l’impression que le temps me file entre les doigts. Mais j’ai aussi clairement l’impression de régulièrement oublier de faire telle ou telle chose, de relancer tel ou tel organisme, de prendre tel ou tel rendez-vous… En vérité, c’est rarement le cas. Je suis en généralement au taquet pour ce qui est important au quotidien. Sauf qu’à vouloir tout le temps penser à tout, à vouloir trop bien faire et parfois vouloir faire plusieurs choses en même temps, on finit effectivement par rater certains trucs.

Alors je me suis mise à faire des listes. D’abord une première liste rédigée à l’arrache sur une demie feuille de papier machine format A4. En noir sur blanc. Impossible de faire plus simple et basique. Sur cette liste, étaient notées tous les actions importantes et prioritaires des semaines à venir pour notre petite famille. Avec de tout mais surtout de l’administratif bien rébarbatif, avec par exemple des relances à faire auprès de différents organismes pour obtenir tel ou tel duplicata de documents non reçus parce que La Poste par chez nous, c’est encore moins fiable qu’envoyer un petit mot par pigeon voyageur

Bref, cette liste première liste n’était pas créée pour penser à faire les choses, mais surtout pour éviter d’en oublier, ne serait-ce qu’une.

Listes Perso et Listes Pros

La première liste purement personnelle ayant été super pratique et concluante dans le suivi de ce que j’avais à faire, j’ai du coup réitéré avec une liste purement pro pour mon affaire de freelance. Et là pareil, en à peine quelques jours, je souriais en rayant des lignes pour lesquelles par exemple, j’attendais des paiements. Nul besoin de préciser qu’il est là aussi assez agréable de rayer des lignes quand on sait qu’on attend certains paiements assez longtemps et qu’ils sont finalement effectués. Bon après, je suis beaucoup moins au taquet s’agissant d’établir des factures. Je n’aime pas la paperasse, même digitale/numérique, du coup cette ligne de la liste, elle n’est pas encore rayée ;)

think

L’Aspect gratifiant de la liste

J’ai beau avoir souvent pensé que je ne viendrais jamais aux listes ou fameuses To Do Lists, je dois bien admettre qu’il y a avec celles-ci, un aspect gratifiant assez appréciable, notamment quand on voit que plein d’actions sont effectuées et terminées. Quand notre première liste fut presque totalement rayée et donc complétée au bout d’environ un mois et demi, j’étais alors très soulagée d’être enfin débarrassée de toutes ces choses qui étaient à faire. Parce que non, je n’aime pas avoir à relancer un organisme qui me laisse languir depuis fin août pour la réédition d’un document qui logiquement est faite sous deux semaines. Et ainsi de suite.

Vers une utilisation régulière des listes ?

Je ne dis pas aujourd’hui que je continuerai encore à faire des listes sur le long terme. J’y suis venue ces derniers mois car nous étions dans une période particulièrement intense en termes de choses à faire, notamment sur le plan administratif. Les listes élaborées puis suivies et enfin complétées, furent d’une aide évidente étant donné qu’il y avait vraiment pas mal de choses auxquelles penser.

Cependant, heureusement, nous ne sommes pas perpétuellement en flux tendu comme ça a pu être le cas ces dernières semaines :) Et tant mieux hein !

Mais désormais, je saurais qu’en effet, les listes, ça peut être utile. Super utile ! Et s’il le faut, alors j’en referai probablement si besoin est :)

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Et profiter de chaque instants - Strawberries
    15 novembre 2019 at 9 h 51 min

    […] que ce soit la course, sans que nous ayons des tonnes de choses à faire et/ou auxquelles penser. Toutes les listes de la terre me feront gagner quelques minutes de temps en temps. Mais elles ne remplaceront pas ces moments […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :