Famille Humeurs Mode

Et opter pour des vêtements de seconde main

Cela fait une dizaine d’années déjà que j’achète vraiment très peu de vêtements neufs. C’est à dire pas plus d’une dizaine de pièces par an. Parfois moins. Je pourrais écrire ici que c’est surtout pour des raisons écologiques ou économiques, mais ce serait mentir. En vérité, depuis très longtemps, je me suis simplement habituée à acheter le minimum syndical. De quoi me sentir bien, pouvoir sortir pour aller bosser et consort… De quoi être suffisamment couverte ou non selon les saisons… Bref, j’achète le strict nécessaire. Ce qui me convient. Sans être lésée ni gênée.

Comment j’en suis arrivée là ?

Ne pas Aimer le Shopping vestimentaire

Je n’aime pas particulièrement faire les magasins. Laissez moi dans un magasin de déco ou chez un fleuriste et je pourrais y rester une heure ou deux sans m’ennuyer une seule seconde. En revanche, s’agissant de prêt à porter et de fringues, en général, je fais facilement le tour en deux minutes. Je n’aime pas le shopping vestimentaire. Du coup forcément, ça aide !

Et si toutefois un vêtement me fait vraiment craquer (ce qui n’est pas arrivé depuis facilement deux ans), alors je m’organise en général pour le commander sur la toile et le faire livrer chez nous. Comme quoi, le shopping fringues, ce n’est vraiment pas ma tasse de thé !

Choisir des vêtements de qualité et durables

Le peu de vêtements neufs que j’achète, je les choisis soigneusement. Histoire qu’ils m’aillent le mieux possible, qu’ils me plaisent évidemment, mais aussi qu’ils tiennent sur la durée. Et j’ai plutôt de la chance car je garde la plupart de mes vêtements plusieurs années. En très bon état d’ailleurs.

Choisir de la qualité ne plombe pas forcément un budget. Il y a des matières qui ont une meilleure durée de vie que d’autres, toutes en étant confortables et agréables à porter.

Je fais aussi en sorte de ménager ces vêtements que j’appelle parfois “vêtements de ville”. Quand je suis chez moi et sauf si je dois sortir, je porte d’autres vêtements. Je mets tout simplement des choses aussi simples que confortables, histoire de me sentir bien.

calin bebe maman

Opter pour des vêtements de seconde main

C’est en habillant notre petit garçon avec des vêtements donnés ou prêtés que je me suis rendue compte que la seconde main était une façon de fonctionner qui pourrait tout à fait me convenir. Puisque je prenais plaisir à vêtir notre petit chéri avec de jolies choses aussi mignonnes qu’agréables à porter pour lui, alors pourquoi ne pas appliquer la chose pour moi ?
Pour notre loulou, on a la chance d’avoir de tout, avec du neuf et de la seconde main. Du neuf acheté par nos soins ou offert. Et de la seconde main achetée ou donnée. Il était donc logique de faire de même pour moi. Pour les mêmes très bonnes raisons qui font qu’on apprécie la seconde main pour notre petit mec.

Les Bonnes Raisons ?

C’est économique ! Bon, pour le coup, vu que j’achetais très peu et le strict minimum en vêtements neufs, ça ne va clairement pas me faire économiser beaucoup. Mais oui, évidemment, la seconde main, c’est économique. Quand on sait que beaucoup de vêtements bébé en très bon état sur des applications comme Vinted sont vendus à 1 euro tout rond, ça fait réfléchir.
Pour les adultes, idem.

C’est écologique ! Là aussi, je ne vais pas la jouer écolo bobo en indiquant ici que c’est pour sauver la terre que je me suis mise à acheter des vêtements d’occasion. Mais puisque ça contribue à petite échelle, à acheter intelligemment, c’est une autre bonne raison d’opter pour ce type de fonctionnement dans la conso au quotidien.

C’est aussi de bonne qualité ! Suffit de prendre le temps de bien chercher les vêtements que l’on souhaite acheter. De prendre le temps de comparer etc… Depuis que j’ai trouvé le compte d’une Vintie dont je suis hyper satisfaite des vêtements, alors je joue la fidélité et je parcours régulièrement son compte. Je sais que quand je vois une photo, le produit reçu est le même que celui décrit et vu avant de commander.

La Seconde Main : Acheter mais aussi Donner

Ces derniers mois, quand on entend parler de seconde main, on pense presque immédiatement à Vinted et donc à de l’achat ou de la Vente de fringues d’occasion. Les Campagnes publicitaires pour cette application étant proches du matraquage à la télévision, il est devenu difficile de passer à côté. Cependant, la seconde main, ce sont aussi des vêtements qu’on nous donne ou qu’on donne.

Dans notre cas, nous donnions déjà quand l’occasion se présentait, des sacs de vêtements à la Croix Rouge par l’intermédiaire d’une personne proche qui y faisait du bénévolat. Nous donnons encore d’ailleurs, au moins deux fois par an minimum. Nous avons la chance d’être bien entourés et de profiter par exemple de plein de jolis vêtements qui nous ont été donnés pour notre petit chéri. Alors nous faisons la même chose. Nous vendons certaines pièces oui. Mais nous donnons aussi, que ce soit en direct à des proches ou à de l’associatif.

Bebe qui tient ses pieds

Mon Expérience des vêtements de Seconde Main

Quand il s’est agi d’acheter de l’occasion pour notre bébé ou pour moi, j’ai eu la chance de toujours tomber sur des vêtements clean et en très bon état. Cela influence donc forcément mon avis positif sur cette manière de consommer. Idem pour tout ce qui nous a été prêté ou donné. Il y avait parfois des vêtements neufs ou quasiment neufs.

Je sais cependant que tout n’est pas toujours tout rose. Il peut arriver, notamment quand on achète de l’occasion à distance via internet, de recevoir un vêtement dont l’état ne correspond pas à ce qui était décrit et/ou à la photo du vêtement.

Heureusement, nous avons eu de la chance de ce point de vue. Je précise aussi car cela compte, qu’avant d’acheter des vêtements d’occasion, j’ai pris le temps que je pensais nécessaire, pour parcourir différents points de vente et comparer les choses. Ensuite, une fois satisfaite, alors je restais et demeure fidèle aux points de vente ou vendeuses/vendeurs que j’estime donc de confiance.

Bref, c’est comme tout. Il faut prendre le temps, tester et se faire sa propre idée quant à cette façon de consommer, concernant les achats vestimentaires.

Pour ma part, tous mes derniers achats depuis ces trois derniers mois, ne sont donc que de l’occasion pour ma petite personne. Cependant, si demain je devais tomber sur un petit top mignon fait dans une matière que j’aime et qui est à prix abordable, alors sans doute me laisserai-je tenter par du neuf en magasin. Je ne compte donc pas me mettre à n’acheter que de l’occasion juste par principe. Je pense qu’il suffit de trouver un équilibre entre les deux. Ce qui dans mon cas ne devrait pas être difficile vu que je suis loin de contribuer à faire tourner le marché de la fringue ;)

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :