Green

Du Green et des Plantes Grasses

3 stolons boutures sempervivum

Plus trop le temps de rien ces dernières semaines, à part travailler. Et parfois, publier par ici. Les rares moments de détente consistant en des visionnages de séries ou des rempotages et bouturages de Succulentes.

Avec la culture de plantes grasses, une nouvelle passion s’est pointée. Je me suis laissée prendre au jeu malgré moi et finalement il se trouve que j’ai la main verte. Je n’y croyais pas au début, mais cela me plaît et j’y passe désormais beaucoup de temps.

J’ai donc décidé d’ajouter à ce petit blog, une rubrique Green, qui viendra de temps à autres, s’alimenter avec des clichés des boutures en préparation et autres découvertes Nature.

Une rubrique jardinage ou green, je n’aurais jamais pensé en ajouter quand j’ai ouvert ce blog en 2014. J’étais tellement à fond dans le web et à bosser pour le web, que j’en avais omis combien autour de nous il y avait de jolies choses. Et après des années à vivre dans des petits logements de type studio ou micro F2, les plantes n’étaient pas une priorité. Pas assez de lumière ou encore de présence pour leur procurer les soins qui auraient été nécessaires.

Alors que désormais, dans un logement plus grand depuis 3 ans, de plus grandes fenêtres et des pièces baignées de lumière une bonne partie du temps, les choses ont changé. Avoir des plantes vertes est possible mais est beaucoup plus facilement gérable. Cela est d’ailleurs aussi beaucoup mieux pour elles. Elles peuvent ainsi évoluer avec suffisamment de place et de soleil. Sans restriction, sauf celle de la taille du pot.

Alors très rapidement, la collection de plantes grasses à la maison est devenue assez massive. Il y en a partout, dans la cuisine, dans le salon, dans les chambres. Les pots sont petits pour la plupart, alors même si pas mal de ces demoiselles sont éparpillées partout dans le logement, elles ne sont pas encombrantes, ce qui est chouette car le but n’est pas non plus de transformer l’appartement en serre. Parce qu’à 3 et 2 chats, ça pourrait vite commencer à être compliqué :)

boutures-duo

Mais même si la petite jungle d’intérieur commence à devenir assez riche, je continue à bouturer encore et encore. De façon à multiplier ces jolies petites plantes.

sedum-obesum

Je me procure des boutures à droites à gauche et je fais aussi mes propres boutures quand les plantes initiales permettent des prélèvements sans que cela ne soit mauvais pour elle. Je m’y mets par exemple quand des branches et feuilles commencent à vraiment déborder des pots, comme pour les 3 stolons qui suivent :

3-stolons-boutures-sempervivum

Les boutures ont été simples à prélever car les tiges étaient immenses et débordaient du pot de la grosse plante mère. Encore quelques jours de séchage pour ces 3 stolons et les boutures pourront être mises en terre avec un bon substrat pour plantes grasses et boutures.

Je sais aussi que pour ce sempervivum là, les boutures ont beaucoup de chances de succès donc je m’aide au passage ;) Les joubarbes étant hyper résistantes et solides.

Bref, je me détends en m’occupant de tout ce petit monde, et si des boutures auront assez poussé, peut-être en offrirai-je pour les fêtes :)

En attendant, je souffle grâce à une journée de RTT, grise dehors, mais ensoleillée en dedans !

GG

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Marie-Helene
    2 décembre 2016 at 16 h 39 min

    Moi j’en veux bien ….

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :