Étêter un Rhaphidophora tetrasperma pour le stimuler
Green Plantes d'intérieur

Étêter un Rhaphidophora tetrasperma pour le stimuler

17 juin 2021

C’est à la fin du mois de mai dernier, que j’ai coupé la tête du Rhaphidophora tetrasperma qui était dans un vase avec de l’eau. Oui, je l’ai étêté. Quel drôle de mot d’ailleurs, pour indiquer qu’on coupe la partie haute d’une plante, n’est-ce pas ?

Ce n’est pas la première fois que j’agi ainsi en coupant la tige d’une plante. J’avais déjà coupé en plusieurs tronçon un pied de Monstera Déliciosa. Ce qui d’ailleurs, a permis d’obtenir trois nouvelles plantes de plus petite taille.

Dans le cas de cette Monstera minima, la décision de l’étêter fut prise assez soudainement. Depuis sa mise en eau, elle allait beaucoup mieux. Cependant, j’avais lu que parfois, pour rendre une plante un soupçon plus robuste mais aussi pour lui donner un port différent, il était possible d’en couper la partie supérieure. Je me suis donc appliquée à étêter ce Rhaphidophora tetrasperma. Pour toutes les raisons données à l’instant. Mais aussi pour pouvoir offrir une bouture.

Couper le haut d’une tige de Rhaphidophora tetrasperma

Quand j’indique que j’ai étêté ce pied de monstera minima, il s’agit donc bien de la coupe en haut de la tige principale de la plante. Autant dire que j’en ai coupé donc le haut du tronc. La Plante étant assez petite et fine, cela aura été simple et rapide avec un couteau bien désinfecté. J’ai coupé à peu près au deux tiers de la tige.

Rhaphidophora tetrasperma en eau

Par le passé, cette plante poussait en hauteur uniquement. Et à force de pousser encore et encore, la tige principale avait comme du mal à porter tout le poids des feuilles. Voici à quoi elle ressemblait à l’époque :

coton et Rhaphidophora tetrasperma

Elle était devenue une plante tombante tout simplement. Je l’aimais bien d’ailleurs ainsi. Et si elle n’avait pas donné l’air si fatiguée en terre, ce que je comprends mieux maintenant vu la piètre qualité de son substrat/terreau, elle serait restée dans son pot de l’époque.

Résultats suite à l’étêtage après environ trois semaines

Je suis assez rassurée et donc satisfaite car cet étêtage a bien fonctionné. Le pied restant dans l’eau continue à bien évoluer. Le système racinaire continue à bien pousser. Quand à la partie supérieure de la plante, elle a en effet eu comme un coup de fouet, au point de me sortir une nouvelle feuille :)

étêtage d'une monstera minima

La stimulation espérée est bien là. Le port de la plante est sympa. Elle est plus basse et courte. De quoi lui permettre de mieux se tenir pour sa future et proche remise en terre, que sûrement je partagerai par ici !

Je ne m’amuse pas à couper mes plantes en large et en travers sans bonnes raisons. Là, par chance, cette bonne raison a justifié cet acte en confirmant via les résultats, qu’il fallait faire quelque chose.

Très vite, la plante sera mise en terre pour son plus grand bien :)

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :