Green

Bilan de mes petits projets botaniques

Pilea Peperomioides Profil

C’est en juillet 2017, que j’ai décidé de partager ici, comme sur un journal de bord, une petite liste de projets botaniques. Une liste pour laquelle d’ailleurs, je ne m’étais fixée aucune deadline. C’est justement ce qui est bien avec ce genre de liste : On la complète quand on veut et comme on veut. Bon, et aussi comme on peut ;) Certains projets demandant par exemple du temps ou d’enfin croiser le végétal recherché !

Alors qu’en est-il de ces Petits Projets Botaniques ? Sont-ils réalisés ? Je vais tout de suite le vérifier !

Bon allez, je commence tout de suite par les projets qui furent réalisés ces six derniers mois :)

Projets réalisés :

Les Boutures de Piléas Peperomioïdes

J’en avais déjà mais les pousses étaient déjà hyper mâtures, il n’y avait donc pas vraiment de défi ni de découverte dans la multiplication de cette belle plante. Cette fois, je me suis attaquée à des rejets plus jeunes et avec une pousse d’abord dans l’eau sans les passer directement en terre. J’ai d’ailleurs fait tout cela récemment, bien que nous soyons en plein hiver (là je me rends compte que si je n’étais pas tête brûlée avant en matière de jardinage, je le deviens de plus en plus…).

Deux semaines après leur prélèvement, ces boutures tiennent la route. J’espère donc que cela continuera ! Que je puisse les faire adopter par des Plant Lovers !

La Bouture de Bégonia

Je suis tombée amoureuse de ce Bégonia après plusieurs séjours en Charente maritime l’été entre 2013 et 2015. Et suite à la venue de cette plante dans la famille, j’ai eu la chance de pouvoir rapporter deux branchettes en bouture à la maison. Les branchettes qui sont encore dans l’eau à ce jours, ont déjà fait naître plusieurs fois ce jolies fleurs douces. Un vrai plaisir pour les yeux !

Begonia rose

Ce que je tire de ce projet botanique ? Attendre de pouvoir croiser une plante sans céder à l’envie d’aller la quérir en jardinerie, c’est lui vouer une affection particulière quand elle arrive chez soi. L’air de rien, quand on est fan de plantes, craquer quand on parcourt les allées des magasins, c’est courant. Il n’est donc pas surprenant d’avoir malgré soi, des réflexes de consommateurs. Or, avoir en tête une plante particulière pour laquelle on a une forte inclinaison, mais décider de patienter pour l’avoir et préférer qu’une bouture nous soit offerte par de la famille plutôt que de l’acheter, c’est autre chose. Cela donne une histoire à la bouture. On sait d’où elle vient, on connaît son parcours. Bref, je ne regrette pas d’avoir attendu :)

Et puis il y a ces Projets que j’avais, et qui ne sont pas réalisés ! Est-ce que je le vis mal ou comme un échec ? Non Et encore heureux d’ailleurs. Tout ça, c’est du loisir !

Projets non réalisés :

Faire des boutures de Monstera Obliqua

J’aime trop ma Monstera pour y toucher. J’ai envie de tenter cette aventure et d’en faire quelques boutures. Pour le plaisir et pour en offrir. Mais mon temps et mon attention étaient concentrés ces derniers mois sur d’autres plantes tropicales, comme la Monstera classique et le Philodendron Atom. Et puis bon, l’hiver, ce n’est pas forcément le moment idéal, même si souvent, ça marche quand même !

Monstera Obliqua Profil

Faire Pousser un Noyau D’avocat

J’avais l’avocat, le temps et l’envie. Mais l’avocat est resté des semaines dans son coin sans bouger. Je l’ai oublié. Je passais devant sans le voir. C’est là que je réalise que finalement, ce projet est passé après bien d’autres. Je ne le conserverai donc pas cette ma petite liste.

Customiser des Cache Pot

Pareil que pour le noyau d’avocat ! J’ai je crois tout ce qu’il faut pour customiser des cache pots, mais je pense que je préfère les pots que j’ai comme ils sont, à savoir un peu Roots, en plastique, à base de récup’ et autres aménagements typiques de mon côté bordélique. Là encore, je fais sortir cette idée de ma liste, sans regret :)

Cependant, si toutefois des projets sortent de la liste, d’autres sont venus entre temps, s’y ajouter. Ils ont souvent fait suite à des envies ou encore à l’état de santé de certaines plantes. C’est ainsi que je suis venue à :

Passer toutes nos Monsteras Déliciosa dans de l’eau plutôt que dans la terre

J’avais la trouille avant de le faire. J’avais peur que ça noie les racines, que ça fasse un choc aux pieds de Philodendron. Mais après m’être documentée et surtout, après avoir constaté à quelle vitesse les racines aériennes évoluaient si on en baignait plusieurs jours l’extrémité dans de l’eau, j’ai voulu tenter l’expérience. Des regrets ? Non. J’en avais d’ailleurs parlé ici.

Hydroculture Monstera Deliciosa

Bouturer du Philodendron Atom

Cela date de mi-décembre, c’est donc tout récent. Mais voilà, la plante ayant montré un rejet très mâture, l’occasion s’est présentée… Vous connaissez la suite !

Bouture de Philodendron Atom

Bouturer des plantes grasses

Là, ça ne date pas d’aujourd’hui ! Je suis devenue un peu comment dire, plus que passionnée par ce type de plante. Quoi qu’il en soit, comme certaines représentantes de la collection montraient des rejets suffisamment grands, j’ai là aussi profité de l’occasion pour faire des boutures. Elles sont encore trop récentes pour que je puisse dire si oui ou non elles tiendront. Cependant, pour le moment, pas de pertes à déplorer. Par ailleurs, ce sont des boutures de tiges et pas de feuilles, cela aide donc beaucoup, même si encore, je n’ai pas forcément fait preuve de patience en procédant à ces boutures en plein mois de décembre, pour les plus récentes en tout cas.

Tiges et feuilles de plantes grasses

Observations

Je remarque que les Projets Botaniques et touchant à l’univers du Végétal, amènent avec eux pas mal de bien être, ou en tout cas, du mieux être. J’entends par là, que cela apporte des instants de détente. Des moments pendant lesquels, l’esprit n’est pas pollué par des pensées relatives au travail, au quotidien… Enfin, si, parfois. Mais que les plantes aient un effet thérapeutique, ça, j’en suis désormais plus que convaincue.

Je note aussi que le végétal permet d’apprendre et d’expérimenter. Sans cesse. Parfois on se plante. Parfois, on a des belles surprises. D’autres fois, on réussit à obtenir de belles boutures qui deviennent de belles plantes. On apprend en cherchant le nom de telle fleur ou feuille, on expérimente pour se débarrasser d’un éventuel parasite en restant dans des méthodes naturelles… Tout ça, c’est de la passion et aussi beaucoup de partage, avec des plantes qu’on offre, comme quand on en reçoit.

Je n’ai hélas pas parcouru de parcs ni jardins comme j’en avais envie. J’avais la tête ailleurs et une santé assez moyenne. Mais l’envie est bel et bien encore là, alors ce projet reste dans la liste, évidemment. Et puisque le beaux jours arriveront très vite, je me dis que le temps s’y prêtera mieux !

Sur ce je vous laisse, en réfléchissant à de futures aventures végétales :)

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :