Accueil GreenPlantes Grasses et succulentesCrassulaceaeAeonium Aeonium tabuliforme la plante grasse plate par excellence

Aeonium tabuliforme la plante grasse plate par excellence

par Griselidis
Publié le : Mis à jour le : 45 Vues
aenoium tabuliforme

L’aeonium tabuliforme est vraiment une plante grasse étonnante. Je me souviens en avoir eu un il y a quelques années, qui hélas est mort après sa floraison. Un aeonium plat qui tranche visuellement avec tous les autres, tant son aspect sort du commun.

Découvrons aujourd’hui l’aeonium tabuliforme, un aeonium qui clairement, attire par son aspect si plat mais aussi par le graphisme si parfaitement géométrique de ses feuilles qui font penser aux tuiles d’un toit.

Caractéristiques de l’aeonium tabuliforme

En anglais, il est souvent appelé Dinner Plate Aeonium, à cause de son aspect plat qui peut faire penser à une assiette ou même à une table. C’est dire combien cet aeonium sort du lot et surtout, combien il est hors du commun.

Quand on le découvre vu de dessus, on pourrait presque croire à un montage photographique tant les feuilles de l’aeonium tabuliforme sont bien alignées. Cette rosette si géométrique peut rappeler un soupçon les mandalas que beaucoup aiment colorier.

AEONIUM TABULIFORME VU DE DESSUS

L’aenoium tabuliforme en été

Tandis que beaucoup d’aeonium entrent en dormance et végètent pendant l’été avec un repli des rosettes ou des rosettes qui se referment, l’aenoium tabuliforme reste complètement ouvert et plat. Son unique rosette ne change pas et ne se replie pas. Encore un détail qui le distingue et le différencie d’autres aeoniums.

Arrosage de l’aenoium tabuliforme

Il faut arroser son pied et non la rosette et donc surtout pas les feuilles. Même si elles sont plates et en quinconce, donnant l’impression que la rosette est imperméable, elle déteste l’eau. Il faut donc arroser la terre en vérifiant d’ailleurs au préalable que son substrat est bien sec avant tout apport d’eau. L’arrosage sera idéalement modéré et avec une eau à température ambiante/modérée.

Ayant lu cela avant de l’avoir à l’époque, je n’avais pas eu de problèmes niveau arrosage de l’aenoium tabuliforme. Je m’en réjouis car il est parfois délicat d’aborder les arrosages avec certains plantes grasses.

aenoium tabuliforme vu latérale

Aenoium tabuliforme vue latérale

L’aenoium tabuliforme craint-il le gel ?

Celui que j’avais était principalement en intérieur au début puis dehors ensuite. J’avais lu qu’il craignait le gel et qu’il fallait lui éviter les températures sous 5° Celsius. Donc a priori il n’est pas rustique et il craint le gel.

Exposition de l’aenoium tabuliforme

Je n’avais jamais exposé l’aenoium tabuliforme en plein soleil car il m’avait été conseillé de l’en mettre à l’abri et de lui préférer un lieu ombragé ou en tout cas, protégé de tout soleil direct. Dehors, une rocaille, un muret en pierre ou tout endroit en pente lui conviendra. Les serres ne lui seraient pas favorables à cause de la chaleur trop forte.

Dimensions de l’aenoium tabuliforme

Il fait généralement 5 cm de diamètre dans commerce pour les particuliers. C’est la taille de celui que j’avais à l’époque. Il peut pousser jusqu’à 12 cm de diamètre environ s’il est cultive dans des bonnes conditions (surtout en jardin). Dans son milieu naturel, notamment dans son lieu d’origine qui est majoritairement l’archipel des Canaries, certains font jusqu’à 50 centimètres de diamètre.

Concernant la hauteur, le mien est monté je crois jusqu’à environ 7 cm maximum. Il va en général plutôt entre 10 et 20 cm de hauteur.

Multiplication et boutures de l’aenoium tabuliforme

Je n’ai jamais tenté de le bouturer. A priori bouturer l’aenoium tabuliforme par feuilles est de l’ordre de l’impossible et serait vraiment compliqué avec peu de chances de réussite. En somme, le multiplier est surtout possible chez les professionnels via des semis.

culture de l'aenoium tabuliforme

Substrat pour l’aenoium tabuliforme

Pour ma part, vu que je l’avais acheté directement chez un producteur, j’avais laissé son terreau d’origine, ce qui était je pense une bonne idée puisqu’il a aimé poussé dans ce substrat.

En extérieur, la rocaille ou tout milieux pierreux lui ira. Donc terre sèche ou substrat sec.

Floraison de l’aeonium tabuliforme

J’ai eu très brièvement l’occasion de voir ses fleurs qui sont d’un jaune très clair et pâle. La floraison en l’occurrence se fait via une pousse progressive et verticale d’une sorte de tige recouverte de feuilles. Une fois la tige arrivée à son paroxysme, elle fleurira. La hampe florale à savoir la longue tige qui pousse à la floraison, comme pour beaucoup de plantes grasses, peut faire plusieurs dizaines de centimètres. C’est d’ailleurs lors de la réelle ouverture des fleurs que des graines sont récupérées pour multiplier la plante.

La floraison dans mon cas était intervenue en mai. Elle serait donc plutôt favorable vers la fin du printemps pour sa culture en France en climat tempéré.

L’aenoium tabuliforme est une plante grasse monocarpique

Le tabuliforme n’a qu’une seule rosette. Cette dernière meurt après la floraison. La seule façon de pouvoir avoir d’autres pousses de la plante plus tard, est d’en récupérer les graines pendant la floraison. Ce qui est le plus souvent surtout effectué par les producteurs.

Origines de l’aeonium tabuliforme

Il est surtout connu pour ses origines des îles Canaries et plus particulièrement de Tenerife où il est répandu.

Cultivons-nous ! L’aenoium tabuliforme en détails

L’aenoium tabuliforme fait partie de la famille des crassulaceae. On lui reconnaît des points communs avec l’echeveria ou le sempervivum du fait de sa rosette aux feuilles très graphiques. Bien que clairement, sur beaucoup d’autres aspects, il s’en différencie.

 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :