Accueil GreenPlantes Grasses et succulentesCrassulaceae zoom sur le Sedum spathulifolium Cape blanco

zoom sur le Sedum spathulifolium Cape blanco

par Griselidis
Publié le : Mis à jour le : 65 Vues
sedum spathulifolium cape blanco

Les plantes grasses recouvertes de blanc attirent souvent le regard. Qu’elles soient « velues » ou non d’ailleurs. Aussi, même si j’essaie de ne pas trop craquer sur de nouvelles plantes (grasses ou non grasses), parfois je rentre chez nous avec un nouveau pot. Et récemment, ce fut donc du sedum spathulifolium cape blanco. Un joli sedum à la pruine blanchâtre qui lui donne tout son caractère ! 

sedum spathulifolium cape blanco

Noms du sedum spathulifolium cape blanco

A priori il est possible de trouver le sedum spathulifolium cape blanco sous différents noms dans le commerce physique et web : 

  • Orpin spatulé
  • sedum spathulifolium cape blanco
  • sedum spathulifolium cape bianco

Caractéristiques du sedum spathulifolium cape blanco

Cet orpin serait originaire principalement d’Arménie et Iran. Faisant partie de la famille des crassulaceae, il est relativement résistant. Il s’agit d’un sedum rustique et persistant. Rustique parce qu’il résiste au gel aux saisons froides et persistant parce qu’il conserve son beau feuillage à pruine blanchâtre durant toute l’année. 

Ses couleurs vont du blanc à l’argenté selon l’exposition où l’angle d’observation de la plante. Elle pourrait aussi prendre des couleurs pourpres que pour ma part, je n’ai pas sur notre plante. 

Elle est souvent utilisé en massif et/ou rocaille car elle est capable de pousser sur différents types de sols, mais très caillouteux. 

Comme le sedum du même type en général, ce n’est pas une plante qui poussera beaucoup en hauteur. Elle aura à l’inverse plutôt tendance à s’étaler horizontalement. D’où le fait qu’il puisse être qualifié de plante couvre-sol. 

Entretien du sedum spathulifolium cape blanco

L’idéal pour ce sedum est de l’installer dehors. Il s’agit d’une plante d’extérieur et sa floraison interviendra presque exclusivement dehors. Ensuite niveau entretien, c’est le minimum syndical puisqu’elle peut supporter le froid a priori jusqu’à environ -10 à -15 degrés en hiver et qu’elle tolère le plein soleil comme les coins ombragés. Elle pourra être installée en pleine terre, en massif ou en pot et jardinière. 

sedum spathulifolium cape blanco

Dans notre cas, je suis donc assez tranquille à l’idée qu’il vive en pot pour le moment sur notre balcon. Il est en partie ombragé par les grandes plantes fleuries voisines. De quoi le ménager un peu en période de canicule. 

Concernant l’apport en eau, j’y vais doucement car je le connais peu. Mais connaissant d’autres sedum, je sais qu’il est donc résistant. Un à deux très légers arrosages par semaine en ce moment vu qu’il fait très chaud. C’est à dire en été, très léger. Le tout avec une eau peu ou non calcaire, idéalement bien entendu. Le cultiver est donc assez sommaire, il faut le laisser vivre sa vie et surtout observer comment se passe l’évolution de cette végétation. 

Concernant le substrat, il vaut mieux avoir un terreau bien drainé pour laisser l’eau s’écouler. Histoire que la motte de racines ne soit pas noyé par l’eau et l’humidité et qu’elle capte ce dont elle a besoin uniquement. Un grand classique des plantes grasses en somme. Rien de nouveau avec ce sedum. 

Pour ma part, je n’ai pas encore utilisé d’engrais pour cette plante grasse car je l’ai depuis peu de temps. 

Floraison du sedum spathulifolium cape blanco

Elle intervient en été et se fait sous forme de jolies petites fleurs jaunes. Je n’ai pas encore eu le plaisir de découvrir sa floraison car nous avons ce sedum depuis trop peu de temps mais j’ose espérer qu’en lui offrant de bonnes conditions de culture, en retour nous pourrons avoir la chance de voir fleurir notre sedum spathulifolium cape blanco d’ici pourquoi pas l’année prochaine. 

sedum spathulifolium cape blanco

J’imagine qu’il fleurira plus facilement lorsqu’il sera installé dans un pot plus grand, vu que je n’ai plus de place en jardinière pour le moment.


J’aime beaucoup ce sedum pour son look clair et sa résistance a priori éprouvée. Sur un balcon en plein soleil du matin jusqu’au soir, c’est plutôt ce type de plantes qu’il nous faut et je préfère proposer un cadre de culture qui convienne à chaque potentielle nouvelle plante qui arrive chez nous. Histoire de végétaliser un peu notre environnement direct mais en le faisant avec des plantes qui dureront et qui ne souffriront pas (ou du moins pas trop je l’espère) du changement climatique. 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :