Une jolie rencontre : Un rouge-gorge

Profiter de quelques instants de liberté pour faire un tour en jardinerie. Voilà ce qui nous aura occupé assez tôt le matin, hier. Sortir, prendre l’air. C’est bête mais ça nous a fait un bien fou. Et en parcourant les rayons de cette jardinerie, j’ai entendu un petit chant d’oiseau. Sur le coup, je me souviens avoir pensé qu’ils innovaient pour les bruits de fond. Pas de musique mais des chants d’oiseau très réalistes. En fait, je pensais simplement que dans le magasin, étaient diffusés des chants d’oiseau.

Jusqu’au moment où j’ai compris que non, c’était vraiment un oiseau qui chantait. Alors j’ai cherché. J’ai fait trois fois le tour de ce rayon, jusqu’à apercevoir ce petit père, posé sur un bord de pot. Un rouge-gorge je crois.

Peu importe le passage autour de lui. Il était posé là, il sifflait. J’ai adoré m’approcher doucement pour le prendre en photo puis le filmer. J’imaginais que si je mettais la caméra du téléphone en route, il s’envolerait immédiatement. Que nenni ! Il est resté là à faire le beau.

Purée que ça fait du bien ce genre de petites choses simples ! Surtout après une période à rester en vase clos.

ROUGE GORGE

En d’autres temps, j’aurais peut-être trouvé ridicule de prendre un oiseau en photo. De publier ici. De le filmer. Aujourd’hui, j’assume complètement d’être un peu gaga. Peut-être est-ce à cause de cette vie urbaine. En fait, on s’en fiche.

Ce petit moment hors du temps, hors de chez nous après cet isolement imposé, nous aura fait du bien. M’aura fait du bien.

Découvrir qu’un petit oiseau peut aussi rester posé ainsi sans s’envoler au moindre bruit, même quand des chariots passent avec fracas un mètre derrière lui, sans que cela ne le gêne ou ne l’effraie, ça m’a plu. Je ne me suis pas approchée plus près de lui, pour justement, ne pas risquer de le déranger.

Ce petit moment, je le chéris. C’est un vrai bol d’air frais pour le moral. De quoi retrouver le sourire.

Griselidis
Griselidis

Maman depuis septembre 2018, j'alimente cet humble blog avec des tranches de vie du quotidien depuis plus de 9 ans. En partageant sur les plantes de notre jungle intérieure ou encore sur notre vie de famille recomposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *