Green

Un Potager sur le Balcon

Fleur de Fraisier - Potager sur le Balcon

Cela faisait une éternité que cela me trottait dans la tête. Et pourquoi pas un Petit Potager sur le Balcon ? Cependant, j’avais beau y penser, je ne prenais pas le temps de vraiment m’arrêter sur la question. Jusqu’à cette visite en jardinerie qui aura donc, marqué le départ de cette nouvelle petite aventure botanique !

Pour moi, le Potager, ça a longtemps été celui dont mon grand-père s’occupait pendant de longues heures, à bêcher la terre et à entretenir ses haricots et tomates. Un potager qui d’ailleurs, n’était qu’une partie d’un assez grand jardin où l’on trouvait de tout. Des légumes et des fruits de toutes sortes. Salades, radis et autres raisins qui finissaient en l’occurrence dans les assiettes de mes grand-parents, mais aussi dans les nôtres puisque nous habitions à seulement quelques centaines de mètres de là.

Alors avoir un petit potager sur le balcon c’est aussi quelque part, me rappeler de bons souvenirs d’enfance, à jouer pas loin de ce jardin bourguignon que je visualise encore parfaitement. C’est repenser à cette douceur de vivre en province et à cette chance que c’est que d’avoir un bout de terrain à soi. De s’en occuper, de voir le tout pousser, verdir, fleurir, mûrir.

Bref, créer un humble petit potager, c’est d’abord du plaisir, avant même toute réelle attente quant à des produits qu’on pourrait finir par manger.

D’ailleurs, pour le moment, les plantations sur le balcon sont sommaires. Nous nous sommes contentés du minimum syndical, avec trois pieds de fraisiers et quelques pieds de tomates. Cependant, ce mini potager a beau être minimaliste au possible, j’y suis déjà très attachée.

Fraise verte - Potager sur le Balcon

J’aime voir les pieds de tomates se redresser seulement quelques minutes après un abondant arrosage, tout comme je m’émerveille comme une gosse, de voir rosir doucement les fraises qui étaient déjà accrochées aux résistantes branches d’un des pieds de fraisier.

Alors peu importe la durée de vie qu’aura ce tout petit potager. Peu importe qu’on puisse goûter une fraise ou une tomate. Car l’effet que cela a de pouvoir s’occuper de ces quelques morceaux de nature, avec une dimension autre que celle d’entretenir des plantes vertes et succulentes, est tellement doux. Une douceur que je regrette un peu de ne pas avoir connue plus tôt. Mais il paraît que mieux vaut tard que jamais. Alors autant se réjouir sans autres détails n’est-ce pas ?

Pieds de Tomate - Potager sur le Balcon

Je ne sais pas encore ce qui viendra rejoindre notre potager miniature : Fleurs ? Aromates ? En fait, ça viendra comme ça viendra, spontanément. Car c’est aussi ça qui est chouette dans cette aventure de jardinage. Pas besoin de faire des plans sur la comète. On peut faire évoluer le tout comme on veut, à son rythme, sans contrainte aucune sinon celle de l’espace et de la météo.

Ce petit potager, je le veux de toutes façons simplissime, sans matériel particulier, sans artifices. Un petit truc à nous, à moi. De quoi s’amuser à regarder tous les jours, comment avancent les pousses, comment rougissent les petites fraises vertes ou encore comment, d’éventuels visiteurs viendront visiter nos plantations :)

Affaire à suivre, donc !

 

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Aurélie
    12 juin 2017 at 12 h 07 min

    Trop joli ton petit potager <3 Et puis les feuilles de tomates sentent tellement bon!
    Je te rejoins totalement sur le potager sur le balcon: aborder tout ça d'une manière simple et curieuse, sans trop de matériel ou de pression. Moi aussi je me suis décidée sur un coup de tête et je ne regrette pas une seconde, et on verra bien ce que ça donnera. L'important c'est l'expérience :)
    PS: je ne veux pas te tenter mais j'ai aussi mis des salades hihi

    • Reply
      GG
      12 juin 2017 at 16 h 36 min

      Bah en plus la salade j’adore ça !! tu me fais envie (:
      Le coup de tête en jardinage, on dirait que ça nous connaît. Et en même temps, on a vu pire comme coups de tête :D !

  • Reply
    Annick Boidron
    12 juin 2017 at 20 h 49 min

    Je partage tout à fait votre façon de voir les choses : écouter ses envies, essayer, réussir ou rater sans pression et en toute liberté. Et surtout, observer et profiter. J’ai la chance de posséder un potager à la campagne mais je retrouve dans votre article tout ce qui m’anime et me rend heureuse. Quelque soit l’échelle, ils suffit de faire pousser une petite plante, de voir un fruit se former ou d’observer un insecte se poser sur une fleur pour profiter du plaisir de jardiner. Bon, je deviens lyrique, ça doit être l’effet d’une après midi passé au soleil à gratouiller dans la terre. Bon succès avec votre potager qui, soit dit en passant, à l’air en pleine forme.

    • Reply
      GG
      13 juin 2017 at 9 h 46 min

      Merci beaucoup pour ce petit mot Annick, c’est très encourageant. Je doute pas mal sur ce petit potager, mais je suis heureuse de tenter la chose :)

  • Reply
    Marie-Hélène Furcy
    13 juin 2017 at 9 h 49 min

    Oui c’est un réel plaisir de voir pousser les petites graines que nous mettons en terre…. Que ce soit sur un balcon ou dans un jardin plus grand.
    J’avoue que je prends de plus en plus de plaisir à m’occuper de mon petit bout de terrain ! Cela fait un bien énorme à la tête puisque je m’évade vraiment dès que je suis en train de couper , tailler , désherber , planter…. En cela je suis aidée : Maxime apprend “sur le tas” aussi et se souvient également du jardin du grand père….
    Mes tomates ne sont pas encore aussi belles que celles que je vois ici ! ! !
    Tu veux que je t’envoie une salade ? ! ! ! Je plaisante bien sur …. viens la chercher plutôt !

    • Reply
      GG
      13 juin 2017 at 19 h 14 min

      Je te prendrais quelques graines !

  • Reply
    Dame Oiselle de papier
    3 juillet 2017 at 15 h 08 min

    Joli ce petit potager ! J’adore !
    Longue vie à lui !!!

    • Reply
      GG
      4 juillet 2017 at 19 h 05 min

      Merci :) ! Pour le moment, il survit ^^ !

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :