Multiples plantes grasses
Green Plantes Grasses et succulentes

Les Succulentes parfaites pour débuter une collection

5 mars 2021

Vous envisagez de créer chez vous une petite jungle d’intérieur avec des plantes grasses mais vous ne savez pas par lesquelles commencer pour apprendre à vous occuper de succulentes ?Rassurez-vous, si toutefois certaines succulentes nécessitent un entretien particulier, d’autres sont justement parfaites lorsqu’on débute et qu’on ne connaît que très peu cette famille de plantes.

Alors quelles sont ces plantes grasses dont l’entretien est très simple à retenir et à pratiquer ? On vous dit tout juste ici !

Les Joubarbes

Les joubarbes font partie des succulentes très résistantes, quelle que soit la saison et quel que soit son environnement intérieur ou extérieur. En effet, plusieurs sortes de joubarbes évoluent parfaitement dans des espaces très secs comme les toits de maisons, des murs en pierre ou des rochers en montagnes. Autant dire donc qu’elles sont résistantes et savent s’adapter. Elles ne demandent que peu d’eau à l’arrosage, que ce soit en quantité ou fréquence et aiment la lumière du soleil sans qu’elle soit directe.

Des joubarbes pourront donc être parfaites si vous souhaitez débuter doucement mais sûrement avec des succulentes. Un rebord de fenêtre, à l’intérieur ou dehors, sera une place tout à fait adaptée pour votre future joubarbe.

Joubarbes Rougeâtres

Les Haworthias

Débuter une collection de succulentes avec une haworthia et notamment une Haworthia Fasciata, c’est se garantir de pouvoir apprendre à s’occuper de plantes grasses en douceur, sans risques de perdre la plante.

Cette succulente est en effet très résistante et ne réclame que peu d’arrosage. Il conviendra de l’arroser seulement quand la terre et le substrat du pot seront secs. Ainsi, que vous soyez souvent sortis, en voyage ou que vous manquiez de temps pour l’arroser, ne sera pas un problème. Un arrosage mensuel pourra tout à fait convenir.

Par ailleurs, si toutefois vous manquez d’espace dans votre logement, sachez que cette succulente ne grandira que très rarement au delà d’une dizaine à une quinzaine de centimètres. Elle vous autorisera donc à lui trouver une petite place sans mal sur un meuble près d’une fenêtre ou encore en rebord de fenêtre. Elle aime beaucoup la lumière du soleil, sans que celle-ci là aussi ne soit directe. Un entretien simple et peu fréquent donc là encore pour une succulente qui saura vous ravir par ses belles feuilles zébrées.

Plantes grasses haworthias en pot avec cailloux sur le substrat

Les Langues de Belles-Mères ou Sansevieria Trifasciata

Voici une autre plante grasses aussi résistante que rapidement évolutive. Avec cette simple plante grasse aux longues feuilles très vertes qui aiment à grandir en hauteur, vous aurez une occasion rêvée de vous adonner à la culture d’une plante grasse sans avoir de connaissances au préalable.

La Sansevieria Trifasciata, qu’on appelle communément la Langue de Belle-mère, est une plante grasses solide et fiable qui ne demande que peu d’entretien. Un léger dépoussiérage de ses longues feuilles sera parfait une à deux fois par mois pour lui permettre de bien capter la lumière. Son arrosage quant à lui, interviendra uniquement quand la terre et le substrat seront secs.

Chose rare mais appréciable, la langue de belle-mère ne craint pas l’eau calcaire. Alors si hélas l’eau du robinet à votre domicile est calcaire, rassurez-vous, cette plante n’en souffrira pas.

sansevieria trifasciata

Les plantes grasses sont pour la plupart des plantes résistantes et solides, mais toutes n’ont pas les mêmes besoins et exigences. Alors si vous doutez déjà du temps que vous pourrez leur accorder ou que vous vous inquiétez du soin que vous serez susceptible d’oublier de leur porter, rassurez-vous et sachez que les succulentes citées ici aujourd’hui, sont aussi solides que belles. Elles sauront vous pardonner quelques omissions quant à leur arrosage.
N’hésitez donc pas à opter au début, pour des succulentes dont la résistance et reconnue et dont l’arrosage peut intervenir de une à deux fois par mois.
D’autres plantes grasses en revanche, comme par exemple le pilea pépéromioïdes, détestent être au sec. Il ne faut donc surtout pas oublier de se renseigner sur les besoins vitaux d’une plante, qu’elle soit grasse ou non, avant de décider de l’adopter :)

 

 

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :