Éveil Famille Jeux Jouets

Sa découverte de la peinture à 2 ans

découverte de la peinture pour notre petit garçon

Avec le temps froid et pluvieux qui règne depuis deux semaines dans le coin, nous restons souvent au chaud quand nous sommes tous les deux. Alors il faut trouver de quoi occuper ce petit bout d’homme qui est en constante demande de nouvelles choses à voir et de nouvelles activités à découvrir. Alors quand je suis tombée sur cette petite palette de peinture à l’eau Hema en faisant quelques courses alimentaires, pour deux euros, évidemment, elle est repartie avec moi. 

Je n’avais pas prévu de moment précis pour la sortir. Mais il y a deux semaines, alors que nous étions tous les deux pour une partie de l’après-midi, cela m’a paru être l’instant idéal. 

J’ai mis un peu d’eau au fond d’un bol, puis j’ai installé le tout sur la table basse du salon avec une enveloppe ou encore une feuille scotchée à la table. Avec la petite palette à droite, puisqu’il fait beaucoup de choses de sa main droite. 

Après lui avoir montré l’ordre des étapes comme prendre son pinceau, le tremper dans l’eau, choisir une ou des couleurs et peindre sur la feuilles, je l’ai laissé faire. 

Quel plaisir de voir qu’il se concentrait autant sur cette activité tout simple, mais qui avait l’air de tant lui plaire. Touiller le bout du pinceau dans l’eau était son petit truc préféré au début. Mais quand il a vu les jolies couleurs apparaître sur l’enveloppe et sur sa feuille, alors idem. Il souriait tout fier. 

séance de peinture à l'eau

C’est là que j’ai découvert qu’il connaissait déjà pas mal de noms de couleurs. Comme rose ou vert. Il répétait les noms des couleurs à mesure que je les lui disais. 

découvrir la peinture à l'eau à deux ans

Lui qui est parfois très éparpillé, à courir partout sans se concentrer sur quelque chose pendant plus de quelques minutes, était là bien installé, à peindre pendant de longues minutes. 

Je n’avais d’ailleurs absolument rien prévu pour protéger ses vêtements, car je savais que tout irait à laver et que c’était de la simple peinture à l’eau. Il se trouve qu’il s’en est mis un peu sur la manche et le poignet, mais très peu donc au regard de l’heure complète à passer à peindre. 

Au vu de son sourire, je crois que cette séance est une activité à refaire. D’ailleurs, on a remis ça deux fois depuis l’après-midi en question. Même avec l’effet découverte en moins, ça lui plaisait toujours autant. Du coup, je suis contente pour lui et que ça lui plaise. Car il arrive qu’une fois l’effet de nouveauté passé pour un jeu ou une activité, que cela le lasse ou ne l’intéresse pas vraiment. Du coup, là, on a trouvé un petit truc qui l’éclate et sur lequel il réussit à rester attentif et concentré en s’amusant. 

grand sourire pendant la séance de peinture à l'eau

J’avoue que le voir comme ça, s’amuser, sourire et mélanger les couleurs, c’était chouette. Cela a fait du bien alors que nous sommes en parallèle dans ce qui ressemble fort à la fameuse crise des 2 ans, souvent nommée “Terrible Two”. Phase lors de laquelle tout ou rien peut devenir l’objet d’une colère. Colère souvent très courte mais intense ou longue mais moins forte. 

La période de crise s’est calmée ces derniers jours. Du coup, j’espère pouvoir à nouveau lui proposer des séances de peinture pour des moments de calme et d’éveil. 

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :