Accueil Famille Et faire un petit tour au parc

Et faire un petit tour au parc

par Griselidis
Publié le : Mis à jour le : 181 Vues
et aller faire un tour au parc

Par chance avec la douceur de ces mois de septembre et octobre, des occasions d’aller au parc, notamment le week-end, restent raisonnables et possibles. Quand les jeux sur place ne sont donc pas complètement trempés et que le froid  n’est pas trop présent. Alors quand on peut comme le week-end dernier, on accompagne notre petit garçon dans un des parcs du coin.

Un petit parc pour des grandes aventures

Ce week-end, c’était au parc le plus proche de chez nous que nous sommes allés avec lui. Un parc à taille humaine, qui se remplit très vite quand il fait beau, bon et pas trop chaud. Si en plus on combine vacances scolaires, weekend et soleil, alors plein d’enfants et leurs parents ou nounous s’y retrouvent. 

Peu de « jeux » sur place. Deux toboggans, une balançoire et un « tape-fesse ». Mais Anthony adore y aller alors c’est bien tout ce qui compte. Il est d’ailleurs un super bon client. Il utilise quasiment à chaque fois qu’on s’y rend, tous les jeux sur place, même ceux qui semblent anodins. Il adore par exemple, utiliser presque systématiquement les petites jumelles installées sur la plateforme d’un des deux toboggans. Pour ensuite, faire plein plein plein de tours de toboggan. 

Sa passion pour les toboggans 

Cette passion pour les toboggans ne date pas d’aujourd’hui ni de ses 3 ans. Au cours de l’année quand il était accueilli chez sa super assistante maternelle, quasiment entre ses 2 et 3 ans, il s’est beaucoup rendu dans divers parcs avec elle dans notre commune. Elle connaît tous les bons coins, pas forcément très fréquentés, où il y a de l’ombre quand le soleil tape, etc… Bref, elle sait ce qu’il faut savoir sur chaque parc et ça, il a pu en profité en toute quiétude avec elle et les autres enfants. 

Aussi, au fil des mois, on s’est bien rendu compte que pour les toboggans, il avait un big big crush. Au point que souvent, dès qu’on sortait pour se rendre à l’école il y a encore un mois ou pour une course alimentaire rapide, il réclamait quasiment à chaque fois, le toboggan. Presque au point d’en faire une obsession. Depuis, ça s’est tassé, mais ça aura duré un bon mois. Et comment lui reprocher d’avoir des lubies quand il s’agit de s’amuser ? On ne le lui reproche pas bien sûr :) Au contraire, dès qu’on peut, on lui fait plaisir et on l’emmène, tant que le temps nous y autorise. 

faire du toboggan au parc

Le parc pour prendre l’air 

Reprenons depuis le début. Anthony est né en septembre 2018. Il aura connu 3 confinements avant même ses 3 ans, dont le premier qui était vraiment drastique. Alors je ne doute pas que cet enfermement aura pu jouer sur ses envies de sorties. Aussi, nous avons été si heureux de trouver son assistante maternelle juste avant ses 2 ans. Car avec elle, il aura pu sortir à chaque fois que le temps le permettait. Sortir au parc, mais aussi au marché. Découvrir les légumes, les fruits, croiser d’autres enfants… 

Le parc, c’est avant tout pour lui, voir la lumière du soleil. La lumière du jour. Prendre l’air. PRENDRE L’AIR. Et ça, c’est pour lui un vrai besoin. Même seulement courir dans l’herbe, il aime. Alors un parc avec jeux, évidemment, c’est le kiff complet pour lui. 

Là, le temps commence doucement à se gâter. Bah oui, la mi-octobre et son été indien, ça ne pouvait pas toujours durer, alors on devra se reporter sur des activités en intérieur. Mais ça aussi, on connait, alors on fera en sorte de lui proposer ce qu’il aime du haut de ses 3 ans ! 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :