Petite pousse de pilea peperomiodes
Green Plantes d'intérieur Plantes Grasses et succulentes

Mes petites pousses de Pilea Peperomioides

15 mars 2021

Nos trois pots de Pilea Peperomiodes sont près de la fenêtre de la cuisine. Cette année, parce que je m’en occupais moins, ils ont perdu des feuilles, faute d’apport en eau. Mais cette belle plante même si capricieuse en cas de changement de températures et si en manque d’assez de lumière, reste robuste. Heureusement. Et chacun des pieds de pilea peperomioides semble ne pas me tenir rigueur de ma négligence. En effet, plusieurs petites pousses qui sont des rejets, pointent leur nez depuis début mars. 

Des petites pousses mignonnes avec trois ou quatre feuilles d’à peine un centimètre de diamètre. Pousses que j’aime beaucoup car elles ont l’air d’annoncer l’arrivée d’un printemps que j’attends de pied ferme depuis des semaines. 

Des petites pousses qui sont à l’image de ce dont j’ai envie. Porteuses d’espoir, de renouveau, de douceur. Avoir des plantes, c’est voir dans leur évolution, parfois, ce qu’on aimerait voir au quotidien, dans la vie. Du neuf, du nouveau, du bon, du beau, du mieux et des tas de choses, autrement. 

Je vois en ces pousses ce qui fait du bien et ce dont on est beaucoup à avoir besoin. Besoin de sentir que ça ira mieux, même si ça prend du temps. De sentir que ça sera chouette, pour beaucoup, pour les enfants, nos enfants, ceux des autres. Nous. Nos proches. 

Mes petites pousses, je n’ai pas forcément envie de les toucher ni d’en faire des boutures. J’ai envie de les laisser comme ça, profiter. De les observer et les regarder grandir, pousser. Elles sont bien. Alors garder un peu de stabilité, de nature faire son job, finalement, c’est bien aussi. 

Ces petites pousses, je les aime comme elles sont. Pas besoin de multiplier cette plante que j’ai déjà en trois pieds à la fois semblables et différents. Pas la place, pas le temps, et je crois, pas vraiment l’envie. 

Petite pousse de pilea peperomiodes 2021 MARS

petit pied de pilea peperomioides

Les plantes savent parfois aussi nous faire comprendre que tenter de tout contrôler et tout maîtriser, ça nous rassure. Mais laisser faire, c’est bien aussi. 

Alors je laisse faire. 

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :