Green

La Gasteria une si jolie plante grasse

gasteria fuscopunctata

Dans l’univers des plantes grasses et succulentes, j’ai remarqué qu’il y avait d’un côté celles qu’on trouve un peu partout en jardinerie et chez les fleuristes, à savoir celles qui sont si populaires et au graphisme certain. Quand d’un autre côté, il y avait ces autres petites grassouillettes beaucoup moins connues et répandues, mais qui pourtant sont aussi belles et faciles à entretenir.

C’est par exemple le cas des Gasterias. Beaucoup d’entre elles ressemblent fort aux Haworthias si appréciées et courantes. Pourtant, on en voit beaucoup moins voire presque pas. Que ce soit dans le commerce du végétal ou dans les médias.

C’est ainsi que j’ai connu tardivement la Gasteria. Mais désormais, apprenant à la connaître avec le temps, je commence à apprécier tout autant ce type de plante que toutes celles déjà si courantes.

J’aime beaucoup ma petite Gasteria Fuscopunctata qui me propose depuis plusieurs semaines, de très jeunes et jolies pousses à sa base. Son entretien est si facile. Elle tolère très bien les coins ombragés ou semi-ombragés tout comme elle a l’air selon les endroits où je l’installe, les coins un peu plus lumineux.

gasteria fuscopunctata

Il en va de même pour ma jolie Gasteria Royal Highness qui se dresse vers le haut avec un port et des feuilles qui rappellent si fort l’Haworthia en général. Je ne m’en occupe quasiment pas, sinon pour lui apporter un tout petit peu d’eau toutes les deux semaines, par bassinage très léger (surtout en cette saison froide) :

gasteria royal highness

Enfin, mes deux autres Gasterias, plus petites mais pas moins belles et intéressantes, me permettent aussi d’entre apprendre un peu plus sur ce genre de plantes grasses.

En commençant par ma Gasteria Verrucosa dont les feuilles semblent assemblées telles un éventail. Comme les autres Gasterias, elle demande un entretien proche de zéro et a une pousse assez lente. Tout comme elle ne souffre jamais d’attaques de parasites. Un bonheur :

Gasteria Verrucosa

Et puis il y a cette Gasteria appelée a priori Gasteria D Tiga qui serait un hybride avec de l’aloé. Je n’ai pas aujourd’hui la connaissance suffisante pour le confirmer. Elle est toute petite mais m’a déjà proposé une fleur par le passé. Je l’aime tout particulièrement :

gasteria d tiga

Les Gasterias, de mon humble expérience, sont vraiment très faciles d’entretien. Elles tolèrent les coins ombragés ou lumineux, mais pas le soleil direct. Elles sont encore plus simples à entretenir que l’haworthia en général, dont certaines peuvent être relativement capricieuses, notamment pour l’apport en eau.

J’ai hâte de passer ces quatre jolies Gasterias dans un pot plus grand, toutes ensemble. Je reviendrai bien entendu partager ici leur évolution.

Et j’ai hâte de découvrir la floraison de chacune !

Sur ce, bon dimanche à tous !

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :