Ciel de Glycines
Famille Humeurs

Enfin le Printemps !

6 avril 2021

Je ne suis pas fan de l’hiver. Depuis longtemps déjà. Ou disons les choses autrement. Je n’aime pas l’hiver dans un environnement urbain. C’est comme la neige en ville, qui aussi jolie soit-elle, montre très vite ses aspects négatifs plutôt que positifs.

Du coup, quand les premiers signes d’une approche du printemps se montrent, ça me fait plaisir. Et souvent, ces premiers signes sont ceux que nos plantes nous montrent. Comme avec leur sortie de repos hivernal voire même, avec la pousse de nouvelles feuilles.

Chez nous, les monsteras deliciosas sortent déjà des nouvelles feuilles. Mais c’est notre petit ficus elastica qui sait encore le mieux nous faire comprendre qu’il veut de la lumière, mais encore plus que maintenant. V’voyez ?

Bon allez. Finie la retenue. J’en avais juste plein le dos de ce froid. D’être cloitrée. Marre de cette pluie qui ne s’arrêtait quasi pas. Des journées grises qui avaient l’air de nuits interminables.

Là tout de suite, j’ai juste envie d’une pluie de glycine, avec l’image et les parfums. Pas juste en photo. Même si j’avoue que j’adore celle-ci, prise il y a environ deux ans.

Ciel de Glycines

Oui, j’ai envie de me remplir les poumons de parfums de fleurs. En fermant les yeux parce que dans cette rue où se trouvent ces pieds de glycine, il n’y a quasiment jamais de voitures, alors ça ne craint rien. De faire ça sans masque, quelques minutes durant. De prendre Anthony dans mes bras, de lui faire toucher les feuilles et les fleurs délicatement.

Glycine de mai

Envie d’aller nous promener, sans avoir six couches de vêtements, d’avoir peur que le petit prenne encore froid et fasse un énième gros rhume. Envie de pouvoir nous installer dans l’herbe dans un parc et de ne pas craindre d’être tout mouillé.

J’ai envie de beau temps et pas seulement pendant une heure ou deux parce que le soleil aura réussi à percer un ou deux nuages. J’ai envie de printemps, pour de vrai. D’une vingtaine de degré avec le plaisir de tomber la veste parce que pfiou, ça chauffe au soleil.

Petite pousse de pilea peperomiodes 2021 MARS

J’ai envie qu’on soit vraiment en mode printemps, même si confinement partiel il y a. Parce que sentir le printemps sur soi, comme sentir les rayons du soleil, ça fait du bien. Et qu’on essaie tous de trouver du bon et du beau là où on peut, comme on peut.

Vivement ces moments de plaisir à sentir un petit vent tiède sur son visage et ses bras.

Vivement !

Ce blog est un petit journal de bord où le printemps est le bienvenu. Il est déjà là oui, depuis quelques jours, mais manque encore quelques degrés de chaleur. Ensuite tout sera ok. Ensuite, on pourra presque se sentir un peu mieux.

Aller voir les magnolias avant que leur éphémère floraison ne soit plus d’actualité. D’aller voir les prunus, les fleurs.

prunus fleurs blanches mars 2021 printemps

En ces jours de troisième confinement, pas évident d’être le sourire aux lèvres toute la journée. J’aimerai pouvoir dire que je vois tout d’un très bon oeil pour la suite. J’y crois, j’en ai envie. Mais on ne décide pas. On peut juste faire ce qu’il faut en attendant, en faisant encore très attention, comme on le fait depuis un an. En s’adaptant.

Alors on le fait, en s’offrant quand même un peu de nature à la maison et de soleil. De parfums de fleurs.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :