Humeurs Musique

Découverte du Disque Vinyle Version 2016

Disque Vinyle Drones - Muse

Les quelques vinyles que j’ai sont vieux. Certains datent de mes 6 ou 7 ans, notamment les disques vinyles de génériques de dessins animés. Les Schtroumpfs, Dorothée ou Petit Papa Noël de Tino Rossi… Tout ça. Tandis que d’autres disques vinyles que j’ai encore avec moi, étaient à la base à mes parents et donc sont quasiment aussi vieux que moi. Comme ceux des Rollings Stones, de Bowie, des Floyd ou de Eurythmics… Ces disques sont donc des vieux vinyles, à l’ancienne. Un peu rayés pour certains, parfois plus tout à fait plats pour d’autres, à cause des années et de nombreux déménagements. Bref, jusque là, je ne connaissais donc finalement que ces disques là. Bien heureuse de les avoir mais aussi assez curieuse de pouvoir bientôt découvrir un disque vinyle récent.

Le week-end dernier, j’ai eu l’heureuse surprise de voir ma moitié rentrer d’une petite sortie, avec dans les mains une immense pochette grise. L’homme avait trouvé lors d’un passage à la Fnac, le dernier Muse, à savoir l’album Drones, au format disque Vinyle. Un disque à la jaquette magnifique.

jaquette-muse-drones

J’ai beau apprécier la musique au format digital, les Mp3 et consort, cela n’a rien à voir au format physique vinyle. C’est tout simplement incomparable. Avec le vinyle, la musique, le groupe ou artiste, tout prend une autre dimension. L’effort fait pour une jaquette est remarquable immédiatement. Et là pour le coup, avec ce disque vinyle récent, j’apprécie encore plus la différence nette et indéniable, non seulement avec la musique sur lecteur mp3 ou ordinateur, que la différence avec les vieux vinyles.

drones-muse

Le vinyle récent, n’a donc pas l’odeur ni les crépitements de l’ancien, du vieux vinyle qui a parfois plus de 30 ans. Il n’a pas encore cet attachement sentimental qu’on confère au disque qui nous aura suivi toute notre vie ou quasi. Mais fichtre, le vinyle récent, il envoie du lourd. Surtout dans le cas de cet album de Muse. Deux disques vinyles rouges, magnifiques, solides. Légers et lourds à la fois. Et deux CD en prime. Une belle jaquette qui s’ouvre et se déplie, avec d’autres magnifiques jaquettes intérieures sur une page carrée.

muse-red-record

Bref. Pas de doutes. J’aime le vinyle, toujours un peu plus, qu’il soit récent ou ancien. Pouvoir profiter à nouveau de la musique ainsi est un vrai bonheur, que je déguste le week-end. Avec la plupart du temps un des chats qui observe la platine fonctionner et le disque tourner. Sans y toucher. Un mystère pour eux. Et un immense bonheur, pour moi !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    nessa
    14 février 2016 at 21 h 33 min

    perso j’aime bien le bruit unique que font les vynile, ma mère s’est récemment acheté une superbe platine, je lui ai ramené pleind de disques de chanteurs qu’elle aime, suite à une fin de brocante j’ai trouvé un énorme carton rempli de trésors abandonnés…bizzz

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :