Humeurs Musique Vie Pro

Cette petite Mélodie

disques-vinyles-zikkin

Entendre ces quelques notes, cette mélodie. Tous les matins ou presque, sur le trajet menant au travail. Se rendre compte qu’on l’a dans la tête. Réaliser qu’on l’aime beaucoup, qu’on l’adore. Ne pas réussir à trouver de mémoire, de quel titre il s’agit.
Siffler cet air pour ne pas l’oublier, discrètement. Parce qu’en open space, siffler, c’est risquer des grincements de dents ou de recevoir un bout de papier en boule.

Chercher des titres sur Itunes, écouter jusqu’à 7 extraits d’albums de plusieurs albums de cet artiste.
Se rendre compte qu’on aime de lui finalement bien pas mal de morceaux.

Puis finalement, tomber sur le bon titre, avec la bonne Mélodie. Celle qu’on a dans la tête parce qu’on l’aime vraiment beaucoup. Peu importe si ça durera quelques jours ou quelques semaines. C’est la mélodie du moment et c’est comme ça.

La mélodie qu’on télécharge sur iTunes. Qu’on ne veut pas obtenir illégalement. Parce que ce morceau, en quelques heures à peine, il sera rentabilisé. S’il avait été sur cassette audio, le morceau aura été écouté jusqu’à en user la bande.

music

C’est sur cette mélodie que du boulot sera effectué, que quelques bafouilles ici comme celle-ci seront aujourd’hui rédigées. Sur cette mélodie et ces paroles qu’une journée en Open Space se passera plus doucement. Avec plus de concentration car je suis de ces personnes qui s’enferment dans leur bulle pour bosser, le casque vissé sur les oreilles. Un des ces personnes que ça ne gêne pas de bosser en rythme avec de la musique, comme pour rythmer la vitesse de frappe, mais aussi pour quelque part, réussir à garder la concentration épinglée à quelques notes.

C’est cette mélodie qui sera associée à journée aussi venteuse qu’ensoleillée. Une mélodie associée à une autre, toute aussi belle : “Se souvenir des belles choses”.

Une mélodie associée à de la légèreté et un sourire :)

La vie reste fragile tout de même, et ce trafic qui nous emmène.
Et si l’on rejouait toutes les scènes, Dis-moi encore que tu m’aimes.

Dis-moi encore que tu m’aimes – De l’album Ginger de Gaëtan Roussel 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Sophie
    11 décembre 2017 at 13 h 44 min

    Plein de douceurs <3 <3

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :