Famille Humeurs

Avoir cette impression de ne pas passer assez de temps avec lui

mon coeur de maman

J’ai la chance de bénéficier depuis plus d’un an, d’un temps partiel à 80%. Ce qui me permet d’avoir une journée dans la semaine, pour m’occuper de notre fiston, en plus du week-end. Je sais que c’est déjà bien, que cette journée est chouette pour lui comme pour moi. Tout comme je sais que ses trois journées en crèche chaque semaine, sont bonnes pour lui également.

Pourtant, j’ai régulièrement l’impression de ne pas passer assez de temps avec mon petit garçon d’un an. Quand je le récupère à la crèche le soir comme ces deux dernières semaines, il est très fatigué. Les soirées sont donc courtes. Cela laisse peu de temps pour profiter de lui, pour avoir du temps de qualité avec lui.

Hélas, il est difficile de pouvoir faire plus. Prendre plus de temps a malheureusement un coût qu’aujourd’hui nous ne pouvons pas nous permettre de nous offrir. Je le regrette bien sûr.

J’ai pourtant bien réfléchi aux éventuelles possibilités pour gagner du temps chaque jour. Que ce soit pour gagner 15 minutes ou plus encore. Mais les possibilités sont réduites. Beaucoup connaissent ça.

Je passe beaucoup de temps dans les transports en commun pour aller travailler puis pour rentrer. Il y a donc cette piste à exploiter. Changer de travail pour me rapprocher de mon domicile ? Ce serait une bonne idée effectivement ! Sauf que changer de travail, cela signifierait que je devrai avoir une période d’essai, forcément à temps plein. Or le temps partiel dont je bénéficie me permet de passer du temps avec mon fils. Mais pas seulement. Il est aussi calé sur les jours de crèche de notre petit chéri. Ces jours sont régis par un contrat et ont un coût. Or ajouter une journée par semaine de crèche, nous n’en avons pas les moyens. Tout comme cela serait compliqué à appliquer seulement pour une période de quelques mois.

Sachant qu’on ne peut bénéficier d’un Congé parental d’éducation à temps partiel qu’à partir d’un an d’ancienneté dans une entreprise. Avec un nouveau job, je devrais donc être à temps plein pendant un an avant de pouvoir demander puis disposer du fameux temps partiel en 4/5ème. Ou alors il faudrait que je demande un temps partiel tout court, si toutefois le futur employeur est d’accord avec ça…

Bref, c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Un peu beaucoup.

J’aimerai pouvoir me dire qu’il y a des solutions sur lesquelles je n’ai pas encore mis le doigt. Et que très vite je trouverai comment faire pour avoir plus de temps. Malheureusement, pour retourner la question depuis des semaines dans ma tête, là, je ne vois pas encore de clé pour ouvrir cette porte qui me permettrait d’avoir plus de temps avec mon chaton.

Il passe par des périodes charnières ces derniers mois. Poussées dentaire, des maladies hivernales, la fièvre. On me dit souvent à la crèche quand je le récupère, que les enfants sont forcément mieux avec leurs parents, ce en référence aux siestes ou périodes de maladies, quand tout ne se passe pas comme sur des roulettes. Sans surprise, c’est aussi vrai que culpabilisant.

Alors je recherche, et je cherche encore, cette solution qui nous dégagerait plus de temps, ce sans avoir à vendre un rein. Ou un bras. Ou les deux.

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :