Humeurs Photo

Instants de vie, Clichés de Ville

empty-town

job-town

Pour Beaucoup, La Défense est un quartier incontournable pour faire du Shopping. Pour d’autres, c’est cette immense fourmilière dans laquelle ils travaillent. Pour moi, c’est une étape. Une étape lors de trajets que je fais depuis plusieurs années. Autrefois pour me rendre à Issy Les Moulineaux, chaque matin. Désormais pour me rendre loin loin dans la forêt. Comprendre par là, loin en banlieue. Une banlieue avec de la forêt ;)

Même si je ne prends plus les transports en commun autant qu’avant, ça reste toujours quelque chose que je redoute un peu. La promiscuité, les perpétuels retards, les embrouilles entre voyageurs, j’en fais une overdose. Après 15 ans cette année en région parisienne, j’assume de ne pas être fan de ce réseau ratp et d’une partie de ses usagers non civilisés.

la-defense-bynight

Pourtant, parfois encore, je prends le temps de m’émerveiller devant ces immenses immeubles et des moments de calmes, où cette immense plaque tournante qu’est la Défense, est vide ou presque. Ou quand très tôt le matin, la ville est un peu à moi.

Personne dans la rue. Personne devant le quai du tram. Personne. Ces moments-là, je les savoure comme jamais. Je profite. En repensant à des soirs il y a encore 1 an en arrière, où j’avais du rentrer à pieds, depuis la Défense à chez moi, en plein hiver. La grève tout ça.

Demain matin, je reprends ce chemin. Très tôt, et j’espère que j’aurais encore un peu pour moi, des morceaux de ville. Calmes. Une sensation qui rend un peu plus doux le fait de reprendre. Parce que forcément, ça sent la fin des vacances. Et là tout de suite, je n’ai pas envie qu’elles se terminent !

Retenez les vacances pour moi, juste encore un peu.

empty-town

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :