Humeurs

Ou quand un univers est devenu une notion un peu trop commerciale

Petits coeurs en sucre

Tous les jours, un nouveau truc sort. Après le Miracle Morning, c’est le bonheur ultime qu’on obtient en passant à une déco blanche et hyper minimaliste. Ou quand un trop plein de marketing autour du développement personnel et des tendances dans les médias, finissent par inconsciemment nous faire croire que si on entend tellement parler, c’est bien que ça doit marcher pour le plus grand nombre. Et effectivement, on en entend beaucoup parler. De toutes ces méthodes qui promettent d’atteindre la plénitude ou pratiquant ceci ou cela, en achetant et en lisant tel bouquin ou encore en rangeant son logement de telle ou telle manière.

En fait, le développement personnel et ses dérivés sont partout. Télévision, réseaux sociaux, canards papiers ou encore dans des bouquins en librairie ou sur le web…

Et c’est sans doute ça qui génère chez moi quand un ras le bol vis à vis de ces rengaines sur et autour du dév’ Perso contre lequel je n’ai rien dans l’absolu.

Ce avec quoi j’ai vraiment du mal, c’est cette marchandisation à outrance, menant inéluctablement à grand renfort d’un marketing moyennement géré, à laisser croire que diverses disciplines de dév perso, sont les chemins uniques et ultimes vers la sérénité assurée. Comme si d’abord les résultats étaient garantis d’une part et que c’était quasiment valable pour tout le monde.

Or, sauf erreur de ma part, dans développement personnel, il y a bien le mot personnel. Un terme donc qui renvoie à chacun, à ces singularités qui nous caractérisent tous. Distinctement. Ce qui fait que par exemple, certaines disciplines aideront un introverti à sortir de sa coquille mais qui ne fonctionneront pas forcément pour d’autres, quand une autre pratique et d’autres exercices contribueront à aider des personnes stressées à souffler un peu, tout en convenant à certains mais pas à tous.

reflux-des-marees-histoire-se-repete-inlassablement

Il se trouve pour le coup, que je ne nie pas les bénéfices du développement personnel, notamment quand c’est pratiqué par des pros, qui ont des années de bouteille derrière eux et qui font tout simplement leur job. Je ne doute pas que ça puisse aider, sur divers pans psychologiques et sur divers aspects, des personnes à mieux appréhender des situations du quotidien ou encore des gens à trouver les clés qui leur permettront de se sentir plus à l’aise en faisant ceci ou cela.

Ce dont je doute, c’est que tout ce qu’on nous sort à longueur de journée et à toutes les sauces, soit aussi magique et aussi systématique dans les résultats, que ce qui est annoncé.

On me reprochera sans nul doute d’être fermée, réfractaire, rétrograde. Ou plus simplement de ne pas être réceptive. On pensera peut-être aussi que je suis bêtement une anti développement personnel. Si toutefois ça arrivait, je crois que ça me serait assez égal, en fait, car cela signifierait que ce bafouille aura été lue et interprétée autrement que comme je le souhaitais. Je ne m’excuserai pas d’avoir un avis tranché sur la marchandisation maladroite d’un développement personnel qui est un marché qui est désormais saturé. Et c’est probablement bien là le fond du problème. Bien loin d’être un simple effet de mode, ce qui aurait du être quelque chose de mieux abordé, devient une thématique marketing dont les principaux qualificatifs seront bientôt galvaudés. Ce qui est en réalité, est déjà le cas.

Aujourd’hui, le développement personnel qui a la base est indubitablement un ensemble de nombreuses techniques prévues pour contribuer à un Mieux Être et un Mieux Vivre, est devenu hélas un fourre tout dans lequel beaucoup de personnes en mal de thunes, s’engouffrent. Un peu comme la bouffe Bio pas vraiment bio, envahit les rayons de supermarché ou encore tout comme beaucoup vous disent que juste en vous passant de la crème sur les cuisses, vous perdrez en 3 nuits, 3 centimètres de capitons.

Le développement personnel est devenu un truc qui rapporte beaucoup d’argent doublé d’un truc en vogue qui ouvre le pas à tout et n’importe quoi. Un grand n’importe quoi qui occulte les réels bienfaits de la chose. Hélas.

dont-wait-for-someday

Aussi, je zappe désormais tout ce qui évoque de près ou de loin du dév’ perso dès qu’il indiqué dans un titre que faire telle chose donnera ABSOLUMENT des résultats ou quand telle action vous rendra vraiment beaucoup beaucoup mieux dans vos baskets.

Parce que soyons honnêtes, si vraiment tout ce qu’on lisait dans ces bouquins et articles était aussi concluant pour autant de monde, ça se saurait. Non seulement ça se saurait, mais on vivrait tous d’amour et d’eau fraîche. Et si ça marche, ce que je ne remets pas en doute, cela ne sera pas pour tout le monde. Il faut arrêter de prendre les internautes/lecteurs pour des truffes :)

Aussi, je me fais mon propre dev’perso. Je ne systématise rien dans mes méthodes persos, je ne pose aucune règle. Je préfère me dire que cela tient aussi dans la liberté de penser qu’on s’accorde, à du temps pour penser à soi qu’on s’autorise, que ça soit en jardinant ou en tricotant, que ça soit en rangeant quand on aime ça ou encore en se levant tôt quand c’est un truc qui nous convient. Car voilà un autre détail qui dév perso qui fait défaut dans les recettes autoproclamées comme parfaitement inratables. C’est que ce qui convient à certains, ne convient pas forcément à d’autres.

J’aime vivre dans mon bordel et ranger me fatigue. Me lever tôt, ça ne me rend pas plus productive, je zone pendant des heures avec du café en perfusion. Quant au minimalisme comme recette pour un esprit rangé lui-aussi, m’est avis que rien que ceux qui sont parents n’y verront pas forcément la faisabilité immédiate de la chose :D

Vivement donc que le développement personnel revienne dans les médias, comme quelque chose de plus raccord à sa nature : Personnel =) Vivement que le marché soit si saturé que les marketeux passeront au marché suivant qui sera à prendre. Jusqu’au prochain ^^ !

Vivement qu’on retrouve juste la petite communication classique qui suffit, pour des professionnels qui bossent à aider des personnes qui en ont besoin, le tout avec humilité. Vivement, car en attendant, punaise que c’est chiant de lire, voir ou entendre que le Miracle Morning, c’est le truc qui va CHANGER TA LIFE même si après tes cernes arrivent sous ton nez tellement t’en peux plus. En attendant, on te dit tellement que le rangement ça file la sérénité ultime que tu finis par croire que bah ouais, la vie, c’est comme dans le jeu vidéo les SIMS. Quand t’as lavé le sol et la cuisinière, ta jauge de joie au-dessus de ta tête elle est au max :p Parce qu’en attendant, bah il y a d’autres trucs qui tiennent aussi du développement personnel et qui pourtant sont basiques. Comme :

– Rappeler que pour toute chose, il faut parfois tester avant de trouver ce qui nous convient.
– Rappeler que pour toute chose, il suffit parfois juste d’un peu de bon sens.
– Rappeler que pour toute chose, une grande part de réussite tient dans des compromis et un équilibre à trouver.

Ou de rappeler encore que le développement personnel n’a rien d’absolu, c’est justement tout à fait relatif :)

Je terminerai d’ailleurs, en allant me réjouir du fait que c’est le week-end, ce qui me file en immense sourire et me permet de me sentir détendue. Pour ça je me serai levée tôt par obligation. Ce n’était pas miraculeux mais plutôt hyper contraignant. Et ce soir, je rédige ces quelques mots en étant heureuse de retrouver cet appart au rangement tout relatif, avec des plantes partout et une organisation toute relative. Un appart pas instagrammable du tout du tout, mais un appart où ça vit. Où la vie ne s’arrête pas comme sur un cliché.

(:

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Aurélie
    21 avril 2017 at 23 h 13 min

    Je te rejoins en tous points sur le ras-le-bol face aux solutions toutes faites proposées à tout va par des coaches improvisés.
    Je ne peux que parler pour moi, mais je note que souvent, comme beaucoup de nos semblables j’imagine, je me sens inadéquate, pas assez-ci ou ça. Et c’est là que les livres mal traduits de l’Américain viennent te chatouiller. En faisant miroiter une solution aux problèmes qu’on t’a créé de toutes pièces. Qui avait envie de déco scandinave avant Pinterest et les blogs-photocopie?
    Apprendre à se connaitre, cela prend du temps, comme lorsqu’on apprend quelque chose de nouveau. Je ne crois pas qu’il existe de raccourci alors que c’est ce que l’on nous vend avec ces “kits”. Nous serions donc tous semblables, avec les mêmes aspirations et les mêmes rêves. Clé en main.
    Je trouve cela très triste, en fait, cette mode du minimalisme et du développement personnel car c’est comme si elle mettait sur les personnes un vernis de bonheur uniforme, comme si elle repoussait les particularités et les différences de chacun.
    Sur ces belles paroles je te souhaite un très bon weekend dans ton appart vivant, le mien l’est aussi. Je n’ai pas de chats mais j’ai un enfant ;)

    • Reply
      GG
      22 avril 2017 at 10 h 42 min

      Je suis rassurée à l’idée de voir que je ne suis pas seule à déplorer ce trop plein de dev personnel dans tous les sens. Dev perso et modes divers autour de la chose d’ailleurs. Je suis plutôt d’avis à prendre ce qui nous convient à droite à gauche et à en faire notre propre tambouille.
      Le pire c’est qu’il y a du bon dans le dev perso, mais le bon fini noyé dans la masse.
      Ici, c’est un bientôt 11 ans qui évolue avec nous et les chats. Mais le plus bordélique des 5, euh, c’est moi ^^ !

  • Reply
    cyprienne
    22 avril 2017 at 16 h 45 min

    Je te rejoins pas complètement par tes propos mais je les comprends. Je commence à me tourner de plus en plus vrai quelques trucs du qui vont être considéré comme du développement personnel, je pioche un ou deux trucs à droite à gauche et je me crée ma propre recette de trucs pour me construire. J’aime bien le système du miracle morning car je suis du genre à me lever tôt et de moi même je suis plus productive le matin, mais à la différence j’ai une amie qui a un cycle de sommeil fait qu’elle est plus productive le soir du coup cela ne lui convient pas du tout. Le problème avec cette surmédiatisation c’est que les gens considère cela comme un mode, impossible de dire que je suis juste une lève-tôt ou alors que je cherche à faire le tri dans mes objets juste parce que j’ai le sentiment d’en avoir trop, car pour certains je suis juste une mode. Je fais comme tout le monde parce que c’est la mode en ce moment. Et c’est tellement ennuyant …

    • Reply
      GG
      23 avril 2017 at 9 h 27 min

      je comprends que beaucoup se tournent vers diverses éléments de dev perso. Il y a beaucoup de bon à y prendre. Ce qui me chagrine c’est que c’est devenu l’eldorado de tous plein de gens qui en réalité n’y connaissent rien et s’improvisent coach ou que sais-je du jour au lendemain parce que le marché est porteur. Merci pour ton commentaire qui me conforte dans l’idée qu’heureusement, il est possible de prendre ce que l’on trouve bon par ci par là :)

  • Reply
    Marie afdmt
    11 mai 2017 at 9 h 17 min

    Ah enfin un article qui me parle, et je suis entièrement d’accord avec tes propos. Les grosses ficelles marketing derrière certains blogs/sites/livres etc… sont assez ennuyeuses. J’aime internet comme source d’inspiration, comme ouverture vers d’autres styles, mais en aucun cas je ne ferais de telle ou telle méthode un précepte à suivre à tout prix. Il faut, à mon sens, essayer de se connaitre un tant soit peu et piocher par ci par là ce qui peut le mieux nous correspondre. Nous avons à notre disposition une multitude d’informations, et il faut savoir faire le tri…Tiens ! on pourrait lancer un mouvement “savoir faire le tri, pour dénicher ce qui vous correspond” :) . Merci en tout cas pour cet article intéressant et aussi, au passage pour ceux de ton autre site YWB, sur lequel j’ai pioché des conseils pour mon modeste blog. Bonne journée…et bon café (il n’est QUE 9h15 :) )

    • Reply
      GG
      11 mai 2017 at 10 h 49 min

      Oh merci beaucoup Marie pour ce tout sympathique commentaire !
      J’ai commencé le café à 6h du mat’ alors là je fais une pause ^^
      Pour ton commentaire, je valide tout. Tu as bien résumé ce que je voulais dire. J’adore ton idée de mouvement aidant à faire le tri ! à réfléchir !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :